Posts Tagged ‘Boulevard Sainte-Madeleine’

Canada-Québec: Un réseau de trafic de stupéfiants démantelé en Mauricie

juin 3, 2021

Un réseau de trafic de stupéfiants qui opérait dans les secteurs de Trois-Rivières et Shawinigan a été démantelé tôt jeudi matin par l’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie qui a procédé à des perquisitions et des arrestations en la matière. Résultat de l’opération d’envergure, 40 perquisitions, ainsi que 12 arrestations de personnes qui seraient impliquées dans un réseau de trafic de stupéfiants ont été effectuées.

40 perquisitions et 12 arrestations ont été effectuées tôt jeudi matin afin de démanteler un réseau de trafic de stupéfiants, notamment sur le boulevard Sainte-Madeleine, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

© François Gervais 40 perquisitions et 12 arrestations ont été effectuées tôt jeudi matin afin de démanteler un réseau de trafic de stupéfiants, notamment sur le boulevard Sainte-Madeleine, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

L’opération qui a mobilisé 150 policiers de différentes unités de la Sûreté du Québec et de la Direction de la police de Trois-Rivières s’est déroulée dans les secteurs de Trois-Rivières, Shawinigan, Saint-Tite, Saint-Boniface et Batiscan.

Selon La Presse, la résidence du Hells Angels de Trois-Rivières, René Monfette, à Saint-Boniface, et celle de l’aspirant membre Jean-Claude Binet, à Trois-Rivières, font partie des habitations visitées par les policiers. L’arrestation des deux motards ne serait toutefois pas prévue.

Il s’agit d’une opération majeure qui fait suite à une perquisition qui avait été réalisée en février 2021. À ce moment, plusieurs éléments de preuve avaient été saisis.

Cependant, cette vaste opération de démantèlement survenue jeudi matin découle d’une enquête amorcée en 2019 grâce à des informations du public.

Un poste de commandement a été érigé jeudi sur la rue P.-Dizy-Montplaisir, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

© François Gervais Un poste de commandement a été érigé jeudi sur la rue P.-Dizy-Montplaisir, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Selon les informations obtenues en matinée jeudi, le réseau semblait opérer avec un modus operandi bien précis.

«Concernant le trafic de stupéfiants, on parle de trafic lié à certaines drogues et pour conserver l’exclusivité du trafic et du territoire, les têtes dirigeantes remettaient une taxe à un prospect des Hells Angels et lui la remettait ensuite à un membre en règle du chapitre de Trois-Rivières», explique la porte-parole de la SQ, Catherine Bernard.

À cet effet, bien que l’Escouade régionale mixte Mauricie procède régulièrement à des perquisitions en matière de stupéfiants, la sergente Bernard confirme qu’une opération d’une telle ampleur est somme tout assez rare dans la région.

«C’est en effet une opération d’une bonne ampleur pour la région, étant donné que les opérations du réseau se déroulaient spécifiquement à Trois-Rivières et Shawinigan et surtout qu’ils avaient l’exclusivité du territoire.»

Les perquisitions du jour qui se sont somme toute bien déroulées dans le contexte visent entre autres la consolidation de la preuve et la saisie d’éléments utiles à démontrer l’implication de ces suspects dans une organisation criminelle.

La Sûreté du Québec mentionne que toutes les personnes concernées ont été arrêtées lors de l’opération matinale.

Un bilan complet de l’opération sera d’ailleurs transmis par la SQ en fin de journée, jeudi.

Toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Avec Le Nouvelliste par Amélie Houle