Posts Tagged ‘Coiffeuse’

Congo: Parfaite Louhou, coiffeuse des hommes à Brazzaville

mars 7, 2020

Parfaite Louhou Loumbemba est l’une des femmes qui coiffent les hommes à Brazzaville. Dans un environnement exclusivement masculin, elle manie les ciseaux et la tendeuse pour rendre ces messieurs beaux et admirables. Un métier qu’elle exerce en toute liberté, avec passion.

Formée par Grand Père de Lemberala, un coiffeur qui a pignon sur rue à Brazzaville, Parfaite Louhou Mbemba est une congolaise qui a tenu à se démarquer des autres femmes rencontrées dans le monde de la coiffure. Contrairement à ces dernières, elle a jeté l’éponge sur la coiffure féminine et a opté pour coiffer les hommes. « J’avais commencé à coiffer les hommes au début des années 2000. Certes, avant je coiffais les femmes mais j’avais préféré les hommes parce que leur coiffe ne prend pas beaucoup de temps. Au bout d’une dizaine de minutes, vous avez fini », a indiqué Parfaite Louhou Mbemba, ajoutant qu’ en termes de revenus, coiffer les femmes rapporte mieux.

En outre, il y a beaucoup d’hommes qui trouvent du plaisir en se faisant tendre les cheveux par une femme. Cela explique l’affluence de clients dans son salon. « C’est un plaisir de voir une femme qui coiffe les hommes. Non seulement qu’ils sont surpris mais ils sont aussi attirés et veulent assouvir leur curiosité. Il en est de même pour un homme qui coiffe les femmes. Les femmes sont toujours tentées », a expliqué Parfaite

Cette clientèle masculine qu’elle côtoie au jour le jour est satisfaite car Parfaite sait faire toute sorte de coiffure : ras-pelouse, punk, ras-bas et autres. Face à cet environnement plein d’hommes, son mari ne fait pas de jalousie et reste très confiant en elle. « Il ne doit pas faire la jalousie parce qu’il m’a trouvée là-dessus. S’il jalouse, il me fera fuir les clients. Il était très jaloux au début de notre relation, mais il a finalement compris », a-t-elle confié. Elle n’exclu pas le harcèlement dont toute femme de sa trompe peut subir, cela expose à des tentations. Mais notre coiffeuse d’hommes fait attention à elle pour ne pas briser sa dignité.

C’est une joie pour Parfaite de voir que les femmes sont intéressées depuis un bon moment aux métiers des hommes. On les retrouve dans la mécanique, la soudure, la menuiserie et autres métiers. Elle invite toutes ces belles demoiselles qui font le trottoir de les rejoindre, de suivre leur exemple car l’argent n’a pas d’odeur. « Au commencement, mes camarades [femmes] me prenaient pour une lesbienne. Cela dépassait leur entendement de voir une femme qui ne coiffe que les hommes. C’est avec le temps qu’elles avaient fini par comprendre que c’est un métier que j’aime bien », a-t-elle expliqué.

Avec Sacer-infos par Stany Franck