Posts Tagged ‘Carte’

France-Présidentielle : Valérie Pécresse va reprendre sa carte à LR

octobre 14, 2021

EXCLUSIF. Candidate à l’investiture de LR, la présidente de la région Île-de-France annonce au « Point » qu’elle réadhère au parti qu’elle a quitté en 2019.

Valerie Pecresse avait quitte LR en 2019. Elle reprend aujourd'hui sa carte.
Valérie Pécresse avait quitté LR en 2019. Elle reprend aujourd’hui sa carte.© PASCAL GUYOT / AFP

Selon nos informations, Valérie Pécresse a décidé de reprendre sa carte des Républicains, dont elle sollicite l’investiture pour la présidentielle d’avril. Et ce, contrairement à son principal compétiteur Xavier Bertrand, qui a fait savoir qu’il ne réadhérerait pas à son ancienne famille politique. « Je vais adhérer à nouveau aux Républicains. C’est la conséquence logique du fait que j’ai accepté depuis le début de jouer collectif. C’est une question de cohérence », annonce à notre journal Valérie Pécresse, qui va officialiser ce choix ce jeudi soir à l’occasion d’une réunion publique à Dijon (Côte-d’Or).

Elle en a informé le patron des Républicains Christian Jacob dans la journée. L’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, puis du Budget, avait quitté LR le 5 juin 2019 après le naufrage des européennes (8,5 % des voix) et la démission consécutive de Laurent Wauquiez. Elle avait alors affiché sa volonté de « refonder la droite, menacée d’extinction », mais de « l’extérieur », aux commandes de son propre mouvement (Libres !).

« Notre objectif, c’est, ensemble, de battre Emmanuel Macron »

« Aujourd’hui, je demande à tous les membres de Libres !, qui partagent comme moi les valeurs de la droite, d’adhérer à LR pour construire ensemble le parti de la reconquête et de l’alternance. Et cette ligne, je me l’applique à moi-même. Notre objectif, c’est, ensemble, de battre Emmanuel Macron », poursuit Valérie Pécresse, contactée par Le Point.

En début de semaine, le président de la région des Hauts-de-France a pour sa part accepté de participer au congrès de LR mais écarté l’idée de revenir dans le giron du parti, s’attirant de fortes critiques en interne. « C’est un bras d’honneur aux militants ! Il réclame l’investiture du parti, son soutien financier mais il ne veut pas prendre la carte ! », s’insurge un cadre LR. Xavier Bertrand se considère lié par sa promesse : en claquant la porte en décembre 2017, il avait indiqué que sa décision était « définitive ». Selon les règles édictées pour le congrès du 4 décembre, qui doit départager les six candidats en lice (sous réserve qu’ils obtiennent 250 parrainages d’élus), rien n’oblige en théorie Pécresse et Bertrand à reprendre leur carte pour candidater. Mais le geste se veut éminemment symbolique.

Avec Le Point par Nathalie Schusk

France. Carte. Régionales 2015: les résultats du second tour

décembre 14, 2015

Estimation-france22h45-2ndT

Les Français, très mobilisés, ont privé de victoire les ténors du Front national. Dans l’attente des résultats définitifs du second tour des régionales 2015, L’Express vous propose de découvrir la carte des premières estimations.

Minute après minute, les résultats de ce second tour des régionales 2015 s’affinent. La participation en forte hausse, mais aussi le retrait des listes socialistes en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur ont empêché le Front national de s’emparer d’une région au cours de ces élections régionales. Le parti frontiste, malgré cet échec, signe son record historique du nombre de voix acquises au cours d’une élection. Il a fait mieux, selon le ministère de l’Intérieur, que les 6,4 millions de bulletins acquis au premier tour des élections présidentielles 2012.

L’appel du parti socialiste à voter pour Philippe Richert (LR), en dépit du maintien de la tête de liste socialiste Jean-Pierre Masseret en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine a aussi conduit à la défaite de Florian Phillipot. Plus de huit points séparent finalement les deux hommes (résultats définitifs: 48,4% pour Philippe Richert, 36,1% pour Florian Philippot). Marine Le Pen a été très largement devancée par Xavier Bertrand, de plus de 15 points, selon les résultats quasi définitifs. L’Ile-de-France vire à droite après la victoire de Valérie Pécresse. Hervé Morin, après une longue période de doute, s’impose en Normandie. Les Républicains l’ont emporté dans sept régions au total, avec le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la région Pays-de-la-Loire et Auvergne-Rhône-Alpes.

Après la vague rose de 2010, la gauche doit cette fois se contenter de cinq régions: la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val-de-Loire, la Bretagne, où le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a dépassé les 50% au premier tour, l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente et la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Lexpress.fr