Posts Tagged ‘Charles de Gaulle’

Commémoration : la ville de Verquin honore la mémoire des soldats africains morts pour libérer la France

octobre 30, 2020

Pendant que Brazzaville vivait au rythme des travaux du colloque international « De Gaulle et Brazzaville, une mémoire partagée entre la France, le Congo et l’Afrique », Verquin dans le Haut de France, en souvenir de Brazzaville, honorait les combattants africains pour la liberté du monde.

Verquin en France lors de l'hommage rendu aux combattants africains morts pour la France

Photo : Verquin en France lors de l’hommage rendu aux combattants africains morts pour la France Crédit photo : Verquin Seja

Mardi 27 octobre dernier, a été commémoré le 80e anniversaire du Manifeste de Brazzaville. Cet événement a donné lieu, à la fois au Congo Brazzaville, dont la capitale devint, en octobre 1940, la capitale de la France libre et à Verquin, petite ville du Pas-de-Calais, devant un ensemble de sculptures érigées en hommage aux combattants africains qui ont contribué à la victoire de la France libre et des forces alliées contre le nazisme.

Cette cérémonie placée sous l’égide de l’ambassade du Congo à Paris s’est déroulée en présence de Chantal Ambroise, sous-préfète de Béthune, Félix Mokiemo, ministre conseiller près l’ambassade du Congo en France, Thierry Tassez, maire de la ville hôte et Anatole Collinet Makosso, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, invité d’honneur de cette commémoration et qui pour la circonstance  a été élevé en qualité de citoyen d’honneur de la ville de Verquin.

En cette année 2020, consacrée au général de Gaulle, natif de Lille, les élèves des écoles de Verquin ont travaillé sur le Congo en abordant différents aspects. Par exemple, durant une semaine, ils ont  appris à connaître la situation géographique du Congo en commençant à s’intéresser à sa faune et sa flore, sa littérature, sa cuisine et la musique et ses contes.

Selon le maire de Verquin, de cette éducation des jeunes à la découverte du monde, naîtront les armes pour lutter contre le racisme et cultiver le « vivre ensemble ». Dans la continuité de sa pensée, il a invité le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation du Congo pour  recevoir une médaille de la ville pour  son travail dans le cadre de la poursuite du droit à l’éducation aux enfants congolais durant la crise sanitaire du moment.

Tout en remerciant le peuple congolais, à l’époque de l’empire, d’avoir su donner la dignité à la France, le maire s’est engagé à effectuer les démarches afin d’inscrire sur la liste des commémorations en France, le 27 octobre comme date de la commémoration du Manifeste de Brazzaville.

A titre symbolique,  Chantal Ambroise, Anatole  Collinet Makosso, Thierry Tassez, Félix Mokiemo, ont déposé des gerbes de fleurs pour honorer la mémoire de ces soldats africains morts pour la France.

Avec Adiac-Congo par Marie Alfred Ngoma

Congo: Vieux parlementaires et magouilles du Groupe de liaison Afrique-Europe sur le cadavre du Général De Gaulle

octobre 25, 2017

 

Le 26 octobre prochain à l’Institut Français de Brazzaville va se dérouler une “commémoration” de la proclamation de la Ville de Brazzaville comme capitale de la France Libre.

Au menu de cette escapade Brazzavilloise, Michel Terrot (LR), qui s’était déjà distingué par ses arguments sur la démocratie pas adaptée aux congolais, François Loncle (PS) et Dominique de Villepin. Cet évènement est organisée par le “GLAE” groupe de liaison Afrique-Europe, un probable véhicule de corruption.

Nous nous interrogeons sur le financement et l’intérêt de cette escapade dans une capitale de la France libre ruinée et victime de l’oppression.

Il faut dire que Monsieur Cocher, l’ambassadeur de France au Congo, ne ménage pas ses forces pour réconcilier Paris et Brazzaville sur le dos des droits humains.

À cet évènement sont attendus Monsieur Clément Mouamba mais surtout le théoricien du régime Monsieur Théophile OBENGA.

Il est difficile pour nous de croire que Dominique De Villepin à Brazzaville ne passe pas discrètement voir le généreux maître des lieux le vieux tyran Sassou Nguesso pour renouer avec les pratiques révélées dans le « petit carnet à spirales » par Jean François Probst (Chirac mon ami de trente ans), Merci Charles De Gaulle !

 

Photo de BrazzaNews.
De Gaulle à Brazzaville au Congo en 1940
Avrec Brazzanews.fr

France: la tombe du général de Gaulle dégradée

mai 27, 2017

Lille – La tombe de l’ancien président français Charles de Gaulle à Colombey-les-deux-Eglises, dans l’est de la France, a été dégradée samedi après-midi, sans que le caveau ne soit toutefois touché.

« C’est plus quelqu’un d’un peu dérangé qui a réalisé malheureusement ce méfait grave », a déclaré sur la radio France Info le maire de la commune, Pascal Babouot, ajoutant que sa plaque d’immatriculation était en cours d’identification.

« La tombe, filmée en permanence, a été dégradée à 17h14 par un individu seul qui est monté dessus et a donné deux grands coups de pied sur le socle de la croix de la tombe, provoquant la chute de celle-ci. Mais le socle de la tombe est resté intact », a indiqué de son côté à l’AFP le procureur de Chaumont, Frédéric Nahon.

La gendarmerie a confirmé que la croix d’environ 1m50 surplombant la tombe avait été brisée.

La dégradation s’est produite très rapidement, « en moins d’une minute », selon le procureur de la République, qui précise que l’auteur des faits, âgé d’une trentaine d’années, n’a pas commis d’autres dégradations avant de quitter le cimetière.

« L’individu, que nous recherchons, aurait agi seul et n’avait pas le visage dissimulé. Il n’a fait aucune revendication, selon des témoins, bien qu’il semble qu’il ait craché sur la tombe », a-t-il ajouté.

Cet incident a eu lieu un 27 mai, Journée nationale de la Résistance instaurée en 2014 par l’Assemblée nationale. Elle est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance, dont De Gaulle a été le principal acteur et le héros, et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance (CNR).

Cette tombe accueille la dépouille du général de Gaulle depuis son décès en 1970, dans cette petite ville où il possédait une propriété. Il y repose aux côtés de son épouse Yvonne et de sa fille Anne.

Aux confins de la Champagne, de la Lorraine et de la Bourgogne, ce village de moins de 700 habitants, où travaillent encore sept familles d’agriculteurs, vit essentiellement du tourisme avec une majorité de visiteurs qui affluent lors des anniversaires de l’appel du 18 juin 1940 et de la mort du général (9 novembre 1970).

Charles de Gaulle (1890-1970), chef de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale, a été le fondateur de la Vème République en 1958. Il a été président de la République française de 1959 à 1969.

Romandie.com avec(©AFP / 27 mai 2017 23h09)