Posts Tagged ‘Comédien’

France: Le comédien Djédjé Apali est mort, son corps «formellement» identifié

novembre 13, 2020

L’acteur guadeloupéen était recherché pour disparition inquiétante depuis un an. Il s’est «selon toute hypothèse» suicidé en juillet 2019, a indiqué vendredi le parquet de Reims.

Le comédien Djédjé Apali, que la police recherchait pour disparition inquiétante, s’est «selon toute hypothèse» suicidé en juillet 2019, a indiqué vendredi le parquet de Reims après que de récentes comparaisons dentaires ont permis d’identifier «formellement» le corps.

Selon un communiqué du parquet, le commissariat de Reims a été informé le 13 juillet 2020 de la disparition du comédien, né en 1975 et connu notamment pour son rôle dans le Gang des Antillais de Jean-Claude Barny en 2016.

Selon sa mère, l’acteur, demeurant à Reims, n’avait plus donné de nouvelles depuis décembre 2019.

Ni l’enquête pour disparition inquiétante, ni l’appel à témoins n’ont permis de le retrouver, «malgré de nombreuses investigations (téléphone, perquisition, comptes bancaires..)», a relevé le parquet.

Mais les enquêteurs ont retrouvé, «par recoupement», «un dossier de mort violente qui avait eu lieu en gare de Bezannes (Marne), le 12 juillet 2019, où une personne s’était manifestement jetée sous un train et n’avait pu être depuis lors identifiée.»

«Une expertise odontologique a été pratiquée il y a quelques jours qui, après comparaison entre le dossier dentaire de M. Apali et les constatations dentaires faites sur le cadavre en juillet 2019, a permis formellement à l’expert d’indiquer que le corps retrouvé était bien celui de M. Djédjé Apali», poursuit le parquet.

L’enquête se poursuit en recherche des causes de la mort, «notamment pour procéder aux ultimes vérifications formelles permettant de confirmer les circonstances (de son) décès, selon toute hypothèse par suicide».

Par Le Figaro avec AFP

États-Unis: une longue maladie emporte l’acteur Sam Shepard

juillet 31, 2017

Sam Shepard, à New York, en septembre 2011... (AP, Charles Sykes)

Sam Shepard, à New York, en septembre 2011AP, Charles Sykes

L’acteur américain Sam Shepard, connu pour sa présence à l’écran et plusieurs rôles marquants, mais aussi pour ses qualités d’auteur, est décédé jeudi, a annoncé lundi un porte-parole de la famille .

 

Le comédien qui avait été nommé pour l’Oscar du meilleur second rôle en 1984 pour «L’étoffe des héros» s’est éteint dans sa résidence du Kentucky, a précisé le porte-parole. Il y possédait une ferme avec des chevaux.

Agé de 73 ans, Samuel Shepard Rogers, de son nom complet, est décédé des suites d’une sclérose latérale amyotrophique, maladie neurodégénérative également appelée maladie de Charcot, a indiqué le porte-parole.

Pour les spectateurs, Sam Shepard était un acteur charismatique, dont la présence a illuminé «Les moissons du ciel», de Terrence Malick, et «L’étoffe des héros» de Philip Kaufman.

Discret sur sa vie privée et donnant très peu d’interviews, ce comédien incarnait, du haut de son 1,88 m, la classe naturelle de certains acteurs américains, mélange de nonchalance et de gravité.

 

Sam Shepard a partagé sa vie durant près... (AP, Diane Bondareff) - image 2.0

Sam Shepard a partagé sa vie durant près de trente ans avec l’actrice Jessica Lange. Sur la photo, le couple arrive à la première de «Walker Payne», au Festival de Tribeca, à New York, en avril 2006.

AP, Diane Bondareff

Mais il était bien plus qu’un simple interprète: cet auteur prolifique a notamment été récompensé par un prix Pulitzer pour sa pièce «Buried Child», en 1979.

Le jury du Pulitzer avait alors salué son écriture «exceptionnellement divertissante», «au lyrisme exubérant».

«Une vision profonde»

Au cours de sa longue carrière, il a écrit près de 50 pièces, mais également des scénarios, notamment pour Robert Altman, avec «Fool For Love», Michelangelo Antonioni avec «Zabriskie Point» ou Wim Wenders, avec «Paris, Texas», Palme d’or à Cannes en 1984.

Il a été l’amant de la chanteuse et poète Patti Smith, mais surtout de l’actrice Jessica Lange, dont il a partagé la vie durant près de trente ans, et avec laquelle il a eu deux enfants. Il avait eu un premier enfant avec l’actrice O-Lan Jones, en 1970.

Il a partagé l’affiche à plusieurs reprises avec sa compagne à la vie, notamment dans «Frances» et «Fool for Love» (adapté d’une de ses pièces). Leur couple étant considéré comme l’un des plus glamours de Hollywood, même si tous deux ne goûtaient que très modérément strass et paillettes.

Plusieurs de ses pièces ont été adaptées en France, notamment «Cowboy Mouth», écrit avec Patti Smith, «Simpatico» ou «Fool For Love».

«Pour moi, le temps le distinguera comme l’une des voix les plus importantes, qui a narré l’aventure américaine avec une vision profonde et une sensibilité pour exprimer nos angoisses et nos espoirs les plus profonds», a réagi auprès de l’AFP Gary Grant, professeur de théâtre à l’université Bucknell, qui a mis en scène plusieurs pièces de Sam Shepard.

Né en Illinois, Sam Shepard avait grandi en Californie, une enfance marquée par un père pilote de chasse et alcoolique, qui s’en prenait souvent physiquement à sa famille.

Cette période de sa vie, le personnage de son père, et la relation qu’il entretiendra avec lui jusqu’à sa disparition ont profondément marqué sa vie et son oeuvre.

Au fil de ses pièces, il a ainsi inventé de nombreux personnages tourmentés, décalés, souvent désespérés, qui peinent à trouver leur place sur terre.

Totalement absent d’internet et des réseaux sociaux, il était, en revanche, très impliqué dans l’enseignement et a donné de nombreux cours et conférences sur le théâtre et l’écriture.

«Sam Shepard est un grand», a écrit Beau Willimon, créateur de la version américaine de la série télévisée «House of Cards». «Ces yeux ont vu beaucoup et il a écrit ce qu’il voyait avec une courageuse honnêteté intemporelle.»

Lapresse.ca avec Agence France-Presse

Canada: Le comédien acadien Bertrand Dugas est décédé

février 18, 2016

 

Le comédien acadien Bertrand Dugas est décédé
© Radio-Canada ICI Radio-
 
La communauté artistique du Nouveau-Brunswick rend hommage à l’homme de théâtre Bertrand Dugas, qui vient de perdre son combat contre le cancer.

Bertrand Dugas est mort jeudi vers 2 h 30. Il était l’un des fondateurs du Théâtre populaire d’Acadie, à Caraquet, dans les années 70. Il a été un comédien, un artisan du théâtre et un auteur.

La comédienne Denise Bouchard l’a bien connu. Durant une entrevue à l’émission Le réveil Nouveau-Brunswick, d’ICI Acadie, elle parle d’un artiste polyvalent et très généreux.

« Il pouvait faire de la charpenterie, de l’éclairage, de la technique, du jeu. Bertrand aussi, c’était un homme qui était de premier front dans toutes les causes. Au tout début de créer l’Association des artistes, Bertrand était là. Toutes les causes qu’on a pu avoir pour les artistes au Nouveau-Brunswick, Bertrand était toujours dans le paysage. C’était un homme de première ligne », souligne Denise Bouchard.

Dans une déclaration envoyée aux médias, Maurice Arsenault, directeur artistique du Théâtre populaire d’Acadie, rend hommage à un grand artiste.

« Bertrand Dugas a marqué l’imaginaire de plus d’une génération par la grande diversité des personnages qu’il a campés avec un naturel désarmant, que ce soit auprès du grand public ou encore de la jeunesse. Sa passion pour le métier, la générosité dont il a fait preuve auprès de ses pairs, son sens de l’humour et sa rigueur sont autant de qualité que nous n’oublierons pas de sitôt », souligne Maurice Arsenault.

L’Acadie vient de perdre un artiste qui a grandement contribué au développement du théâtre contemporain, écrit l’homme de théâtre René Cormier sur sa page Facebook. « Ses talents de comédien, d’artisan et d’auteur auront contribué au développement d’un théâtre authentique et ancré dans son milieu. Nous venons de perdre un ami cher qui nous quitte trop tôt », affirme René Cormier.

Radio-canada.ca

Canada: Le comédien Guy Godin est décédé

septembre 2, 2015

© Radio-Canada Radio-Canada/André Le Coz Le comédien Guy Godin est décédé

© Radio-Canada Radio-Canada/André Le Coz Le comédien Guy Godin est décédé

Le comédien et animateur Guy Godin est mort dimanche dernier à 83 ans. Il souffrait notamment d’une insuffisance rénale.
Guy Godin s’est fait connaître au théâtre et comme animateur à la radio et à la télévision. Il a notamment animé l’émission Terre des jeunes de 1967 à 1972 et Jeunesse oblige.

Il a prêté sa voix à des feuilletons radiophoniques et il a joué dans plusieurs téléromans, dont L’or du temps et Rue des Pignons, ainsi que dans les films Maria Chapdelaine et La guêpe de Gilles Carle.

Une cérémonie religieuse en sa mémoire aura lieu le 12 septembre prochain à l’église Sainte-Rose-de-Lima à L’Île-Perrot, à l’ouest de Montréal.

Auparavant, la famille aura reçu les condoléances dans un salon funéraire de L’Île-Perrot.

Radio-canada.ca