Posts Tagged ‘Cas actifs’

Mauricie-et-du-Centre-du-Québec: le nombre de cas actifs de COVID-19 se maintient dans la région

août 30, 2021

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmente au même rythme que les personnes se rétablissent de la maladie dans la région. C’est ce que l’on observe une fois de plus dans le dernier bilan des trois derniers jours rendu public par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, lundi. On note toutefois plus de personnes infectées au Centre-du-Québec qu’en Mauricie.

Ce sont 83 nouveaux cas qui ont été confirmés au cours des trois derniers jours en Mauricie-Centre-du-Québec.

© STÉPHANE LESSARD Ce sont 83 nouveaux cas qui ont été confirmés au cours des trois derniers jours en Mauricie-Centre-du-Québec.

Il y a en effet 83 personnes qui ont reçu un test positif pour la période du 28 au 30 août dans la région desservie par le CIUSSS MCQ, soit 59 au Centre-du-Québec et 24 en Mauricie. C’est dans les MRC de Drummond (24) et d’Arthabaska (23) que proviennent plus de la moitié des nouvelles infections.

On en compte également onze à Trois-Rivières, sept dans la MRC de Maskinongé, sept dans la MRC de l’Érable, cinq à Shawinigan, quatre dans la MRC de Nicolet-Yamaska, un dans la MRC de Bécancour et un dans la MRC des Chenaux.

L’augmentation des trois derniers jours est toutefois compensée par 88 personnes qui ont été déclarées «rétablies» de la maladie, ce qui a permis une légère baisse de six cas actifs.

Avec 42 personnes rétablies, le nombre de cas actifs a baissé de 18 dans les trois derniers jours en Mauricie pour un total de 104. Au Centre-du-Québec, les 46 personnes rétablies n’ont pas été suffisantes pour compenser la hausse des nouveaux cas, si bien que le nombre de cas actifs a augmenté de 12 depuis trois jours et s’établit présentement à 139.[object Object]

Le taux de cas actifs par 100 000 habitants s’élève présentement à 60,8 dans le Réseau local de santé (RLS) d’Arthabaska-l’Érable et à 58,0 dans le RLS de Drummond. Celui de Trois-Rivières a quant à lui baissé à 37,5 et se situe sous la moyenne régionale de 42,5.

Le nombre d’hospitalisations demeure encore très bas dans la région. Il n’a pas bougé au cours des trois derniers jours, si bien que l’on compte toujours seulement deux personnes qui sont alitées en raison de la COVID-19 en Mauricie-Centre-du-Québec, dont une qui se trouve aux soins intensifs.

Depuis le début de la quatrième vague, à la mi-juillet, ce sont maintenant 873 cas de COVID-19 qui ont été confirmés dans la région, dont 579 en Mauricie et 294 au Centre-du-Québec.

Plus de 59 000 doses administrées depuis l’annonce du passeport vaccinal

Depuis l’annonce de l’implantation du passeport vaccinal, le 5 août dernier, ce sont 59 707 personnes qui se sont fait vacciner en Mauricie et au Centre-du-Québec. Parmi celles-ci, plus de 13 700 personnes en étaient à leur première dose et près de 46 000 ont complété leur vaccination avec une seconde dose.

C’est donc dire que depuis cette annonce, la couverture vaccinale (1 dose) en Mauricie-Centre-du-Québec a augmenté de 2,6% et la population adéquatement vaccinée (2 doses) de 8,7%.

Jusqu’à présent, le pourcentage de la population vaccinée (1 dose) s’élève à 76 % dans la région et à 84,5 % pour les 12 ans et plus. Pour ce qui est de la population adéquatement vaccinée, c’est 68,7% de la population de la région qui a reçu ses deux doses et 77,7% des 12 ans et plus.

À quelques heures de la mise en application du passeport vaccinal, qui entrera en vigueur le 1er septembre, les pourcentages de couverture (1 dose) continuent d’augmenter dans les différentes tranches d’âge, les 12-17 ans (80,4%) et les 40-49 ans (80,0%) ont franchi la barre des 80 % dans la région. Les 18-29 (71,3 %) et les 30-39 ans (72,4 %) de la Mauricie-Centre-du-Québec s’approchent quant à eux de la cible minimale de 75%.

Le dernier bilan de la vaccination fait quant à lui état de plus de 4500 doses qui ont été administrées en fin de semaine en Mauricie-Centre-du-Québec, dont 1269 premières doses et 3313 deuxièmes doses.

L’opération se poursuit dans les huit sites de vaccination avec ou sans rendez-vous. À partir de mardi, les horaires seront toutefois ajustées à la baisse. Ceux-ci seront ouverts d’une à trois journées par semaine, selon les endroits, en fonction des nouveaux horaires. Rappelons que le site de Saint-Tite fermera de façon définitive à partir de ce vendredi, à 16h.

La clinique mobile et les brigades de vaccination continueront leur travail au cours des prochains jours. L’autobus de la clinique s’arrêtera au Cégep de Drummondville, mardi de 9h à 15h, au Carrefour de Trois-Rivières-Ouest, jeudi, de 13h à 20h, au Festival de la poutine de Drummondville, vendredi, de 13h à 20h, et à la Grande Place des Bois-Francs de Victoriaville, samedi, de 9h30 à 17h.

Des brigades de vaccination feront le tour de plusieurs écoles secondaires, centres de formation professionnelle, cégeps et campus universitaires au cours des prochaines semaines afin d’intensifier la vaccination dans le cadre de la rentrée scolaire. Des équipes se déplaceront également au centre municipal de Notre-Dame-de-Montauban, vendredi, de 12h à 20h, et au camping Lac Morin de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, samedi, de 9h à 15h.

Par  Sébastien Lacroix – Le Nouvelliste 

Mauricie/COVID-19: diminution des cas actifs et un nouveau décès dans la région

juin 6, 2021

La tendance se maintient dans la région, alors que le nombre de cas actifs de COVID-19 continue à diminuer. Alors que la Mauricie et le Centre-du-Québec s’apprêtent à passer en zone jaune, lundi, le CIUSSS rapporte cependant un nouveau décès lié à la pandémie.

La clinique de vaccination mobile sera à Drummondville jusqu'à 17h, samedi.

© Sylvain Mayer, Le Nouvelliste La clinique de vaccination mobile sera à Drummondville jusqu’à 17h, samedi.

Ce décès est survenu à domicile, comme la majorité des décès survenus depuis le début de la troisième vague. Il remonte au 3 juin, selon les informations disponibles sur le site internet du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Il s’agit du 15e décès depuis le début de la troisième vague et du 531e depuis le début de la pandémie, l’an dernier, dans la région.

Malgré cette ombre au tableau, la diminution du nombre de cas actifs s’est poursuivie, samedi. On ne compte plus que 85 cas actifs dans la région, soit 10 de moins que la veille. La Mauricie compte donc désormais 32 cas actifs et le Centre-du-Québec, 53.

Quant aux nouveaux cas de COVID-19, ils étaient au nombre de 10, dans le bilan publié samedi par le CIUSSS. On en recense quatre à Trois-Rivières, quatre dans la MRC de Drummond et deux dans la MRC d’Arthabaska.

On compte par ailleurs une hospitalisation de moins que vendredi, pour un total de quatre. Deux des personnes hospitalisées sont toujours aux soins intensifs. Dix-neuf personnes de plus sont considérées comme rétablies.

Jusqu’à présent, 367 797 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été distribuées dans la région. Après avoir passé l’après-midi et la soirée de vendredi à Trois-Rivières, la clinique de vaccination mobile du CIUSSS a passé la journée à Drummondville, samedi. Vendredi, près de la moitié des 200 doses disponibles a été écoulée à Trois-Rivières, selon le CIUSSS. La clinique mobile sera de retour à Trois-Rivières, de midi à 20h.

La vaccination mobile, sans rendez-vous, est une des manières par lesquelles le CIUSSS espère rejoindre davantage de jeunes, puisque la couverture vaccinale chez les 18 à 39 ans est encore très faible à son goût.

En plus de la clinique mobile, la vaccination sans rendez-vous pour une première dose se poursuivra dimanche pour les personnes de 12 ans et plus, dans les centres de vaccination de Shawinigan (Aréna Gilles Bourassa), de 8h30 à 15h30, et à Victoriaville (Complexe sportif Sani Marc), de 8h30 à 16h.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du CIUSSS MCQ.

Rappelons qu’à partir de lundi, les personnes âgées de 85 ans et plus pourront devancer leur rendez-vous pour obtenir une seconde dose. Mardi, ce sera au tour des personnes de 80 ans et plus, mercredi, à celles de 75 ans et plus, et ainsi de suite, jusqu’au 23 juin. À ce moment-là, toutes les personnes de 18 ans et plus pourront devancer leur rendez-vous.

La campagne de vaccination en milieu scolaire devrait par ailleurs débuter au cours de la semaine prochaine.  

Avec  Matthieu Max-Gessler – Le Nouvelliste