Posts Tagged ‘Brigades Ezzedine al-Qassam’

Israël justifie la tentative de liquidation du chef militaire du Hamas

août 20, 2014

Jérusalem – Israël a justifié mercredi un raid de son aviation sur Gaza qui a tué la femme et le fils du chef militaire du Hamas Mohammed Deif, par le fait qu’il s’agissait d’une tentative de le liquider.

Mohammed Deif mérite la mort comme (l’ex-numéro un d’Al-Qaïda, Oussama) Ben Laden, c’est une cible légitime, et lorsqu’une occasion se présente il faut l’exploiter pour le liquider, a déclaré le ministre de l’Intérieur Gideon Saar à la radio militaire.

Il a affirmé ne pas savoir si le chef des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, avait été tué durant ce raid mené dans la nuit sur la ville de Gaza.

Sur sa chaîne de télévision, Al-Aqsa, le Hamas a appelé les Gazaouis à se rendre à la mi-journée aux funérailles de la femme et du fils de M. Deif, tués lors de ce raid qui a également fait 45 blessés, selon les services de secours palestiniens.

Au total, selon les services de secours, neuf Palestiniens, dont une femme enceinte de neuf mois, ont été tués depuis la reprise des hostilités, après une trêve, entre Israël et le Hamas, alors que la guerre lancée le 8 juillet a déjà fait plus de 2.000 morts côté palestinien.

Présenté par les Israéliens comme l’ingénieur des brigades al-Qassam et le cerveau d’attentats suicide, Mohammed Deif a déjà échappé à cinq tentatives d’assassinats menées par l’Etat hébreu. Il a pris la tête des puissantes Brigades al-Qassam, après la mort dans un raid en 2002 de son prédécesseur, Salah Chéhadé.

Romandie.com avec(©AFP / 20 août 2014 08h54)

La branche armée du Hamas revendique l’enlèvement d’un soldat israélien

juillet 20, 2014

Gaza (Territoires palestiniens) – La branche armée du mouvement palestinien Hamas a revendiqué dimanche soir l’enlèvement d’un soldat israélien, déclenchant des manifestations de joie dans les rues de la ville de Gaza.

Le soldat israélien Shaul Aaron est entre les mains des Brigades Ezzedine al-Qassam, le bras militaire du mouvement islamiste, a déclaré leur porte-parole Abou Obeida dans une allocution télévisée.

Au même moment des scènes de liesse ont éclaté dans les rues de la ville de Gaza aux cris d’Allah Akbar (Dieu est Grand).

Interrogée, l’armée israélienne a répondu qu’elle vérifiait les allégations du groupe armé palestinien.

Un commando de Gaza, dont des combattants du Hamas, avait kidnappé en juin 2006 en Israël le soldat franco-israélien Gilad Shalit, qui avait été libéré en novembre 2011 contre plus de 1.000 prisonniers palestiniens.

Romandie.com avec(©AFP / 20 juillet 2014 22h30)

Un premier civil israélien tué par un tir près de Gaza

juillet 15, 2014

Jérusalem – Un civil israélien a été tué mardi au passage de Erez entre Israël et Gaza par un tir, a annoncé l’armée, qui signalait ainsi la première victime israélienne en huit jours de conflit entre l’État hébreu et le Hamas.

Le civil israélien blessé au passage de Erez a succombé à ses blessures, a annoncé l’armée, précisant que cet homme de 38 ans était venu distribuer de la nourriture aux soldats postés à Erez et a été touchée par un tir de roquette.

Un soldat a été légèrement blessé dans le même incident, a ajouté l’armée.

La branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a revendiqué l’attaque, expliquant avoir tiré cinq obus de mortier sur des forces armées à la base d’Erez.

L’ennemi a reconnu la mort qu’un soldat sioniste était mort et qu’un autre avait été blessé dans le bombardement de la base d’Erez, a ajouté le mouvement dans un communiqué.

Le gouvernement israélien avait annoncé mardi matin accepter une initiative de cessez-le-feu proposée par l’Égypte et prévoyant une trêve à compter de 06H00 GMT, après une semaine de bombardements de Gaza.

Mais le Hamas, qui contrôle ce territoire, a rejeté l’initiative égyptienne et continué de tirer des roquettes vers Israël. Six heures plus tard, l’armée a repris son offensive.

Les raids israéliens sur la bande de Gaza ont fait parmi les Palestiniens près de 200 morts et 1.300 blessés en huit jours, en majorité des civils.

Romandie.com avec(©AFP / 15 juillet 2014 19h35)