Posts Tagged ‘Ciego de Avila’

Cuba: la tempête Alberto a fait sept morts et deux disparus

juin 2, 2018

/ © ACN/AFP/Archives / STR

Les fortes inondations provoquées à Cuba par la tempête subtropicale Alberto ont entraîné la mort de sept personnes et deux disparitions, a annoncé samedi la Défense civile dans un communiqué.

Toutes les victimes, mortes par noyade, sont des hommes, âgés de 26 à 77 ans, ont précisé les autorités, ajoutant que les deux disparus étaient des hommes de 18 et 51 ans.

Ces drames ont eu lieu dans les provinces de Ciego de Avila, Sancti Spiritus et Villa Clara, dans le centre de l’île, mais aussi à Matanzas et Pinar del Rio dans l’ouest, où se sont abattues de fortes pluies durant la semaine.

Le ministre de l’Intérieur, Julio César Gandarilla, avait estimé mardi que ces morts étaient « toutes imputables à de l’imprudence ».

Cette tempête subtropicale qui s’était formée vendredi dans les Caraïbes, a ouvert la saison des ouragans dans l’Atlantique avec une semaine d’avance. Plus de 40.000 personnes ont été évacuées dans les provinces de Cienfuegos, Sancti Spiritus, Villa Clara et Matanzas, selon des médias locaux, qui ont également fait état de dégâts matériels, de pertes agricoles, et de milliers d’habitations touchées.

La raffinerie de pétrole de Cienfuegos, centrale pour l’économie cubaine, a dû être fermée et des résidus de pétrole se sont deversés dans la baie. Des opérations de nettoyage ont été lancées, dont le coût devrait s’élever à un million de dollars, selon un responsable s’exprimant à la télévision locale.

Entre août et septembre 2017, les trois puissants ouragans Harvey, Irma et Maria ont tué des centaines de personnes et provoqué des milliards de dollars de dégâts dans les Caraïbes et le sud-est des Etats-Unis.

Romandie.com avec(©AFP / 02 juin 2018 15h50)                

L’ouragan Irma balaie le centre de Cuba, « gravement affecté »

septembre 9, 2017

La Havane – L’ouragan Irma affectait « gravement » samedi le centre de Cuba avec des rafales atteignant jusqu’à 256 km/h, ont rapporté les médias d’Etat.

L’ouragan, le premier d’une telle force dont l’oeil touche directement l’île depuis 1932, « affecte gravement les provinces de Camagüey et Ciego de Avila », dans le centre du pays, a annoncé le météorologue cubain Elier Pila sur l’antenne de la télévision nationale.

Mais « du fait de sa grande taille, les effets d’Irma sont ressentis depuis la province de Las Tunas (est) jusqu’à celle de Villa Clara (centre-ouest) » distantes de près de 400 km, a-t-il ajouté.

« Partout ici c’est terrible », a témoigné à l’AFP Gisela Fernandez, infirmière de 42 ans résidant à Chaparra, un village de la province de Las Tunas balayé par Irma dans la nuit.

Jointe vers 12H00 GMT, celle-ci a expliqué que « la pluie était terminée » mais elle a décrit un paysage désolé d’arbres et de poteaux électriques arrachés, et de nombreux toits de tôle envolés.

M. Pila n’a pas fourni de détails sur les destructions occasionnés par Irma, mais la présidente du gouvernement de Camagüey Isabel Gonzalez Cardenas a confirmé de son côté des « dégâts importants » dans le nord et le centre de sa province.

Pour l’heure, a-t-elle poursuivi, la région n’a eu à déplorer aucune victime. Plus d’un million de personnes avaient été évacuées par précaution dans l’ensemble du pays, selon les autorités.

Samedi, les communications demeuraient impossibles avec de nombreuses localités de ces régions, où l’électricité avait aussi été préventivement coupée. Partout dans les pays, des militaires ont été déployés pour surveillés les logements évacués afin de prévenir tout pillage.

A Caibarien, principale ville de la côte nord de Villa Clara, un journaliste de l’AFP a fait état de violentes rafales et d’une forte houle à l’approche de l’ouragan samedi matin. Tous les habitants de cette ville de quelque 40.000 habitants demeuraient cloîtrés dans leurs maisons, chez des amis ou dans des abris ouverts par les autorités.

A 10H00 GMT, l’oeil de l’ouragan se trouvait au niveau de l’îlot de Cayo Santa Maria, situé à seulement 50 km de Caibarien. Il se déplaçait vers l’ouest à la vitesse de 19km/h, ont indiqué les autorités cubaines.

S’ils ne seront a priori pas exposés aux vents les plus violents, les deux millions d’habitants de La Havane devraient aussi subir les effets de l’ouragan dès samedi, avec notamment une importante pénétration maritime prévue par les autorités.

Oscillant entre les catégories 4 et 5, Irma devrait continuer de longer la côte cubaine avant d’effectuer un virage vers le nord-ouest samedi soir pour atteindre les côtes de Floride à partir de dimanche après-midi, selon le Centre national américain des ouragans (NHC). L’ouragan a déjà fait au moins 19 morts dans les Caraïbes.

Romandie.com avec(©AFP / 09 septembre 2017 14h45)