Posts Tagged ‘Budapest’

Hongrie : arrestation de deux Britanniques condamnés pour financements terroristes

novembre 18, 2015

Budapest – La police hongroise a annoncé mercredi avoir arrêté deux Britanniques condamnés au Royaume-Uni pour financement d’actes terroristes et qui avaient quitté leur pays en violation de leur contrôle judiciaire.

Les deux hommes, âgés de 40 et 44 ans, ont été interpellés samedi au poste-frontière ferroviaire de Loköshaza, entre la Hongrie et la Roumanie, alors qu’ils avaient pris place à bord d’un train pour Bucarest.

Ils ont été immédiatement placés en garde à vue, n’ayant pu fournir de documents d’identité adéquats : l’un n’avait sur lui qu’un permis de conduire et l’autre qu’un coran, a précisé la police hongroise dans un communiqué.

Des recherches dans les fichiers du système d’information Schengen (SIS) ont établi que les deux hommes étaient soumis à un contrôle judiciaire leur interdisant de quitter le Royaume-Uni, après avoir purgé l’un comme l’autre deux peines d’un an et demi et trois ans et demi de prison dans ce pays pour financement d’actes terroristes, selon cette source. Ils avaient été libérés en 2009.

Les deux suspects ont été incarcérés et doivent comparaître devant un tribunal de Budapest en vue de leur extradition, a indiqué une porte-parole de la police hongroise à l’AFP mercredi.

Selon le site internet du quotidien hongrois Blikk, l’un des suspects serait Abu Izzadeen, de son vrai nom Trevor Brooks, un musulman extrémiste connu au Royaume-Uni notamment pour avoir chahuté en 2006 le ministre britannique de l’Intérieur de l’époque, John Reid, en direct à la télévision, le traitant d’ennemi de l’islam.

Romandie.com avec(©AFP / 18 novembre 2015 15h32)

Hongrie: au moins 500 migrants entament une nouvelle marche depuis Budapest

septembre 5, 2015

Budapest – Au moins 500 migrants, bloqués en Hongrie depuis plusieurs jours, ont entamé samedi une nouvelle marche depuis la gare centrale de Budapest vers la frontière autrichienne, distante de 175 km, a rapporté un journaliste de l’AFP.

Vendredi, quelque 1.200 migrants s’étaient mis en marche vers la frontière avec l’Autriche, poussant les autorités hongroises à conduire des milliers d’autres à bord de quelque 90 bus à la frontière.

Aucun bus n’était cependant visible samedi et il n’a pas été possible dans l’immédiat d’obtenir une réaction officielle.

Samedi vers 12H30 (10H30 GMT), près de 6.500 migrants avaient déjà franchi à pied la frontière entre la Hongrie et l’Autriche, après avoir été conduits dans des bus à la frontière, a annoncé le ministère autrichien de l’Intérieur. Les autorités autrichiennes s’attendent à l’arrivée de 10.000 personnes.

Les migrants doivent être transportés dans des bus et des trains affrétés par le gouvernement autrichien à Vienne et Salzbourg, où la plupart entendent changer de train pour se rendre en Allemagne.

L’Allemagne et l’Autriche avaient donné leur accord vendredi pour accueillir les milliers de migrants bloqués depuis plusieurs jours en Hongrie.

Romandie.com avec(©AFP / 05 septembre 2015 13h00)

L’ancien nazi Kepiro est mort

septembre 3, 2011

Le Hongrois Sandor Kepiro, suspecté de crimes de guerre nazis, est mort ce matin à l’hôpital de Budapest, a annoncé sa famille. Les causes de sa mort ne sont pas encore connues.

Sandor Kepiro, 97 ans, était considéré comme l’un des derniers criminels de guerre nazis présumés encore vivants. Il avait été acquitté en juillet dernier de l’accusation de complicité de crimes de guerre en Serbie en 1942, notamment contre des Juifs, par le tribunal de Budapest. Le Parquet avait requis une peine de prison ferme. La défense avait plaidé l’annulation du procès ou l’acquittement.

Sandor Kepiro était accusé de complicité de crimes de guerre commis lors d’une rafle entre les 21 et 23 janvier 1942 à Novi Sad, territoire aujourd’hui serbe, alors annexé par la Hongrie, alliée de l’Allemagne nazie: au moins 1200 civils – juifs et serbes – avaient péri lors de ce massacre. Il a toujours clamé son innocence. Le Centre Simon Wiesenthal avait placé Sandor Kepiro en tête de sa liste d’anciens nazis les plus recherchés.

Le Figaro.fr avec AFP et AP