Posts Tagged ‘Brigitte Macron’

France/Brigitte Macron à l’Ely­sée : et si elle ne quit­tait pas son appar­te­ment pari­sien?

mai 19, 2017

 

Les rumeurs vont bon train dans le quar­tier où vit le couple prési­den­tiel

Alors qu’elle est censée s’instal­ler ce week-end à l’Elysée au côté de son président d’époux, des rumeurs assurent que Brigitte Macron ne souhaite pas quit­ter l’appar­te­ment pari­sien qu’elle occu­pait jusqu’ici.

 

Les valises sont faites. Après une année passée dans un char­mant appar­te­ment de la rue Cler, dans le VIIe arron­dis­se­ment de Paris, le couple Macron s’apprête à traver­ser la Seine pour rejoindre le numéro 55 de la rue du Faubourg Saint-Honoré. Comme le confirme le maga­zine Closer, « l’instal­la­tion des Macron à l’Elysée est prévue ce week-end ». De leur côté, les équipes du président ont quant à elles indiqué que le chef de l’Etat a d’ores et déjà donné son préavis de départ. Dans le même temps, un commu­niqué a été trans­mis aux habi­tants et commerçants de la rue Cler pour leur expliquer que le couple prési­den­tielle avait choisi de quit­ter le quar­tier « pour la quié­tude du voisi­nage« . Malgré cela, des rumeurs persistent encore, assu­rant que Brigitte Macron ne souhaite pas se sépa­rer de son loge­ment du VIIe arron­dis­se­ment.

Autour de la rue Cler, les rumeurs vont donc bon train. Chez un coif­feur du quar­tier, Sud Radio rapporte qu’une voisine du couple Macron assure à qui veut l’entendre que Brigitte Macron « veut garder l’appar­te­ment ». Pour y rester durant le quinquen­nat ou pour se le garder sous le coude en prévi­sion de sa sortie de l’Elysée? Impos­sible à dire. Pas certain, cepen­dant, que les commerçants du quar­tier se réjouissent à l’idée que la première dame de France conti­nue à habi­ter la rue Cler. Depuis le second tour de la prési­den­tielle, le péri­mètre autour de son appar­te­ment a en effet été placé sous haute surveillance. De quoi pertur­ber la vie des rive­rains. « Quand vous avez des forces de l’ordre qui bloquent une rue, et que vous voyez des gendarmes en faction, ce n’est pas pour le plai­sir, assure l’un des commerçants de la rue au jour­nal 20 Minutes. Pour nous profes­sion­nels, ça n’a rien apporté. Bien au contraire, ça a ralenti le commerce ». Le départ des Macron semble donc être le bien­venu dans le quar­tier, même si le couple a laissé une très bonne image à ses voisins.

Gala.fr

France: Pourquoi Brigitte Macron devrait être (un peu) absente de la passation de pouvoir

mai 11, 2017

Brigitte Macron victime de sexisme, mais soutenue de manière croissante (image d'illustration).

Brigitte Macron victime de sexisme, mais soutenue de manière croissante (image d’illustration). Chesnot/Getty Images

Dimanche se déroule à l’Elysée la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron. Pour des questions de protocole, Brigitte Macron pourrait être absente de la cérémonie.

Elle s’est affichée à ses côtés durant toute la campagne. Au premier comme au deuxième tour, Brigitte Macron est montée sur scène pour savourer le succès du candidat d’En Marche! qui partage sa vie depuis 20 ans. Et pourtant, elle pourrait bien être absente du moment clé de sa carrière: son arrivée à l’Elysée pour la passation de pouvoir.

En effet, Europe 1 a révélé en début de semaine qu’Emmanuel Macron se présentera seul sur le perron de l’Elysée dimanche 14 mai, où François Hollande l’accueillera. Une décision prise pour des raisons de protocole: en effet, François Hollande est officiellement un président célibataire, Julie Gayet n’étant jamais apparue publiquement à ses côtés.

Brigitte Macron, « la part non négociable » du nouveau président

Du coup, si le couple Macron se présente à l’Elysée, cela créerait une dyssimétrie. Même topo, logiquement, pour le départ de celui qui sera alors l’ex-président, François Hollande, lorsqu’il regagnera sa berline pour quitter définitivement le palais.

Pour autant, cela ne veut pas dire que celle qu’Emmanuel Macron présente comme sa « part non négociable », sera absente des festivités. Elle entrera dans l’Elysée avec les autres invités, tout simplement. Et devrait se voir réserver une place de choix dans le protocole.

Les services afférents du président de la République et de son successeur travaillent encore à régler tous les détails de la passation de pouvoir. François Hollande a assuré jeudi qu’il ferait tout pour que la passation de pouvoirs se déroule de manière « simple, claire et amicale ». On sait déjà ce que fera François Hollande immédiatement après la passation de pouvoir: il se rendra rue de Solférino, au siège du PS, pour un adieux symbolique aux militants.

Lexpress.fr

France: Emma­nuel Macron vit grâce à la retraite de son épouse Brigitte

février 2, 2017

Les ventes de son livre ne suffisent pas

Emma­nuel Macron vit grâce à la retraite de son épouse Brigitte

Le couple Macron ne peut plus comp­ter aujourd’hui que sur les reve­nus de madame. 

Le 30 août dernier, Emma­nuel Macron démis­sion­nait de son poste de Ministre de l’Eco­no­mie. Et comme tout ministre démis­sion­naire, son salaire de 9 940,20 euros bruts lui a été versé pendant trois mois encore, soit jusqu’à la fin du mois de novembre. Puis plus rien !

On appre­nait alors que le fonda­teur du mouve­ment En Marche !souhai­tait vivre, un peu présomp­tueu­se­ment, sur l’argent de la vente de ses livres. Sauf que l’homme de 39 ans, bien qu’il remplisse les salles durant sa campagne, n’est pas encore un « best-seller man ». Pour ce livre-programme vendu au prix de 17,90 et tiré à 200 000  exem­plaires, Emma­nuel Macron a touché un à-valoir dont le montant reste inconnu mais appa­rem­ment pas suffi­sant.

Car comme l’a révélé L’Obs, ce mercredi 1er février, Emma­nuel Macron compte depuis plusieurs semaines sur les reve­nus de sa femme, Brigitte Macron, ex-prof de français, qui a touché 17 200 euros de janvier à août 2016 ainsi que 36 200 euros de reve­nus fonciers. Si jamais Emma­nuel Macron remporte l’élec­tion prési­den­tielle en mai prochain, il perce­vra 14 900 bruts de par mois en tant que président de la Répu­blique.

Pour infor­ma­tions, le patri­moine du candi­dat à l’élec­tion prési­den­tielle est composé d’une assu­rance-vie pour 89 000 euros, et de place­ments finan­ciers pour 227 700 euros. La vente de son appar­te­ment du 15ème arron­dis­se­ment à Paris, fin 2015, lui a permis de rembour­ser les prêts contrac­tés pour l’ache­ter.

En revanche, Emma­nuel Macron doit toujours 252 750 euros au Crédit mutuel, sur une somme qu’il a emprun­tée en 2011 pour effec­tuer des travaux de réno­va­tion dans la maison que Brigitte Macron possède au Touquet. Ville où le couple s’est marié en octobre 2007. Alors fête­ront-ils leurs noces d’étain au Palais de l’Ely­sée ? Réponse dans quelques semaines !

Gala.fr par Mathieu BonisMathieu Bonis