Posts Tagged ‘Cardinal Fridolin Ambongo’

RDC-Violation de l’intimité de Monsengwo : le cardinal Ambongo s’indigne

juillet 8, 2021

L’archevêque métropolitain de Kinshasa exige des enquêtes pour sanctionner les coupables qui ont publié les images intimes de l’archevêque émérite sur son lit de malade en pleine évacuation en France pour des soins.

L’archevêque émérite de Kinshasa, Laurent Mosengwo Pasiny /DR

Le chef des communautés chrétiennes catholiques, en particulier, ainsi que plusieurs Congolais, se sont indignés de la publication sur le Net des photos violant l’intimité du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya sur son lit de malade avant son évacuation en France.

Réagissant à cette diffusion dans les réseaux sociaux d’une image très choquante de Laurent Monsengwo en pleine évacuation dans l’avion pour Paris, l’archevêque métropolitain de Kinshasa, le Cardinal Fridolin Ambongo, exige des enquêtes afin que les coupables subissent la rigueur de la loi. « C’est pourquoi son Éminence Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, exige que des enquêtes soient menées pour que les auteurs de cette violation de l’intimité de l’intéressé soient sanctionnés », indique un communiqué signé le 7 juillet par le chancelier, l’abbé Georges Njila. Ce document fait savoir que le cardinal Ambongo invite la communauté à poursuivre ses prières jusqu’au rétablissement de l’archevêque émérite de Kinshasa, qui suit des soins à Paris.

Il est, en effet, rappelé que Laurent Monsengwo a été évacué le 5 juillet dans la soirée par un avion médicalisé. Et c’est depuis le 6 juillet que ces images violant son intimité et le montrant allongé sur son lit de malade à l’aéroport international de N’djili ont été partagées dans les réseaux sociaux. Alors que le 3 juillet, le cardinal Fridolin Ambongo avait invité tous les fidèles à soutenir et accompagner l’archevêque émérite malade par des prières ferventes et intenses.

Avec Adiac-Congo par Lucien Dianzenza

RDC/Ecoles conventionnées catholiques : tout enseignant du degré primaire doit désormais être catholique pratiquant

octobre 5, 2020

Les élèves d’une école primaire catholique /DR

La décision, qui prend déjà effet au cours de l’année scolaire 2020-2021, a été annoncée par l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo, au cours d’une homélie prononcée le dimanche dernier, à huit jours de la rentrée des classes pour l’année indiquée.

La décision du Cardinal Fridolin Ambongo de n’accepter désormais comme enseignant du degré primaire dans les écoles catholiques que les chrétiens de cette confession religieuse, a été annoncée, le 4 octobre, dans son homélie, à l’issue de l’inauguration et de l’installation du nouveau doyenné Saint Eugène de l’archidiocèse de Kinshasa à Maluku. Selon le site Sosoyamboka.info, cette décision entre en vigueur en cette année scolaire 2020-2021. « L’enseignant de l’école primaire dans les écoles conventionnées catholiques sera, sans autre forme de procès, un fidèle catholique », a dit l’archevêque métropolitain.

Le Cardinal Fridolin Ambongo, précise la source, a invité les curés et coordonnateurs des écoles conventionnées catholiques de la République démocratique du Congo au strict respect des valeurs catholiques et à l’observance des valeurs de l’Eglise par tous les prêtres et fidèles. « A l’école primaire, tout enseignant doit être un catholique pratiquant, car la catéchèse figure dans le programme scolaire dans toutes nos écoles. On ne peut pas accepter qu’un enseignant non catholique vienne dispenser la catéchèse aux élèves, d’autant plus qu’il n’a aucune notion sur les valeurs de l’Eglise », a soutenu le Cardinal. Fridolin Ambongo a, par ailleurs, menacé des sanctions, tous curés et coordonnateurs qui n’appliqueront pas cette nouvelle décision. Si je rencontre un tel cas, a-t-il clairement indiqué, c’est le curé et le coordonnateur à qui je demanderai des comptes. « Je ne m’en prendrais pas à l’enseignant. On ne badine pas avec les valeurs catholiques », a-t-il insisté.

Avec Adiac-Congo par Lucien Dianzenza