Posts Tagged ‘cigarettes électroniques’

États-Unis: le Massachusetts interdit toutes les cigarettes électroniques

septembre 25, 2019

 

Trump pourrait décider au niveau fédéral d’interdire les cigarettes électroniques aromatisées. Fotolia

INFOGRAPHIE – Le pays connaît une vague de maladies pulmonaires parmi les utilisateurs, dont sept sont morts ces dernières semaines.

Le Massachusetts est devenu officiellement mardi le premier État américain à interdire, temporairement, la vente de toutes les cigarettes électroniques, allant plus loin que le Michigan et New York, qui n’avaient suspendu que les produits aromatisés.

L’interdiction prend effet immédiatement et court jusqu’au 25 janvier, soit quatre mois, a indiqué le gouverneur Charlie Baker, qui a déclaré l’état d’urgence sanitaire. Si le Massachusetts est le premier État à prononcer l’interdiction totale de commercialisation, la ville californienne de San Francisco avait déjà adopté une mesure similaire début juillet.

Le gouverneur, cité dans un communiqué, a voulu cette suspension «pour que nous puissions travailler avec nos experts médicaux afin d’identifier ce qui rend les gens malades et comment mieux réglementer ces produits pour protéger la santé de nos administrés». Depuis plusieurs semaines, les Etats-Unis connaissent une vague de maladies pulmonaires contractées par des utilisateurs de cigarettes électroniques.

Bientôt une mesure au niveau fédéral

Selon le dernier point des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), quelque 530 cas, confirmés ou probables, ont été répertoriés, ainsi que sept décès. Dans le Massachusetts, trois cas confirmés et deux probables ont été signalés, mais une cinquantaine d’autres malades sont en cours d’analyse. L’Agence de contrôle des produits alimentaires et des médicaments (FDA) étudie actuellement des échantillons suspects mais n’a pas encore identifié quelles substances pourraient être à l’origine de ces maladies pulmonaires aigües.

Jusqu’ici, les Etats du Michigan et de New York s’étaient contentés d’interdire les cigarettes électroniques aromatisées, inquiets des récents cas de maladies pulmonaires mais aussi de la propension de ces produits à rendre les jeunes dépendants à la nicotine. Selon une étude publiée en 2017, 20% des lycéens du Massachusetts vapotaient et 41% ont déjà essayé la cigarette électronique. La vente de ces produits était pourtant interdite aux moins de 18 ans jusque fin 2018, date à laquelle l’âge a été relevé à 21 ans.

Mardi, le conseil du comté de Los Angeles a adopté un texte suspendant la commercialisation des cigarettes électroniques aromatisées. Ces interdictions interviennent quelques jours seulement après que Donald Trump a annoncé, le 11 septembre, qu’une mesure similaire sur les cigarettes électroniques aromatisées serait prise dans les prochains mois au niveau fédéral.

Ailleurs dans le monde, six pays ont complètement interdit la cigarette électronique: la Corée du Nord, le Népal, le Sri Lanka, la Thaïlande, Timor-Est et dernièrement l’Inde. Mi-septembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué cette décision de New Delhi. Dans un récent rapport, l’organisme international considère les cigarettes électroniques comme «incontestablement nocives».

Par Le Figaro.fr avec AFP

Cigarette électronique: l’OMS prône une interdiction aux mineurs

août 26, 2014

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi d’interdire la vente de cigarettes électroniques aux mineurs. L’agence de l’ONU a estimé que leur consommation pose de « graves menaces » pour les adolescents et les fœtus.

Les experts se sont également prononcés pour une interdiction de leur consommation dans les espaces publics fermés « au moins jusqu’à ce qu’il soit prouvé que la valeur exhalée n’est pas dangereuse pour les personnes passant aux alentours », selon un rapport publié mardi à Genève.

« Les preuves existantes montrent » que les cigarettes électroniques « ne sont pas de la simple vapeur d’eau », comme le disent souvent leurs fabricants, a affirmé l’OMS. Aussi, leur usage « pose de graves menaces pour les adolescents et fœtus », selon les experts.

D’après l’OMS, il existe suffisamment de preuves pour mettre en garde les « enfants, adolescents, femmes enceintes et femmes en âge de procréer » sur les conséquences à long terme que peut avoir la consommation de cigarettes électroniques sur « le développement du cerveau ».

Ces recommandations sont publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence des parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou.

Forte croissance

Quelques heures plus tôt, le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avait annoncé que l’usage de la cigarette électronique chez les jeunes non-fumeurs a triplé en deux ans et les encourage à passer au tabac.

Environ 263’000 collégiens américains, n’ayant jamais fumé, ont utilisé une cigarette électronique en 2013, contre 79’000 en 2011, indique une étude du CDC publiée lundi dans le journal « Nicotine and Tobacco Research ».

Santé des jeunes

Selon le CDC, ces jeunes sont aussi deux fois plus susceptibles de passer au tabac, avec 43,9% ayant l’intention de fumer des cigarettes traditionnelles dans l’année, contre 21,5% des non-fumeurs n’ayant jamais utilisé une cigarette électronique.

Lundi, l’American Heart Association (AHA), une organisation influente dédiée à la santé cardio-vasculaire, s’est aussi inquiétée de l’impact de cet appareil sur la santé des jeunes.

Romandie.com