Posts Tagged ‘Cas atypiques’

Coronavirus : l’OMS s’inquiète de l’apparition de cas atypiques

février 21, 2020

Une touriste portant un masque de protection à Venise, le 7 février 2020.

Une touriste portant un masque de protection à Venise, le 7 février 2020. REUTERS/Manuel Silvestri

La « fenêtre de tir se rétrécit » pour enrayer l’épidémie, alerte l’organisation. En Italie, une dizaine de villes ont fermé leurs lieux publics après la détection de 16 nouveaux cas, dont 6 sont confirmés.

Les Britanniques du « Diamond Princess » évacués

Le Royaume-Uni a commencé à rapatrier des Britanniques qui se trouvaient sur le bateau de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine dans la banlieue de Tokyo à Yokohama en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, a annoncé le gouvernement. « Nous pouvons confirmer que le vol d’évacuation du Japon a maintenant décollé avec 32 passagers britanniques et européens à bord », a tweeté le ministère des Affaires étrangères britannique dans la nuit de vendredi à samedi. L’avion « devrait arriver au Royaume-Uni samedi matin », (heure locale au Royaume-Uni), a précisé le Foreign Office. Des soignants et des représentants du gouvernement britannique se trouvent également dans l’avion.

L’avion doit atterrir à la base militaire de Boscombe Down près de Salisbury, dans le sud-est de l’Angleterre. Les passagers seront ensuite placés 14 jours en quarantaine.

109 morts et 397 malades de plus en Chine

L’épidémie de coronavirus a causé 109 décès supplémentaires vendredi en Chine continentale, ont rapporté samedi les autorités sanitaires locales, ce qui porte à 2.345 le nombre de décès liés à l’épidémie depuis que celle-ci s’est déclarée dans le centre du pays. Dans son bilan quotidien, la Commission nationale de la santé a fait état de 397 nouveaux cas de contamination vendredi en Chine continentale, où 76.288 personnes ont été diagnostiquées porteuses du virus depuis l’apparition du virus.

Il s’agit d’un nombre de cas supplémentaires inférieur à celui rapporté la veille. Selon les données officielles, 889 nouveaux cas d’infection avaient été recensés jeudi dans le pays. Les autorités sanitaires de la province de Hubei, foyer de l’épidémie, ont indiqué samedi que le virus avait causé 106 décès supplémentaires jeudi. Elles ont dit avoir confirmé 366 cas de contamination supplémentaires, contre 631 nouveaux cas la veille.

Corée du Sud : 142 nouveaux cas en un jour

Le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes au coronavirus a doublé en Corée du Sud, avec 142 nouveaux cas pour un total porté désormais à 346, ont annoncé les autorités samedi matin. Une deuxième personne est décédée de la maladie Covid-19, ont-elles ajouté. Parmi les derniers cas d’infection répertoriées, 92 avaient un rapport avec un hôpital à Cheongdo, a précisé le Centre coréen pour le contrôle des maladies et la prévention dans un communiqué.

Un premier mort du coronavirus en Italie
L’Italie a enregistré un premier décès lié à l’épidémie de coronavirus qui est apparue en Chine en décembre, rapporte vendredi l’agence italienne Ansa. L’homme, âgé de 78 ans, était hospitalisé depuis une dizaine de jours en Vénétie, dans le nord de l’Italie, pour une maladie non liée au coronavirus, a précisé le ministre, Roberto Speranza. L’annonce de son décès survient alors que tous les espaces publics ont été fermés et tous les événements sportifs et religieux annulés vendredi en Lombardie, une autre région du nord de l’Italie, en raison d’une multiplication des cas de contamination. Les autorités italiennes ont annoncé plus tôt vendredi que 17 nouveaux cas de contamination avaient été recensés dans le pays, dont 15 en Lombardie et deux autres – dont le patient défunt – en Vénétie.
Des précisions sur les lieux publics fermés en Italie
Bars, écoles, églises ou encore stades: les lieux publics ont été fermés vendredi pour une semaine dans onze villes du nord de l’Italie après la découverte de 16 nouveaux cas testés positifs au nouveau coronavirus. La mesure touche aussi les bibliothèques, les mairies, les magasins ainsi que les nombreux défilés de carnavals organisés en cette période de l’année. Le premier ministre Giuseppe Conte, interrogé à Bruxelles par la presse italienne, s’est voulu rassurant en soulignant que l’Italie «applique un très haut niveau de précaution».
L’agence antidopage chinoise va reprendre ses contrôles
Trois semaines après avoir dû suspendre ses contrôles en raison de l’épidémie de coronavirus, l’agence chinoise antidopage va reprendre ses activités en Chine «cette semaine», a annoncé vendredi l’agence mondiale antidopage (AMA), à six mois des JO de Tokyo. Cette reprise se fera «de façon progressive», et ciblera en priorité les «sportifs d’élite» dans des sports «à plus haut risque», a précisé l’AMA. Il y a trois semaines, l’agence antidopage chinoise (Chinada) avait décidé de suspendre temporairement ses contrôles sur le territoire chinois dans un souci de «protection de la santé» de athlètes et des personnels chargés des prélèvements.
Washington déconseille les croisières en Asie à cause du coronavirus

Le département d’Etat a déconseillé aux ressortissants américains de voyager par navires de croisières vers l’Asie ou en Asie, et prévenu que le gouvernement n’avait pas d’obligation de rapatrier ses citoyens éventuellement bloqués par le virus dans un pays étranger. La diplomatie américaine a publié son bulletin jeudi, et un haut responsable a mis en garde vendredi les Américains qui continueraient à emprunter des bateaux de croisière dans la région. «Bien que le gouvernement américain ait évacué des centaines et des centaines de nos citoyens ces dernières semaines, ces vols de rapatriement ne sont pas une pratique habituelle, et les citoyens américains ne doivent pas croire qu’ils pourront en bénéficier s’ils se retrouvent face à un risque de quarantaine par des autorités locales», a déclaré Ian Brownlee, secrétaire aux affaires consulaires au département d’Etat, lors d’une conférence téléphonique avec la presse.

Les autorités américaines s’attendent à une augmentation du nombre de cas, pour l’instant relativement limité avec 13 cas détectés aux Etats-Unis, plus 21 cas chez des personnes rapatriées par des vols affrétés par le gouvernement depuis Wuhan en Chine (3 cas) et du paquebot Diamond Princess au Japon (18 cas), soit un total de 34 cas. «Le fait que nous ayons réussi à garder ce chiffre bas est une bonne nouvelle, surtout quand certains pays en Asie commencent à voir une transmission communautaire», a dit Nancy Messonnier, des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains. La transmission communautaire signifie que le virus se transmet entre personnes sans qu’on connaisse la cause de l’infection (par exemple chez des gens n’ayant pas été à Wuhan et n’étant pas entrés en contact avec des personnes revenant de Wuhan). «Nous n’avons pas encore observé de transmission communautaire aux Etats-Unis, mais il est très possible, voire probable, que cela finisse par se produire», a prévenu la responsable américaine.
Une dizaine de villes ferment les lieux publics en Italie
Au moins neuf villes de Lombardie et une de Vénétie, dans le nord de l’Italie, ont fermé vendredi bars, écoles et autres lieux publics en raison de soupçons de contamination au nouveau coronavirus sur 16 personnes, selon des sources officielles. Cette décision a été prise par le ministère de la Santé en accord avec les deux régions concernées, car un premier foyer autochtone italien a été identifié à Codogno, près de Lodi.
L’OMS s’inquiète de cas en dehors de Chine «sans lien épidémiologique clair»

Le directeur général de l’OMS a fait part de son inquiétude face à des cas du nouveau coronavirus en dehors de Chine « sans lien épidémiologique clair », appelant la communauté internationale à agir rapidement, notamment en matière de financement.

« Bien que le nombre total de cas à l’extérieur de la Chine reste relativement faible, nous sommes préoccupés par le nombre de cas sans lien épidémiologique clair, tels que les antécédents de voyage ou les contacts avec un cas confirmé », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.

« Notre fenêtre de tir se rétrécit, et c’est pourquoi nous avons appelé la communauté internationale à agir rapidement, y compris en matière de financement. Ce n’est pas ce que nous voyons », a-t-il ajouté, assurant toutefois qu’il était encore possible de contenir l’épidémie.

Avec Le Figaro