Posts Tagged ‘Cessation’

Syrie: l’UE appelle Moscou à cesser ses frappes contre l’opposition modérée, rejette Assad

octobre 12, 2015

Luxembourg – L’UE a appelé lundi la Russie à cesser immédiatement les frappes qui visent l’opposition modérée en Syrie et estimé qu’il ne peut y avoir de paix durable avec les dirigeants actuels alors que Moscou défend le président Bachar al-Assad.

Moscou a lancé depuis le 30 septembre des frappes en Syrie pour appuyer Bachar al-Assad dont le président russe Vladimir Poutine est un soutien indéfectible. Ce renfort aérien a permis à l’armée du régime d’avancer dans sa reconquête de territoires dans le centre du pays.

Mais pour les Européens, il ne peut y avoir de paix durable en Syrie avec les dirigeants actuels, selon une déclaration adoptée à Luxembourg par leurs ministres des Affaires étrangères.

Le régime d’Assad porte la plus grande responsabilité dans les 250.000 morts qu’a fait le conflit et les millions de personnes qu’il a déplacées, écrivent-ils, appelant toutes les parties à cesser les bombardements aveugles avec des barils d’explosifs ou des armes chimiques.

M. Poutine a indiqué dimanche que son armée intervenait en Syrie afin de stabiliser les autorités légitimes et de créer les conditions pour la mise en œuvre d’un compromis politique.

Cette escalade militaire risque de prolonger le conflit, de saper le processus politique, d’aggraver la situation humanitaire et d’augmenter la radicalisation, estime au contraire l’UE.

Alors que la crise s’intensifie, il devient de plus en plus urgent de trouver une solution durable pour mettre fin au conflit, ajoute le texte.

Il appelle à un processus dirigé par les Syriens menant à une transition pacifique et inclusive, sans pour autant dire si Bachar al-Assad pourrait y participer.

Moscou dit lutter en priorité contre le groupe jihadiste Etat islamique (Daech) en Syrie, ce que contestent les Occidentaux, qui affirment que la majorité des frappes russes concernent des zones stratégiquement importantes pour le régime et où l’EI n’est pas implanté.

L’UE a exprimé sa profonde préoccupation à propos des attaques aériennes russes qui vont au-delà de Daech et d’autres groupes terroristes désignés comme tels par l’ONU, ainsi que celles qui visent l’opposition modérée.

Elles doivent cesser immédiatement, tout comme les violations russes de l’espace aérien de pays voisins, indiquent les ministres européens, en référence aux incursion d’avions et de missiles de croisière russes dans l’espace aérien turc.

Romandie.com avec(©AFP / 12 octobre 2015 14h44)

Syrie: la coalition appelle Moscou à cesser immédiatement ses attaques contre l’opposition et les civils

octobre 2, 2015

Ankara – Plusieurs pays de la coalition internationale en Syrie ont appelé vendredi la Russie à cesser immédiatement ses attaques contre l’opposition et la population civile syriennes et à concentrer ses efforts contre l’organisation Etat islamique (EI).

Nous demandons instamment à la Fédération de Russie de mettre immédiatement fin à ses attaques contre l’opposition et la population civile syriennes et de concentrer ses efforts sur la combat contre Daech (acronyme arabe de l’EI), indiquent sept pays de la coalition (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Qatar, Arabie saoudite et Turquie) dans une déclaration commune.

Ces opérations militaires constituent une nouvelle escalade et ne feront qu’attiser l’extrémisme et la radicalisation, ajoute le texte publié sur le site internet des ministères des affaires étrangères de plusieurs pays signataires, dont la Turquie.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé jeudi que les frappes russes en Syrie visaient le groupe Etat islamique, (le Front) al-Nosra et d’autres groupes terroristes, tout comme celles de la coalition antijihadistes conduite par les Etats-Unis.

Mais selon les Américains, les Européens et des rebelles syriens, l’action russe s’est concentrée mercredi et jeudi sur des groupes d’opposants armés menaçant le régime de Damas, et pas exclusivement sur l’EI (Daech, selon son acronyme arabe).

Les membres de la coalition expriment également leur vive inquiétude devant le renforcement de l’engagement militaire russe en Syrie et, en particulier les frappes de l’armée de l’air russe sur Hama et Homs hier (jeudi) qui ont tué des civils et ne visaient pas Daech.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, au moins sept civils, dont deux enfants, ont péri dans des frappes russes qui ont visé jeudi la province d’Idleb dans le nord-ouest de la Syrie.

Jeudi soir, l’aviation russe a pour la première fois visé la province de Raqa, principal fief de l’EI, tuant au moins 12 combattants de l’organisation extrémiste, selon une ONG vendredi.

Romandie.com avec(©AFP / 02 octobre 2015 13h47)

RDC: le M23 ordonne la cessation immédiate des hostilités

novembre 3, 2013

KINSHASA – Le président du Mouvement du 23 Mars (M23), Bertrand Bisimwa, a ordonné dimanche à toutes les forces de son mouvement rebelle la cessation immédiate des hostilités avec l’armée congolaise, indique un communiqué signé de son nom.

Nous […] ordonnons à toutes les forces de l’Armée révolutionnaire congolaise la cessation immédiate des hostilités avec les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de s’abstenir de tout acte ou comportement contraire à cet ordre, ceci pour permettre la poursuite du processus politique, écrit M. Bisimwa.

Son ordre est tombé alors que l’armée pilonnait les derniers bastions rebelles, quelques collines aux confins du Rwanda et de l’Ouganda où étaient retranchés 200 à 300 combattants, selon les estimations, et tandis que les deux belligérants négocient un accord de paix à Kampala.

Le chef d’état-major de l’Armée révolutionnaire congolaise ainsi que les commandants des grandes unités sont priés de veiller à la stricte observance de cet ordre par les éléments sous leur commandement, ajoute M. Bisimwa.

La question sui se posait en milieu d’après-midi sur la zone des combats était de savoir comment serait exécuté cet ordre par les commandants militaires du M23.

Les combats continuent. En tout cas, pour nous déloger d’ici, ce sera difficile. Nous sommes en train de bombarder [les troupes] qui sont en train de monter dans les vallées, avait déclaré à l’AFP le porte-parole militaire des rebelles, Vianney Kazarama quelques minutes avant que ne parvienne le communiqué de M. Bisimwa.

Celui-ci demande à l’Ouganda, qui assure de la médiation entre les deux parties en pourparlers à Kampala, de mettre immédiatement sur pied un mécanisme de [surveillance] de l’état de cessation des hostilités.

Romandie.com avec(©AFP / 03 novembre 2013 14h18)

Bonne et heureuse Journée internationale de la Femme !

mars 8, 2013
Bonjour, Mesdames !
 
A l’occasion de la Journée internationale de la Femme célébrée, ce 8 mars , je vous souhaite, en cette circonstance exceptionnelle de la Femme, mes meilleurs vœux de Santé, de Bonheur, de Respect et de Paix.
 
Que cette Journée placée sous le thème du respect de la Femme contre les violences exercées à son endroit, trouve, ici, l’expression vivante et chaleureuse de la cessation des sévices dirigés envers votre modeste personne. Elle doit également être une occasion de valorisation et de considération de la Femme dans la parfaite compréhension mutuelle, lui laissant la singulière liberté de la bonne gestion du foyer, dans l’étroite égalité des droits d’une relation harmonieuse !
 
Qu’elle soit aussi remplie de toute autre joie de partage, lui permettant d’initier ses projets pour le plein épanouissement de sa condition féminine, de façon d’apporter sa meilleure contribution durable à l’édifice du développement de la société !
 
Bonne heureuse et joyeuse Fête de la Femme !
 
Bernard NKOUNKOU

Toujours plus d’enfants soldats dans les milices en Centrafrique, selon l’Unicef

janvier 4, 2013

photo_1357306615157-1-0
Toujours plus d’enfants soldats dans les milices en Centrafrique, selon l’Unicef © AFP

Un nombre croissant d’enfants sont recrutés par les rebelles mais aussi par les milices pro-gouvernementales en Centrafrique, a indiqué l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance) vendredi à Genève, en réclamant l’arrêt immédiat de ces agissements.

« L’Unicef appelle à la cessation immédiate du recrutement d’enfants par tous les groupes armés en République centrafricaine », a déclaré une porte-parole de l’organisation, Marixie Mercado, à la presse,.

Selon l’Unicef, environ 2. 500 enfants — filles et garçons — se retrouvaient déjà dans des groupes armés, y compris des groupes d’autodéfense, en Centrafrique avant même que le conflit n’éclate en décembre.

Depuis lors, cette pratique, qui constitue « une grave violation des droits des enfants », a pris de l’ampleur, mais l’organisation ne parvient pas encore à la chiffrer, a expliqué la porte-parole.

Ces jeunes, notamment ceux séparés de leurs familles, peuvent être obligés de combattre, de transporter des fournitures ou risquent d’être abusés sexuellement, déplore le représentant de l’Unicef en Centrafrique, Souleymane Diabate, dans un communiqué.

« Un certain nombre de groupes rebelles et plusieurs milices pro-gouvernement sont devenues plus actives ces dernières semaines dans la capitale Bangui et à travers le pays. Des sources fiables nous ont informés que des enfants sont nouvellement recrutés dans leurs rangs », a expliqué Souleymane Diabate.

Pour l’Unicef, plus de 300. 000 enfants ont déjà été affectés par les violences, ce qui les rend plus vulnérables aux enrôlements comme soldats.

En raison de l’insécurité en Centrafrique, l’Unicef a évacué 14 membres de son personnel international et local la semaine dernière et a transféré son centre opérationnel au Cameroun.

Quelque 316. 000 personnes vivent dans les régions touchées par les violences, et environ 700. 000 autres à Bangui risquent de se voir affectées par une escalade des combats, indique d’autre part le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (Ocha).

Des informations font aussi état de la fuite de personnes qui se réfugient au Cameroun et en République démocratique du Congo (RDC), a indiqué un porte-parole d’Ocha, Jens Lenke.

Sur le terrain, la coalition rebelle Séléka a arrêté son offensive lancée le 10 décembre dans l’attente de négociations à Libreville, à une date encore incertaine.

Jeuneafrique.com avec AFP

Libye:Juppé appelle à « cesser le combat »

août 22, 2011

«J’appelle les derniers soutiens de Kadhafi à cesser le combat », a précisé aujourd’hui Alain Juppé, le ministre des Affaires étrangères.

Le ministre a expliqué qu’il aura aujourd’hui une conversation avec le président du Conseil national de transition libyen (CNT). Par ailleurs, il a proposé l’ouverture d’une réunion du groupe de contact sur le Libye dans les prochains jours.

«Je n’ai pas de certitude sur le sort de Kadhafi et la France ne sait pas si le leader libyen est toujours à Tripoli», a-t-il ajouté.

Lefigaro.fr avec Reuters