Posts Tagged ‘Cap occidental’

Afrique du Sud: le passage d’une tempête fait neuf morts

juin 8, 2017

Une vague vient se briser avec force sur une digue du port de Cape Town en Afrique du sud, le 7 juin 2017 / © AFP / RODGER BOSCH

Neuf personnes, dont un enfant de 3 ans, sont mortes dans la province sud-africaine du Cap-Occidental après le passage d’une tempête dont les vents ont attisé des incendies provoquant l’évacuation de plus de 10.000 habitants.

« Nous sommes tristes d’annoncer que le corps d’un enfant de 3 ans a été trouvé dans la localité de Welbedacht (au nord du Cap), ce qui porte à neuf le nombre de victimes dans la province », a déclaré Anton Bredell, le ministre provincial de l’Environnement.

La violente tempête a causé de nombreux dégâts et privé d’électricité 46.000 maisons. Le trafic aérien a également été perturbé, bloquant même l’avion du président Jacob Zuma qui devait se rendre du Cap à Durban.

Outre des pluies très abondantes, des vents forts ont également causé des incendies, notamment autour de la ville de Knysna, une paisible municipalité de 77.000 habitants à 500 kilomètres à l’est du Cap, sur la touristique « Route des Jardins ».

« Le feu à Knysna est un des plus importants de la région ces trente dernières années. Entre 8.000 et 10.000 habitants ont été évacués et sont en sécurité », a expliqué James-Brent Styan, un porte-parole de la province dans un communiqué.

Les autorités locales envisageaient de faire appel à l’Armée de l’air pour éteindre les incendies.

« Nous avons besoin de puissance aérienne: des hélicoptères et des Canadair pour voir quelles sont les zones les plus touchées et ceux qui ont besoin d’être évacués », a déclaré la Première ministre de la province, Helen Zille, sur la radio Kaya FM.

Mme Zille, actuellement suspendue par son parti l’Alliance Démocratique (DA, opposition) pour des tweets controversés sur la colonisation, reste néanmoins à la tête de la province du Cap-Occidental et a passé la nuit à Knysna dans une cellule de crise coordonnant les secours.

Après le passage de la tempête qui a emmené avec elle un front froid, des chutes de neiges ont été enregistrées dans les montagnes au nord du Cap.

Romandie.com avec(©AFP / 08 juin 2017 14h21)                

Afrique du Sud : deux mosquées profanées dans la province du Cap occidental

janvier 10, 2017

Les minarets d’une mosquée du Cap, en Afrique du Sud, le 7 juin 2016. © Schalk van Zuydam/AP/SIPA

Deux mosquées ont été profanées en l’espace de quelques jours en Afrique du Sud : des inconnus ont laissé un groin de porc et des traces de sang sur les édifices religieux. Des actes qualifiés “d’islamophobes » par les autorités ce mardi.

« C’est la première fois qu’un tel incident se produit à Kalk Bay (sud-ouest) depuis l’ouverture de la mosquée il y a 100 ans. C’est très perturbant », a témoigné Achmat Sity, l’imam de la mosquée de Masjidul Jamiah, située dans cette petite station balnéaire sud-africaine.

Lundi, « vers 3h15, le concierge a ouvert la mosquée pour la prière du matin. Il a découvert du sang sur les murs et la chaire, et des inscriptions du Coran jetées à terre », a-t-il déclaré, précisant que rien n’avait été volé.

De nombreux messages de soutien

« Ces actes peuvent venir d’un déséquilibré. Nous ne voulons pas leur accorder trop d’importance », a-t-il ajouté, se réjouissant dans le même temps d’avoir reçu des messages de soutien de « toutes les religions » en Afrique du Sud. Une autre mosquée, située à Simon’s Town, à une dizaine de kilomètres seulement de Kalk Bay, a elle été vandalisée pendant le week-end. Un groin de porc et du sang ont été découverts à l’entrée de l’édifice religieux.

Le parti au pouvoir du Congrès national africain (ANC), qui a « condamné » les deux incidents, a appelé « la population à rester unie pour défendre la culture de la coexistence » religieuse. La province du Cap occidental, qui englobe Simon’s Town et Kalk Bay, a dénoncé ces « méthodes islamophobes » et estimé que les « deux incidents pouvaient être liés » compte tenu de leur « similarité et de la proximité des mosquées ».

Une bonne cohabitation des religions

« Notre société est basée sur les valeurs constitutionnelles de respect, tolérance et liberté. Les actes portant préjudice aux religions et aux races n’ont aucunement leur place dans notre province et dans notre pays », a déclaré dans un communiqué le Premier ministre du Cap-Occidental, Helen Zille, membre du parti d’opposition de l’Alliance démocratique (DA).

L’Afrique du Sud compte 1,5 % de musulmans parmi ses 53 millions d’habitants. Le pays est régulièrement secoué par des problèmes raciaux, 23 ans après la fin officielle du régime d’apartheid. Mais les religions cohabitent généralement dans une grande harmonie.

Jeuneafrique.com avec AFP