Posts Tagged ‘boîtes de nuit’

Plus d’un milliard de jeunes menacés par des troubles auditifs

février 27, 2015

Plus d’un milliard de jeunes dans le monde sont menacés par des troubles auditifs en raison de l’exposition à des niveaux sonores trop élevés, a averti vendredi l’OMS. Le bruit est souvent excessif dans les concerts et boîtes de nuit, et le volume trop haut dans les appareils de musique personnels et smartphones.

Selon des données recueillies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 50% des jeunes entre 12 et 35 ans des pays à haut et moyen revenus sont exposés à des niveaux sonores trop élevés. Ces niveaux sont de l’ordre de 85 décibels pendant huit heures d’affilée et de 100 décibels pendant 15 minutes.

« De plus en plus de jeunes risquent de subir des dommages auditifs », a affirmé le Dr Etienne Krug, directeur à l’OMS. « Ils doivent être conscients que l’ouïe, quand elle est perdue, ne revient pas », a-t-il ajouté.

Une exposition à des niveaux sonores trop élevés et de manière prolongée peut conduire à des dégâts de l’ouïe irréversibles. Le niveau de bruit le plus élevé à la place de travail ne doit pas dépasser 85 décibels pour un maximum de huit heures par jour.

Beaucoup de patrons et employés de boîtes de nuit, de bars et d’événements sportifs sont exposés à des niveaux plus élevés. Ils doivent réduire la durée de l’exposition. Une exposition à plus de cent décibels est habituelle dans ces locaux. Elle ne doit pas avoir lieu plus d’un quart d’heure.

Mesures préventives
En vue de la Journée mondiale de l’audition, le 3 mars, l’OMS recommande des mesures préventives simples pour éviter que des activités de divertissement nuisent à la santé.

Les adolescents doivent réduire le volume de leurs appareils musicaux et smartphones, ne pas les utiliser plus d’une heure par jour, mettre des bouchons dans les oreilles dans les locaux bruyants et faire des pauses. Ils doivent aussi surveiller leur ouïe et faire des contrôles réguliers.

Les gouvernements ont le devoir d’imposer des réglementations strictes sur le bruit dans les lieux publics. Les patrons de boîtes de nuit et de bars doivent baisser le volume de la musique pour le rendre supportable.

Dans le monde, 360 millions de personnes souffrent actuellement de troubles auditifs. Ils sont dus à des causes variées, comme des maladies infectieuses, génétiques, des complications à la naissance, l’utilisation de certains médicaments, outre le bruit et le vieillissement.

Romandie.com

Un gérant de boîte de nuit veut porter plainte contre Nabilla

avril 22, 2013

Dingue (à cause) de Nabi-Nabilla

 
 
 
 

Attendue samedi soir dans une discothèque bretonne, Nabilla n’est finalement pas venue. Dégoûté, le patron s’apprête à porter plainte.

Patrick Labataille et Maxime Posada, deux gérants de boîtes de nuit, ne sont pas contents du tout. A moins d’une semaine d’intervalle, ils se sont fait poser un lapin par Nabilla. De quoi être passablement énervés et se mettre à chanter à tue-tête « dingue de toi Nabi-Nabilla », comme ils l’ont expliqué dans les colonnes de Ouest-France.

Gérant du Palais, une discothèque située à Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados, Maxime Posada devait recevoir la star surgonflée de NRJ12 vendredi dernier. Une venue bien préparée et surtout payée d’avance : 7000 euros, sans compter les frais du voyage, de restauration, et d’hôtel. Un cachet empoché par la bimbo, qui n’a ensuite pas fait le déplacement, au grand dam du patron : « En trois ans, c’est la première fois que je me fais planter. […] On a fait 1000 entrées ce soir-là avec une centaine de personnes venues spécialement pour elle, en faisant parfois plus de 200 km pour la voir. […] Je ne vous explique pas les noms d’oiseaux quand on a annoncé l’annulation. » Très déçu, il espère aujourd’hui se faire rembourser rapidement, mais n’a pas laissé planer la menace d’une plainte, contrairement à Patrick Labataille, gérant du 29, un club du Faou, dans le Finistère.

Plus prudent que Maxime Posada, il n’a pas payé le cachet d’avance, mais cela ne l’empêche pas d’être dans une colère noire. Après avoir engagé « près de 2500 euros de frais » pour préparer l’arrivée de Nabilla et Thomas, il s’est lui aussi retrouvé le bec dans l’eau, au bout de trois heures d’attente pour rien à l’aéroport de Brest. Sur Twitter, le beau gosse des Anges 5 s’est excusé : « Désoler pour ce soir à Brest Nabilla et moi sommes retenu à Paris .. On reporte ça à très vite Milles excuse encore » (sic). Mais cela n’a pas suffi au patron du 29 : ce dimanche, il a annoncé à Ouest-France qu’il allait porter plainte contre Nabilla et ses producteurs.

Voici.fr par M.A.