Posts Tagged ‘Cancer’

Un vaccin contre le cancer disponible dans 10 ans ?

février 1, 2017

Brightly lit sample bottles sit in a magazine waiting to be analysed in a spectrometer.

© Istock/Getty Images


Et s’il existait un vaccin contre tous les types de cancer ? La question taraude les scientifiques depuis des années et est déjà au cœur de plusieurs projets de recherche… Eh bien, on se rapprocherait à grands pas d’un résultat concluant. Selon le Dr Claude Perreault de l’université de Montréal, un vaccin universel pourrait être disponible d’ici 10 ans.

Le chercheur canadien se base sur les travaux d’une étudiante en biologie moléculaire pour établir ce pronostic. Céline Laumont a trouvé un nouveau moyen de doper l’activité des lymphocytes T, des cellules qui aident à détruire les tumeurs. Elle a découvert que certaines séquences de l’ADN, non étudiées jusque-là, étaient capables de fabriquer des protéines qui stimulent la réaction immunitaire des lymphocytes T.

On appelle ces protéines des antigènes et elles pourraient constituer la pièce manquante à la création d’un vaccin universel. En effet, on sait déjà qu’en injectant un stimulant immunitaire, on peut augmenter les chances de survie d’un malade de manière plus efficace qu’avec la chimiothérapie. Si l’on combine ce stimulant aux antigènes découverts par Céline Laumont, on devrait pouvoir guérir pratiquement tous les cancers. Une annonce qui tombe à pic, à quelques jours de la journée mondiale de lutte contre cette maladie, le 4 février prochain.

Serengo.net par Florence Le Méhauté

En 2030, 5,5 millions de femmes mourront d’un cancer

novembre 1, 2016

Le tabac serait à l’origine de 80% des cancers du poumon aux États-Unis et en France, et de 40% en Afrique subsaharienne. BULENT KILIC/AFP

Hausse et vieillissement de la population dans les pays en voie de développement sont en cause. La transition économique favorise les facteurs de risque plus vite que l’accès à la prévention et au soin.

Cinq millions et demi de femmes mourront d’un cancer chaque année dans le monde à l’horizon 2030, soit une hausse de 60% par rapport aux 3,5 millions de femmes décédées en 2012 (14% de l’ensemble des décès de femmes). Telles sont les sombres prévisions d’un rapport de la Société américaine du cancer avec le soutien du laboratoire pharmaceutique allemand Merck KGaA, présenté mardi lors du congrès mondial contre le cancer, qui se tient cette année à Paris.

En cause, l’augmentation et le vieillissement de la population dans les pays en voie de développement, a expliqué Sally Cowal, représentante de la Société américaine du cancer, plaidant pour que davantage d’efforts soient faits en matière d’éducation et de prévention. Face à une transition économique rapide, qui s’accompagne d’une urbanisation rapide et d’une mondialisation des comportements, les pays à faible revenus sont de plus en plus confrontés aux mêmes facteurs de risque que les pays riches (inactivité physique, mauvaise alimentation, obésité, et certains comportements reproductifs comme le fait d’avoir son premier enfant tardivement). Mais les habitants de ces pays ne bénéficient pas du même accès à la prévention, au dépistage et au soin que les pays riches. Ainsi, relève le rapport, 30 pays d’Afrique et d’Asie du sud-est ne disposent pas de services de radiothérapie.

L’exemple des cancers gynécologiques

Les cancers du sein (522.000 décès de femmes en 2012) et du poumon (491.000 femmes tuées) sont les deux premiers chez les femmes. Or beaucoup pourraient être évités, souligne le rapport de la Société américaine du cancer. Ainsi, le tabac serait à l’origine de 80% des cancers du poumon aux États-Unis et en France, et de 40% en Afrique subsaharienne; autre facteur de risque de cancer du poumon, la pollution intérieure, en particulier la cuisine et le chauffage charbon de bois qui, toutes pathologies confondues, tueraient 1,6 million de femmes par an (données de 2010).

Le cancer du col de l’utérus (266.000 morts par an, dont 90% dans les pays en développement) est un exemple frappant des inégalités face au cancer: la simple vaccination contre le papillomavirus humain est à même d’éviter la survenue d‘une bonne part d’entre eux, et les autres pouvant être dans la plupart des cas repérés assez tôt si un suivi gynécologique est organisé. Le traitement précoce permet de prévenir jusqu’à 80% des cancers du col dans les pays, estime ainsi l’Organisation mondiale de la Santé. Mais dans beaucoup de pays à faible revenus, ni l’une, ni l’autre ne sont accessibles, et la maladie n’est souvent identifiée qu’à un stade trop avancé.

Lefigaro.fr par 

La famille Dion à nouveau frap­pée par un cancer

août 19, 2016

Le beau-frère de Céline Dion est grave­ment malade

La famille Dion à nouveau frap­pée par un cancer

France: L’ancien publicitaire Christophe Lambert est mort

mai 13, 2016

Christophe Lambert, le 16 octobre 2013.

Christophe Lambert, le 16 octobre 2013. ÉRIC PIERMONT / AFP
L’ex-directeur général de la société de production de cinéma Europacorp est mort à l’âge de 51 ans des suites d’un cancer foudroyant à l’hôpital de Marseille, a confirmé la société vendredi 13 mai. Le comédien Dominique Farrugia a salué sur Twitter la disparition de « son ami ».

Christophe Lambert avait occupé de 2010 à février 2016 le poste de directeur général d’EuropaCorp, le groupe du cinéaste Luc Besson. « Après avoir assuré le financement de Valérian [l’adaptation au cinéma de la fameuse BD française, réalisée par M. Besson, doit sortir en juillet 2017], il a décidé de se consacrer à un projet personnel  », expliquait le communiqué sibyllin annonçant son départ après que les deux hommes se soient brouillés.

Avant cela, le publicitaire avait occupé des responsabilités dans plusieurs agences de publicité, telles que BDDP, Publicis Conseil et Euro RSCG. Surnommé par Jacques Séguéla « le dernier amant romantique de la publicité », il était l’auteur de plusieurs slogans restés célèbres, tel celui de Pepsi « Ask for more » ou d’Auchan « La vie, la vraie », relataient Les Echos dans un portrait consacré en 2012 à ce passionné de tauromachie.

Il avait rejoint l’UMP en 2009, devenant communicant pour Jean Sarkozy et pour le parti dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Lemonde.fr

La banane permet de comprendre le cancer, estime l’EPFL

février 8, 2016

La dégradation de la peau de la banane permet de comprendre et d’agir contre le cancer de la peau humaine. Sur la base de leurs observations, des chercheurs de l’EPFL espèrent développer un scanner capable d’éliminer les cellules malades, indique la Haute Ecole.

Tout le monde l’aura noté: au fil des heures, la peau des bananes se couvre de taches noires. La présence d’une enzyme, la tyrosinase, explique ce phénomène naturel.

Or cette même enzyme joue un rôle important dans le cancer de la peau humaine, de type mélanome. Elle dérègle la pigmentation par la mélanine qui protège du rayonnement solaire.

Selon les chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), le niveau de présence et la répartition de la tyrosinase renseignent sur le stade de la maladie. Elle fonctionne comme un marqueur fiable du développement des mélanomes, souligne le communiqué.

Scanner prometteur
A partir de ces constats, les scientifiques ont mis au point au scanner qui détecte sur la surface de la peau la distribution et la quantité de tyrosinase, jaugeant ainsi le développement du mélanome.

L’objectif final consistera à utiliser cet outil pour visualiser les tumeurs et les éliminer. Des premiers essais ont montré que cela était possible, selon l’EPFL.

Romandie.com

GB: décès du présentateur irlandais Terry Wogan

janvier 31, 2016

Londres – Le présentateur irlandais Sir Terry Wogan, connu pour avoir officié sur la BBC et présenté pendant de longues années le concours Eurovision, est décédé dimanche d’un cancer à l’âge de 77 ans, a annoncé la BBC dimanche en citant sa famille.

Sir Terry Wogan est décédé aujourd’hui après une bataille courte mais courageuse contre le cancer, a indiqué sa famille à la BBC.

Il est décédé entouré de sa famille. Nous savons qu’il sera regretté par beaucoup de gens mais nous demandons que la vie privée de la famille soit respectée en ce moment, a-t-elle ajouté.

Mes pensées vont à la famille de Terry Wogan. La Grande-Bretagne a perdu un immense talent, a tweeté le Premier ministre britannique David Cameron.

J’ai grandi en l’écoutant à la radio et en le regardant à la télé, a confié le dirigeant britannique. Son charme et son humour m’ont toujours fait sourire.

Selon le directeur général de la BBC, Tony Hall, Terry Wogan était un trésor national. Nous avons perdu un ami formidable, a-t-il regretté.

Sir Terry était une légende de la radio. Pendant des décennies, il a beaucoup plu aux auditeurs avec son intelligence, sa chaleur et son inimitable humour, a salué Helen Boaden, directrice de BBC Radio.

Né le 3 août 1938 en Irlande, Terry Wogan avait commencé sa carrière dans la banque avant de bifurquer vers la radio. Pendant près de trois décennies, il a présenté une émission du matin sur la radio BBC 2 qui attirait plusieurs millions d’auditeurs.

Anobli par la reine en 2005, Sir Terry Wogan était aussi un présentateur vedette de télévision, animant pendant de longues années le concours Eurovision de la chanson.

Romandie.com avec(©AFP / 31 janvier 2016 10h59)

La charcuterie est cancérogène, la viande rouge probablement aussi

octobre 26, 2015

La consommation de charcuterie est cancérogène, celle de viande rouge « probablement » aussi. C’est ce qu’indique selon une évaluation publiée lundi par l’agence cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande », a commenté le Dr Christopher Wild, le directeur du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), à l’origine de l’évaluation. Le porc est inclus par le CIRC dans les viandes rouges au même titre que le boeuf, le veau, l’agneau, le mouton, le cheval et la chèvre.

Le fait de ranger les charcuteries et autres viandes transformées dans le groupe des agents qui sont causes de cancer, comme le tabac ou l’amiante, ne veut pas pour autant dire qu’ils sont tout aussi dangereux, note toutefois le CIRC.

En effet, selon les estimations les plus récentes du projet « Fardeau mondial de la maladie », 34’000 décès par cancer par an environ dans le monde sont imputables à une alimentation riche en charcuteries, contre un million de décès par cancer imputables au tabac et 600’000 à la consommation d’alcool.

Cancer colorectal
Le CIRC s’est basé sur plus de 800 études pour ranger la viande transformée dont fait partie la charcuterie dans la catégorie des agents « cancérogènes pour l’homme (Groupe 1) ». Ce classement a été établi sur la base « d’indications suffisantes selon lesquelles la consommation de viande transformée provoque le cancer colorectal chez l’homme ».

« Ce risque augmente avec la quantité », selon le Dr Kurt Straif, du CIRC. Concrètement, chaque portion de 50 grammes de viande transformée consommée quotidiennement augmente le risque de cancer colorectal de 18%.

Problème de santé publique
« Compte tenu du grand nombre de personnes qui consomment de la viande transformée, l’impact mondial sur l’incidence du cancer revêt une importance de santé publique », ajoute-t-il.

Le CIRC relève que la question se pose d’autant plus que la consommation de viande a tendance à augmenter dans le monde, en particulier dans les pays à revenus faibles et intermédiaires.

La consommation de viande rouge a pour sa part été classée comme « probablement cancérogène pour l’homme ». Les résultats semblent aussi indiquer une association entre sa consommation et le développement du cancer colorectal mais également des liens avec les cancers du pancréas et de la prostate.

Romandie.com

Le sein rongé

septembre 14, 2015

Rongé est mon sein du destin

Comme une feuille de chou du matin

Par la verrue affamée sans pitié

Dévorant ma belle chair à moitié

Attaqué par les dents du cancer

Qui me délecte comme un dessert

Peu à peu mon pauvre sein disparaît

Comme une montagne vidée désormais

Chaque instant mon regard sur ma poitrine

Découvre la surface aplatie de ma vitrine

Comme cette papaye mûre des champs

Dévorée par une colonie d’oiseaux migrants

Bernard NKOUNKOU

Le boule­ver­sant témoi­gnage de Céline Dion sur la santé de son mari : il veut mourir dans ses bras

août 24, 2015
Céline Dion et René Ange­lil

Céline Dion et René Ange­lil

« Il a peur quand je ne suis pas avec lui à la maison »

Céline Dion remon­tera sur scène à Las Vegas cette semaine, jeudi 27 août. Il s’agira du grand retour de la chan­teuse après de longs mois loin de la scène. Elle avait voulu faire une pause pour prendre soin de son époux, René Ange­lil, atteint d’un cancer de la gorge. Mais il a lui-même insisté pour qu’elle retourne sous les projec­teurs démon­trer l’éten­due de son talent au monde entier. Lors de ce come-back très attendu, lui-même sera peut-être absent tant son état de santé est fragile. Le concert lui sera retrans­mis en direct s’il ne peut se dépla­cer jusqu’au Caesar’s Palace. Dans une inter­view accor­dée à USA Today, Céline Dion s’est livrée sur les discus­sions qu’elle a eues avec les méde­cins de Boston qui suivent son époux pour son cancer de la gorge et son inquié­tude pour la survie de René est de plus en plus visible. « Nous leur avons demandé plusieurs fois combien de temps nous avons, trois semaines, trois mois ? René veut savoir. Mais ils nous répondent qu’ils ne savent pas. »

C’est avec cette épée de Damo­clès qui pour­rait s’abattre à n’im­porte quel moment qu’elle doit compo­ser au quoti­dien. Pour leur fils aîné âgé de 14 ans, voir son père dans un tel état de faiblesse est éprou­vant. Les jumeaux Eddy et Nelson n’ont que 4 ans et voient les choses diffé­rem­ment : « Ils ne l’ont pas connu autre­ment que malade, alors je leur dis : “Venez, allons donner à manger à papa” et ils m’ac­com­pagnent », a révélé Céline Dion. La chan­teuse partage aussi des moments de partage déchi­rants avec son époux. Un jour où elle l’in­ter­ro­geait sur son état de santé et sur son ressenti, il lui a dit : « Je veux mourir dans tes bras ». Et l’in­ter­prète de My Heart Will Go On de répondre avec bravoure : « D’ac­cord, très bien, je serai là, tu mour­ras dans mes bras ». Il lui a d’ailleurs trans­mis des indi­ca­tions sur la façon dont doivent se dérou­ler ses funé­railles.

Pour Céline Dion, les choses sont désor­mais très simples : « Quand on voit quelqu’un se battre aussi fort, l’im­pact est impor­tant sur soi, a-t-elle expliqué. Vous avez deux choix : soit vous regar­dez votre mari très malade et que vous ne pouvez pas aider et ça vous tue. Soit vous regar­dez votre mari malade et vous lui dites : “Je suis avec toi. Je suis là. Tout ira bien.” » C’est pour lui qu’elle compte aller de l’avant sans fléchir. « Vous pouvez avoir les genoux qui tremblent à la fin, mais quand quelqu’un que vous aimez tombe et a besoin d’aide, ce n’est pas le moment de pleu­rer. Après, bien sûr. Mais pas pour le moment. » La situa­tion est aussi pénible pour elle que pour lui, qui a toujours géré la carrière de la chan­teuse. « Ça lui fait mal de ne pas me voir de toute la jour­née et que je sois là-bas à travailler, a-t-elle révélé. Mais il vaut que je le fasse, que je fasse ce spec­tacle et ces inter­views. Même s’il a peur quand je ne suis pas avec lui à la maison. »

C’est avec réso­lu­tion et bien déter­mi­née à donner le meilleur d’elle-même que Céline Dion montera sur scène. Elle veut lais­ser derrière elle la souf­france. « Toutes mes larmes, c’était l’an dernier, a-t-elle confié. Je crois que c’est bon. Pour l’ins­tant. Le moment vien­dra où ça me frap­pera, et ça me frap­pera. Mais mon boulot, c’est de dire à mon mari : “Nous allons bien. Je pren­drai soin de nos enfants. Tu veille­ras sur nous depuis un autre endroit.” »

Voici.fr par La Rédaction

L’ancien président américain Jimmy Carter révèle son cancer du foie

août 12, 2015

L’ancien président des Etats-Unis Jimmy Carter, âgé de 90 ans, est atteint d’un cancer du foie qui se propage, a-t-il indiqué dans un communiqué mercredi. Les deux soeurs, le frère et le père de Jimmy Carter sont tous décédés d’un cancer du pancréas.

Une opération chirurgicale destinée à retirer une tumeur au foie « a révélé que je suis atteint d’un cancer qui se propage à d’autres parties de mon corps ». « Je vais réorganiser mon emploi du temps pour subir les traitements nécessaires », indique M. Carter, qui fut président des Etats-Unis de 1977 à 1981.

L’ancien chef d’Etat, né en Géorgie, dans le sud-est des Etats-Unis, sera soigné à l’hôpital Emory University d’Atlanta.

Missions d’observation électorale
Le nonagénaire est resté actif, conduisant de nombreuses missions d’observation électorale. A la fin avril et au début mai, il s’était rendu à Moscou, puis dans les territoires palestiniens et en Israël. A la mi-mai, il avait toutefois abrégé un déplacement au Guyana pour raison de santé.

« Merci de vos pensées et prières pour mon grand-père », a réagi dans un tweet le petit-fils de Jimmy Carter, Jason.

Des messages émanant de divers bords de l’échiquier politique ont également été publiés sur le réseau social. La présidente du parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz et le sénateur républicain Austin Scott ont ainsi envoyé des messages de soutien au prix Nobel de la paix 2002 et à ses proches.

Jimmy Carter, 39e président américain, a succédé au républicain Gerald Ford et perdu l’élection présidentielle de 1980 face à Ronald Reagan.

Romandie.com