Posts Tagged ‘Brice Randrianasolo’

Madagascar-Le ministre Brice en accusation : Toujours suspendu de ses fonctions

août 20, 2021

Au nom de la raison d’Etat et pour des tas de raisons, les rumeurs sur son passé  ont provoqué des tourbillons de commentaires sur les réseaux sociaux. Dans un premier temps, Brice Randrianasolo, ce membre du gouvernement nommé officiellement le dimanche 15 août 2021, avait tenté de se défendre sans succès apparemment pour se blanchir de toutes les accusations vraies ou fausses portées sur ses activités passées. La situation aurait pu évoluer jusqu’à la publication des décisions officielles émanant du Conseil des ministres d’hier. Silence total sur son cas… Certaines rédactions prétendent avoir reçu des indiscrétions de sources non officielles faisant état d’abord d’une «démission» du nouveau responsable du département des Mines et des Ressources Stratégiques.

Brice Randrianasolo

La série de passations de fonction entre les ministres a continué toute la journée d’hier. Jusque très tard dans la nuit, une confirmation ou un démenti sur le largage de l’intéressé occupait les conversations des salons et même des trottoirs… Tout le monde attendait une décision du Président de la République en personne pour statuer sur le sort de celui qui a été «suspendu» par le Premier ministre Christian Ntsay. Selon Actu de Tana, «Brice Randrianasolo est attendu de pied ferme par la Justice française » à propos de quatre accusations. Si à Madagascar, la poursuite judiciaire le concernant fait l’objet d’une «relaxe», la menace de ces procédures qui l’attendent à l’étranger aurait-elle suffi pour l’obliger à démissionner ?

Déjà, lors de son discours de présentation de cette nouvelle équipe gouvernementale, le Président a eu des mots très durs allant jusqu’à confirmer que «chaque personne peut être remplacée à son poste» sera désormais la règle. Et ce n’est pas pour tel ou tel prétexte qu’il va faire du sentiment. Peut-être bien que pour servir d’exemple aux candidats à des déviations et autres dérives qui risqueraient de porter atteinte à l’image du pouvoir, pour le dossier Brice Randrianasolo, Andry Rajoelina ne fera pas preuve de faiblesse. Pour tous, le message est lancé : nul ne pourra tenir le Président de la République «en laisse»… encore moins sous pression.

Par La Gazette de La Grande Ile avec Noël Razafilahy