Posts Tagged ‘Centre-du-Québec’

Canada: Commémorations des victimes de la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec

mars 10, 2021

Des cérémonies auront lieu le jeudi 11 mars dans la région pour souligner la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19.

516 personnes sont décédés de la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec.

© Yoann Dénécé/Radio-Canada 516 personnes sont décédés de la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Cérémonie à l’hôtel de ville de Shawinigan

Le conseil municipal de Shawinigan tiendra une courte cérémonie en mémoire des victimes de la COVID-19.

Le public est invité à se rendre à 12 h 30 devant l’hôtel de ville, jeudi. Le port du couvre-visage est demandé.

«Les familles et les proches des victimes sont tout particulièrement invitées à y participer», indique la Ville par voie de communiqué.

Les conseillers municipaux souhaitent aussi saisir l’occasion pour rendre hommage «à toutes celles et ceux qui, de près ou de loin, ont conjugué leurs efforts pour lutter contre cette pandémie».

Minute de silence à Drummondville et Nicolet

Les élus de Drummondville ont prévu tenir une minute de silence devant l’hôtel de ville à 13 h le 11 mars. Ils invitent le public à se joindre à eux.

À Nicolet, les citoyens sont conviés à une cérémonie des roses qui aura lieu à 12 h 50 devant l’oeuvre CovidArt dans le parc Marguerite-d’Youville.

Les villes de Bécancour et de Trois-Rivières mettront quant à elles leurs drapeaux en berne.

Commémorations religieuses

Les églises du diocèse de Trois-Rivières et du reste du Québec feront sonner leurs cloches à 13 h 02 le jeudi 11 mars.

Le sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine ouvrira ses portes de 10 h 30 à 18 h et les gens sont invités à déposer des fleurs ou une rose blanche à la basilique. Un organiste sera sur place pour accompagner les gens qui iront se recueillir.

À Shawinigan, la paroisse regroupée Notre-Dame-de-la-Joie dévoilera quant à elle une plaque en souvenir des personnes décédées de la Covid-19, à 13 h 15, à la croix du Calvaire au coin de la 105e avenue et de la 125e rue dans le secteur Shawinigan-Sud.

Une cérémonie se tiendra aussi à l’église Saint-Paul dans le secteur Grand-Mère entre 12 h 30 et 13 h 30. Les clochers et les églises du secteur de Shawinigan-Sud seront aussi illuminés entre 19 h et 19 h 30.

Avec CBC/Radio-Canada

Canada-Québec/Tempête Isaias: la région parmi les plus touchées

août 4, 2020

 

Des pluies torrentielles devraient s’abattre sur la Mauricie et le Centre-du-Québec toute la nuit, mardi, et se poursuivre jusqu’à mercredi matin.
© AFP/RAMMB/NOAA/ Des pluies torrentielles devraient s’abattre sur la Mauricie et le Centre-du-Québec toute la nuit, mardi, et se poursuivre jusqu’à mercredi matin.
TROIS-RIVIÈRES — Environnement Canada prévoit que l’ouragan Isaias, devenu tempête tropicale aux États-Unis, devrait apporter du vent et de fortes pluies dans plusieurs régions du Québec, dont la Mauricie et le Centre-du-Québec, mardi soir et mercredi.

Précisément, entre 30 et 50 mm d’eau sont attendus sur le territoire. La pluie devrait se poursuivre tout au long de la nuit, mardi, pour prendre fin tôt mercredi matin.

Publicité

Selon les informations fournies par le météorologue chez Environnement Canada Jean-Philippe Bégin, cette forte quantité de précipitations pourrait causer des inondations de faible envergure dans les zones où l’écoulement de l’eau fait défaut.

Il est à noter que la région ne ferait pas partie des secteurs recevant la plus grande quantité de pluie. La Montérégie, l’Estrie, Québec et Charlevoix se rapprocheraient effectivement un peu plus du 50 mm que la Mauricie et le Centre-du-Québec.

La tempête tropicale se trouvait mardi matin au large de Wilmington, en Caroline du Nord, avec des vents soutenus atteignant jusqu’à 130 km/h.

Le Centre de prévision des ouragans d’Environnement Canada estimait mardi matin qu’Isaias, devenue tempête post-tropicale, passerait par la Montérégie et les Cantons de l’Est dans la soirée et atteindrait la région de Québec mercredi matin. La tempête devrait poursuivre sa route vers le nord-est avant d’aller mourir au Labrador jeudi matin.

La tempête tropicale Isaias a provoqué des tornades et déversé de fortes pluies le long de la côte est des États-Unis mardi, après avoir touché terre, sous la forme d’un ouragan, en Caroline du Nord. Elle a détruit des bateaux dans cet État et provoqué des inondations et des incendies qui ont déplacé des dizaines de personnes. Au moins une personne a été tuée lorsqu’une tornade a frappé un parc de maisons mobiles.

Une douzaine d’heures après avoir touché terre, Isaias s’accompagnait toujours de vents de 110 km/h mardi matin. La tempête tropicale progressait en direction nord-nord-est à une vitesse de 56 km/h.

«Des inondations urbaines potentiellement mortelles sont possibles mardi à Washington, à Baltimore et ailleurs le long du corridor de l’autoroute I-95 et juste à l’ouest», prévenait le Centre national des ouragans.

Le Nouvelliste avec La Presse canadienne par Pierrick Pichette

Québec/ Morts dans un camping naturiste: l’identité des victimes dévoilée

juin 13, 2017

Trois corps inanimés ont été découverts dans un... (Photo Le Nouvelliste)

Trois corps inanimés ont été découverts dans un camping naturiste, à Sainte-Brigitte-des-Saults. Photo Le Nouvelliste

Ajouter à Ma Presse

La Sûreté du Québec (SQ) privilégie l’hypothèse du double meurtre suivi d’un suicide pour expliquer les trois morts violentes constatées lundi après-midi à un lieu de camping pour naturistes situé à Sainte-Brigitte-des-Saults, dans la région Centre-du-Québec.

Les victimes ont été identifiées. Il s’agit de Suzanne Gareau, âgée de 50 ans; Rodrigue Tremblay, 77 ans et Denys Carpentier, 76 ans.

Il semble que ce soit M. Carpentier qui s’en soit pris aux deux autres avant de s’enlever la vie, possiblement lors d’une dispute sur des liaisons affectives.

Le conflit aurait éclaté dans une résidence du Club naturiste Adam et Ève situé à quelques kilomètres au nord de Drummondville.

La SQ n’a pas confirmé les causes exactes des décès. Des autopsies à être menées sur les trois cadavres en révéleront davantage.

Cependant, à leur arrivée sur les lieux du drame, lundi, les policiers de la Sûreté du Québec ont remarqué que les corps affichaient des traces de violence.

La Presse Canadienne