Posts Tagged ‘boeing 787’

Émirats commande 40 Boeing 787 Dreamliner pour 15,1 milliards USD(PDG)

novembre 12, 2017

Le souverain de Dubaï, Mohamed ben Rached al-Maktoum (G) visite le salon international Dubai Airshow le 12 novembre 2017. / © AFP / KARIM SAHIB

La compagnie aérienne Emirates de Dubaï a signé un accord portant sur l’achat de 40 Boeing 787-10 Dreamliner pour un prix catalogue de 15,1 milliards de dollars, a annoncé son PDG, Ahmed ben Saïd Al-Maktoum.

Emirates est déjà le plus gros client du Boeing 777. Il en a 165 exemplaires dans sa flotte et en a commandé fermement 164 autres.

Lors d’une conférence de presse, Cheikh Ahmed a précisé que cette annonce, faite au premier jour du salon aéronautique international Dubai Airshow 2017, porte à quelque 90 milliards de dollars le montant total des commandes auprès de Boeing, principal concurrent du constructeur européen Airbus.

La livraison des Dreamliner devrait commencer en 2022.

Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, est également le premier client mondial de l’avion géant d’Airbus, l’A380. Sa flotte en compte 100 exemplaires et la compagnie de Dubaï en a commandé fermement 46 autres.

« Nous sommes parvenus à la conclusion que les Boeing 787-10 sont le meilleur choix pour nous », a dit Cheikh Ahmed, alors que des spéculations allaient bon train ces derniers jours sur une nouvelle commande d’A380 auprès d’Airbus.

Un accord Emirates-Airbus est toujours possible dans les prochains jours, a indiqué une source industrielle.

« Les commandes d’Emirates aujourd’hui (auprès de Boeing) seront livrées à partir de 2022, accompagnant la compagnie bien au-delà des années 2030. Certaines d’entre elles seront pour des remplacements (d’appareils) afin de maintenir une flotte jeune et efficace et d’autres alimenteront notre future croissance », a-t-il souligné.

« Nous voyons le 787 comme un grand complément à notre flotte de 777 et d’A380. Il nous fournit plus de flexibilité pour servir un éventail de destinations au moment où nous développons notre réseau mondial », a ajouté Cheikh Ahmed.

De son côté, Kevin McAllister, président de Boeing Commercial Airplanes, s’est réjoui du choix d’Emirates pour le 787-10 Dreamliner, qui « prolonge notre partenariat de longue date » avec la compagnie de Dubaï et qui permettra de « maintenir de nombreux emplois aux Etats-Unis ».

Plus tard, M. McAllister a signé un accord pour vendre à Azerbaijan Airlines cinq Boeing 787-8 pour environ un milliard de dollars (prix catalogue). Cette compagnie dispose déjà de deux avions 787-8.

Jeudi dernier, Emirates avait annoncé un bénéfice net plus que doublé au cours du semestre avril-septembre, attribuant cette forte progression à des mesures de réductions de coûts et à un taux de change favorable.

Emirates a dégagé un bénéfice net de 452 millions de dollars, en hausse de 111% par rapport à la même période en 2016. Un chiffre supérieur au bénéfice de 340 millions dégagé par la compagnie pour l’ensemble de l’année fiscale achevée au 31 mars 2017.

Romandie.com avec(©AFP / 12 novembre 2017 12h40)                

Un Boeing 787 de Japan Airlines parti de Boston a fait demi-tour

juillet 18, 2013

Un Boeing 787 de Japan Airlines (JAL) parti de Boston pour Tokyo a fait demi-tour. Cette manoeuvre a été ordonnée « pour raison de maintenance de l’appareil », a indiqué la compagnie japonaise sur son site internet, sans autres précisions.

Japan Airlines est une des plus importantes utilisatrices de Boeing 787 et a déjà eu plusieurs soucis divers depuis la reprise des vols de cet avion dont tous les exemplaires avaient été cloués au sol entre janvier et avril pour de graves problèmes de batteries.

L’avion était parti de Boston à 12H57 locales (18H57 heure suisse) mais il est revenu à son point de départ où il aurait atterri à 17H50 (23H50), selon une estimation inscrite sur le site internet de JAL.

Les incidents se multiplient sur les Boeing 787 qui font l’objet d’une attention médiatique toute particulière depuis qu’ils ont repris du service. En fin de semaine dernière, un exemplaire exploité par Ethiopian Airlines avait pris feu à l’aéroport d’Heathrow (Grande Bretagne).

Depuis qu’elles ont commencé à faire revoler leurs appareils après près de 4 mois d’interruption, les compagnies nippones Japan Airlines et ANA (la plus grosse utilisatrice de 787) ont connu une bonne dizaine d’avaries qui les ont parfois contraintes à annuler des vols.

Un 777 de United

Un Boeing 777 de United parti de Houston, au sud des Etats-Unis, a également dû rebrousser chemin et se poser en urgence après que l’un de ses réacteurs a cessé de fonctionner, ont indiqué la compagnie et l’autorité fédérale de l’aviation.

Aucun passager ni membre d’équipage n’a été blessé au cours de l’incident, a souligné Luke Punzenberger, un porte-parole de la compagnie. « Par précaution, le vol 58 qui relie Houston à Amsterdam est retourné à Houston car l’équipage a rencontré un problème avec un réacteur », a-t-il précisé.

Début juillet, le crash d’un Boeing 777 de la compagnie Asiana à l’aéroport de San Francisco, en Californie, avait fait trois morts et plus de 180 blessés.

Romandie.com