Posts Tagged ‘Bolloré’

Cameroun: 2000€ pour les victimes de l’accident de train

novembre 7, 2016

L’opérateur ferroviaire Camrail, filiale du français Bolloré, a annoncé aujourd’hui une première enveloppe pour indemniser les victimes de l’accident de train survenu le mois dernier au Cameroun.

Un train de passagers bondé a déraillé le 21 octobre alors qu’il effectuait la liaison entre Yaoundé et Douala, provoquant la mort de 79 personnes.

« Les procédures d’indemnisation pouvant être longues et complexes dans ce type d’accident, Camrail a souhaité faciliter les procédures et débloquer dans l’urgence une première enveloppe budgétaire destinée à la prise en charge des frais funéraires », a fait savoir la société dans un communiqué.

« Cette enveloppe de 1.500.000 FCFA (2287 euros, NDLR) par victime n’est pas une indemnisation pour préjudice mais une prise en charge des frais d’obsèques des passagers ayant perdu la vie dans ce terrible accident », a ajouté la filiale de Bolloré, précisant que « 45 familles se sont déjà manifestées et ont, à ce jour, perçu cette aide ».

« S’agissant des indemnisations pour les préjudices subis (…), un accent particulier est mis par Camrail et ses assureurs pour un traitement personnalisé des dommages subis, directement auprès des blessés et de leurs familles », a également indiqué l’opérateur.

Ces annonces interviennent alors que des proches des victimes de l’accident ont déposé plainte contre Camrail et Bolloré, les accusant de négligence et d’homicide involontaire.

Lefigaro.fr avec Reuters

Congo: Bolloré lance une co-entreprise de mobilité électrique avec le Qatar

août 28, 2015

Paris – Le groupe diversifié français Bolloré a annoncé vendredi le lancement au Congo d’une co-entreprise avec le Qatar, destinée à développer la mobilité et la production électrique en profitant de l’occasion des Jeux africains qui s’ouvrent la semaine prochaine à Brazzaville.

Bluecongo, cette nouvelle entreprise, va soutenir l’organisation des Jeux africains en fournissant des véhicules électriques pour le transport des délégations officielles et sportives sur le site de Kintélé, a précisé Bolloré dans un communiqué.

Cinquante voitures électriques Bluecar, du même type que celles qui sont utilisées dans le service d’autopartage parisien Autolib’, dont leur version découvrable Bluesummer, ainsi que 14 minibus électriques vont ainsi être déployés lors de cet événement sportif qui battra son plein du 4 au 19 septembre.

Les véhicules seront rechargés au moyen de bornes alimentées par des panneaux solaires, a souligné Bolloré.

Au delà des Jeux, dont ce sera la 11e édition, la flotte de ces véhicules propres a pour vocation de rester au Congo et d’offrir des compléments de mobilité aux habitants de Brazzaville et de Pointe-Noire, selon l’entreprise.

De même source, Bluecongo veut aussi à l’avenir installer des unités de production électriques solaires, stockées dans des batteries Lithium métal polymère de conception Bolloré, pour alimenter des zones qui en étaient auparavant dépourvues sans engendrer de lourds investissements sur le réseau et en préservant l’environnement.

Romandie.com avec(©AFP / 28 août 2015 19h37)

Construction du 3e pont, relance des activités: Les groupes français sur les premiers marchés

juin 20, 2011

Pour favoriser la création d’emplois, le Président de la République, Alassane Ouattara a donné l’instruction de reprendre rapidement les grands travaux. Notamment la construction du troisième pont d’Abidjan qui est resté en projet depuis plusieurs années.

Récemment, lors de ses Assemblées Annuelles à Lisbonne, la Banque africaine de développement (BAD) a débloqué une enveloppe de 30 milliards de FCFA pour la réalisation des travaux de cette infrastructure routière. Ce contrat juteux sera exécuté par le Groupe français Bouygues. Les activités devront permettre de relancer l’économie ivoirienne par la création de nombreux emplois.

Le groupe Bolloré, très présent également en Côte d’Ivoire dans des domaines aussi divers que le transport maritime, la logistique terrestre, la manutention, le transit maritime et aérien, ou encore le transport ferroviaire dégage déjà un important investissement pour les prochains jours. Après la crise, le groupe veut entreprendre un nouveau programme d’investissements à exécuter via sa filiale Bolloré Africa Logistics. Enveloppe globale de ces nouveaux investissements inscrits dans son « plan d’expansion sur trois ans »: 50 milliards FCFA.

Principales activités auxquelles devront bénéficier cette manne: la gestion du Terminal à conteneurs du Port Autonome d’Abidjan et le transport ferroviaire entre la Côte d’Ivoire et les pays de l’hinterland. Les plus hauts standards internationaux. Ainsi donc, 14% de cette enveloppe, soit 7 milliards FCFA, seront consacrés à l’acquisition, auprès du groupe finlandais Konecranes, de huit nouveaux portiques de parc RTG (Rubber Tyre Gantry), qui devront renforcer le parc actuel de cinq portiques (dont quatre mobiles). Ces nouveaux équipements, d’une capacité de levage de 40 tonnes, devraient accroître la productivité de la Société d’exploitation du Terminal de Vridi (SETV), à qui, l’Etat a concédé, en 2005, la gestion du terminal à conteneurs.

Le plan d’urgence de relance du transport par rail « Vision 2030 », adopté lors du Conseil d’Administration de SITARAIL de juillet 2009, prescrit un investissement global de 265 milliards FCFA sur vingt ans dont 186 milliards FCFA financés par Bolloré Africa Logistics pour le renouvellement du parc de locomotives, la réhabilitation et la transformation de la flotte actuelle de wagons de marchandises, et la prise en compte des charges nécessaires au bon fonctionnement de la voie.

Le Mandat B.S