Posts Tagged ‘Choi Young-jin’

Côte d’Ivoire: Départ de Choï, l’ancien patron de l’Onuci, les Ivoiriens l’accompagnent

septembre 1, 2011

Y.J. Choi part d’Abidjan cet après-midi, à 15h. Un vol de la compagnie Emirates le conduira à sa destination. « J’irai en montagne une fois en Corée, pour un mois et demi », avait-il confié mardi à Rfi. Des Ivoiriens ont émis l’idée que les Ivoiriens l’accompagnent. Koné Seydou, de la société civile, a par exemple suggéré une haie humaine depuis la résidence de l’Onusien jusqu’à l’aéroport.

Pour ce faire, il a glissé quelques lignes du projet sur le réseau social facebook. L’Opération des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire (Onuci) a mordu à l’ ‘’appât‘’. Elle l’a contacté pour coordonner l’initiative. Aujourd’hui, le résultat de ce plan. Les artères devraient être prises d’assaut. Et un comité devrait attendre Y.J. Choi pour des adieux, à l’aéroport Félix Houphouet-Boigny. Pour sa part, la Coalition pour le changement (Cpc) lui a dédié une déclaration, mercredi. «Au moment où son mandat prend fin, il est apparu nécessaire à la jeunesse ivoirienne réunie au sein de la Coalition pour le changement de lui transmettre toutes ses félicitations pour ses actions en faveur de notre pays. La CPC garde de lui l’image d’un homme intègre, courageux et travailleur. C’est donc avec un pincement au cœur qu’elle voit partir ce diplomate de haut rang à qui, elle souhaite plein succès dans ses nouvelles missions », a écrit Constant Koffi, président par intérim du mouvement.

B. I.

Un nouveau chef de mission à la tête de la mission de l’Onuci en Côte d’Ivoire

juillet 28, 2011

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a nommé le Néerlandais Albert Gerard Koenders pour remplacer le Sud-Coréen Choi Young-jin à la tête de la mission de l`ONU en Côte d`Ivoire (ONUCI), a annoncé jeudi son porte-parole Martin Nesirky.

M. Choi terminera sa mission le 31 août. M. Ban « est reconnaissant pour les services de M. Choi et sa direction excellente de l`ONUCI » pendant les quatre dernières années, a-t-il dit.

M. Koenders apporte avec lui plus de 25 ans d`expérience dans les affaires internationales, la coopération et le développement. Il a été ministre néerlandais de la Coopération et du Développement de 2007 à 2010. Avant cela, il a été membre de la chambre des représentants néerlandaise de 1997 à 2007.

La Côte d`Ivoire sort à peine d`un conflit ayant fait près de 3.000 morts, déclenché suite au refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l`élection présidentielle de novembre 2010 face à Alassane Ouattara, investi chef de l`Etat le 21 mai.

M. Choi a dirigé l`ONUCI pendant toute cette période extrêmement difficile pour l`ONU. Elle a protégé les civils dans la mesure de ses moyens de même que M. Ouattara qui avait établi son quartier général dans l`hôtel Golf à Abidjan.

AFP

Côte d’Ivoire: Les pro-Gbagbo ne sont plus une menace pour la paix

juillet 18, 2011

NEW YORK (Nations unies) – Les anciennes forces de Laurent Gbagbo ne sont plus une menace pour la paix et l`ordre public, a souligné lundi le chef de l`Opération des Nations unies en Côte d`Ivoire (ONUCI), Choi Young-Jin, devant le Conseil de sécurité.

« Dans l`ensemble, les anciens éléments pro-Gbagbo et leurs soutiens ne devraient pas représenter un défi de taille pour l`ordre public », a-t-il déclaré lors d`une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la Côte d`Ivoire.

Pour le représentant spécial de l`ONU, « la chute des soutiens de M. Gbagbo augure de la réussite de la réconciliation du pays ». « Un chapitre douloureux de l`histoire de la Côte d`Ivoire a été fermé », a-t-il ajouté.

M. Choi a néanmoins insisté sur le « besoin de restaurer rapidement l`ordre public à travers le pays » car il s`agit de « la condition préalable » à la réconciliation nationale, à la tenue d`élections législatives d`ici la fin de l`année et à la reprise économique.

Il a indiqué que dans la partie ouest du pays « nous constatons encore un certain manque de sécurité ».

Sur le plan économique, « en dépit de quelques inquiétudes, la plupart des experts sont optimistes quant à une relance de la Côte d`Ivoire », a expliqué M. Choi.

Le chef de l`ONUCI a par ailleurs précisé que l`ONU et la communauté internationale se tiendront aux côtés de la Côte d`Ivoire pour l`organisation d`élections.

L`ambassadeur de Côte d`Ivoire à l`ONU, Youssoufou Bamba, a de son côté estimé qu` »aujourd`hui, la Côte d`Ivoire retrouve progressivement le chemin d`une vie normale ».

Sur le plan humanitaire, 60.000 personnes ont regagné leurs lieux d`habitation sur les 200.000 qui ont été déplacées lors du conflit opposant Laurent Gbagbo et le président Alassane Ouattara. Les 140.000 restantes sont toujours regroupées dans des camps de réfugiés à la frontière du Liberia, a ajouté M. Bamba.

La Côte d`Ivoire sort à peine d`un conflit ayant fait près de 3.000 morts, déclenché suite au refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l`élection présidentielle de novembre 2010 face à Alassane Ouattara, investi chef de l`Etat le 21 mai.
AFP

Côte d’Ivoire: Le chef de l’Onuci rencontre Gbagbo « en bonne santé »

juillet 4, 2011

Le chef de l`Opération des Nations unies en Côte d`Ivoire (Onuci), Choi Young-jin, a rendu visite lundi à l`ex-président
Laurent Gbagbo, en résidence surveillée à Korhogo (nord), et l`a trouvé « en bonne santé », a-t-on appris auprès de l`Onuci.

Lors de cette première visite à Korhogo, M. Choi a « réitéré la disponibilité » de l`Onuci à « contribuer à assurer la sécurité de M. Gbagbo » et promis qu`elle allait « tout faire afin qu`il soit traité avec dignité », indique la mission dans un communiqué.

Transféré dans le nord après son arrestation le ll avril à Abidjan, l`ex-président « a paru (à M. Choi) en bonne santé », a précisé à l`AFP le porte-parole de l`Onuci, Hamadoun Touré.

La chute de Laurent Gbagbo était intervenue à l`issue de quatre mois de crise née de son refus de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010, et après dix jours de guerre dans Abidjan.

Aux côtés des Forces républicaines (FRCI) qui ont porté Alassane Ouattara au pouvoir, des Casques bleus assurent la sécurité de la résidence où se trouve l`ancien chef d`Etat.

Comme son épouse Simone, en résidence surveillée à Odienné (nord), Laurent Gbagbo n`a pas été inculpé pour l`heure, mais la justice ivoirienne poursuit ses investigations, notamment pour les « crimes de sang » commis durant la crise post-électorale.

Vingt-et-une personnalités du camp Gbagbo ont été récemment inculpées et placées en détention préventive pour atteinte à l`autorité de l`Etat. Quinze d`entre elles ont été également inculpées pour détournements de fonds publics.

La justice ivoirienne a émis quatre mandats d`arrêt internationaux, notamment contre Charles Blé Goudé, chef des « jeunes patriotes » pro-Gbagbo, qui serait en exil au Ghana ou au Bénin.

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) souhaite par ailleurs ouvrir une enquête sur les crimes contre l`humanité et crimes de guerre dont sont accusés les camps Gbagbo et Ouattara.

AFP