Posts Tagged ‘Closer’

Photos de Kate Middleton seins nus: amendes maximales de 45.000 euros pour Closer confirmées

septembre 19, 2018

Versailles – La justice française a confirmé mercredi en appel la condamnation des deux dirigeants du magazine people Closer à une même amende maximale de 45.000 euros, pour avoir publié en 2012 des photos volées de Kate Middleton la poitrine dénudée.

Dans son arrêt, la cour d’appel de Versailles, près de Paris, a confirmé en tous points le jugement rendu en première instance, qui avait condamné la directrice de rédaction Laurence Pieau et le directeur de publication Ernesto Mauri pour complicité ou divulgation d’un document obtenu par une atteinte à l’intimité de la vie privée.

La cour a aussi confirmé les 100.000 euros de dommages et intérêts alloués à Kate Middleton et à son mari, le prince William.

Le litige remonte au 14 septembre 2012, date de diffusion dans les kiosques français du N°379 de l’hebdomadaire people.

Il contenait des clichés estivaux de la duchesse et du duc de Cambridge – deuxième dans l’ordre de succession au trône britannique – au bord de la piscine d’un luxueux domaine du Sud de la France.

Sur ces photos, Kate Middleton ne portait qu’un bas de maillot de bain.

Cette publication avait fait scandale Outre-Manche et provoqué le courroux de la famille royale britannique.

Les services du prince avaient alors dénoncé une atteinte « grotesque et injustifiable » à la vie privée et, en urgence, le couple princier avait obtenu de la justice française l’interdiction de toute nouvelle diffusion des images, que même les tabloïds anglais s’étaient refusés à publier.

Deux photographes, soupçonnés d’être les auteurs des clichés, ont aussi vu leur condamnation confirmée mercredi à 10.000 euros dont 5.000 avec sursis. Ces deux paparazzi de l’agence parisienne Bestimage, Cyril Moreau et Dominique Jacovides, ont toujours nié avoir pris les photos incriminées.

Romandie.com avec(©AFP / 19 septembre 2018 13h18)                                                        

« Closer » contraint Johnny Hallyday à révéler son cancer et provoque un tollé

mars 9, 2017

Johnny Hallyday n'avait visiblement pas prévu de parler de son état de santé avant la parution d'Ici Paris et de Closer (image d'illustration).

Johnny Hallyday n’avait visiblement pas prévu de parler de son état de santé avant la parution d’Ici Paris et de Closer(image d’illustration).REUTERS/Charles Platiau

Dans un premier temps, Johnny Hallyday avait démenti les rumeurs qui le disaient malade. Mais la parution des magazines Closer et Ici Paris a obligé le chanteur à en dire plus sur son état de santé.

Mardi, Johnny Hallyday annonçait que contrairement aux rumeurs le disant malade, il se portait très bien. Mercredi soir, il révélait qu’il est atteint d’un cancer mais qu’il est traité et « suivi par d’excellents professeurs. »

Que s’est-il passé entre ces deux annonces, très différentes? La parution successive de deux magazines dévoilant l’état de santé du chanteur contre son gré. D’abord, Ici Paris, mercredi. Johnny est « frappé par le cancer », indique le magazine.

C’est ensuite au tour de Closer de publier la même information, avançant carrément pour l’occasion sa date de parution, initialement prévue le vendredi. « Johnny dans un état très préoccupant », raconte l’hebdomadaire people sorti ce jeudi.

Une publication « abjecte »

Qu’un magazine people contraigne l’artiste à parler de son état de santé a provoqué un tollé chez les fans. Sur Twitter, les réactions sont vives et condamnent pour la plupart Closer, jugeant cette pratique « abjecte » et « honteuse ». « Ce n’est pas a vous de décider quand il doit en parler. Vous n’avez pas à vous attribuer l’exclusivité sur sa santé, » s’indigne un journaliste sur le réseau social.

En 2011, c’est Jean-Luc Delarue qui avait été obligé d’annoncer au grand public qu’il souffrait d’un cancer de l’estomac. Il avait devancé le paparazzi Jean-Claude Elfassi, qui avait contacté plusieurs magazines pour vendre cette information au plus offrant, après plusieurs semaines de « planque » devant l’hôpital où séjournait l’animateur. « L’un [des magazines] a prévenu la famille de Delarue et à partir de là, il s’est servi de moi pour organiser sa com’ avec sa conférence de presse », avait expliqué Elfassi à l’AFP.

Johnny Hallyday « transparent sur son état de santé »

Laurence Pieau, rédactrice en chef du magazine Closer, n’a pas répondu aux questions de L’Express sur les raisons qui ont poussé l’hebdomadaire à révéler cette information privée. Mais sur Twitter, le magazine s’est justifié, indiquant que Johnny Hallyday avait « toujours « été transparent sur son état de santé ».

En 2014, Closer avait révélé au grand public la liaison entre François Hollande et Julie Gayet. A l’époque, le magazine avait expliqué que la sécurité du président était en jeu. « Le chef de l’Etat est accompagné d’un seul garde du corps qui protège le secret de ces rencontres avec la comédienne et apporte même les croissants! », écrivait l’hebdomadaire. Dans le cas de Johnny Hallyday, l’argument semble difficile à défendre.

Lexpress.fr par