Posts Tagged ‘club espagnol’

L’état de santé d’Abidal « évolue favorablement »

avril 12, 2012

Opéré jusque très tard mardi soir d’une greffe du foie, Eric Abidal récupère doucement d’une très longue intervention. Le président du FC Barcelone a confirmé que l’état du joueur et de son donneur «évoluaient favorablement.»

«L’opération est presque terminée. Elle a été très, très longue et nous devons rester très prudents. Les prochaines heures, les prochains jours seront déterminants.» Tard mardi soir, après la victoire de son équipe sur Getafe (4-0) en championnat, l’entraîneur Pep Guardiola a distillé quelques rares informations concernant l’opération subie par Eric Abidal. Depuis, c’est le silence radio ou presque qui s’est installé en Catalogne. Aussi bien du côté du club espagnol, toujours très discret à ce sujet au nom de la vie privée du joueur, que de celui de la famille qui ne souhaite pas qu’on communique sur la greffe du foie opérée sur le défenseur français.

«Les états de santé d’Eric Abidal et son cousin (Ndlr : le donneur) évoluent  bien mais nous ne pouvons vous donner plus d’informations car la famille ne souhaite pas faire de commentaires», a toutefois confirmé Sandro Rosell, le président du FC Barcelone, mercredi. D’après la presse catalane, l’opération aurait duré neuf heures (le quotidien AS a même évoqué une durée de 14 heures car il faut d’abord opérer le donneur, puis le receveur) pour se terminer vers minuit à l’hôpital Clinic de Barcelone. Le latéral aurait été placé en réanimation avant d’être transporté en unité de soins intensifs dans la foulée.

Il est pour le moment impossible d’évaluer la durée de récupération du joueur. Mais celui-ci n’a quasiment aucune chance de pouvoir disputer l’Euro 2012 en Ukraine et en Pologne avec l’équipe de France même s’il avait fait preuve d’une impressionnante capacité de récupération il y a un an. Le 17 mars 2011, Abidal avait été opéré d’une tumeur au foie avant de retrouver les terrains en un temps record. En mai, Pep Guardiola l’avait même fait jouer en finale de Ligue des Champions face à Manchester United (victoire 3-1). «Je suis convaincu que c’est un garçon très fort, qui va surmonter cela», déclarait mardi soir son entraîneur, sans doute conscient que cette fois, il faudra bien plus de temps à l’international pour de nouveau frapper dans un ballon

Lefigaro.fr par Gilles Fiston avec sport24.com