Posts Tagged ‘Commission de la Vérité’

Espagne: béatification massive et controversée de religieux

octobre 13, 2013

MADRID – Plus de 500 religieux, morts pour la plupart durant la guerre civile espagnole (1936-1939), ont été béatifiés dimanche à Tarragone, dans l’est de l’Espagne, devant des milliers de fidèles et salués par un message du pape François, ce qui provoque l’indignation de victimes du franquisme.

Je m’unis de tout coeur à tous les participants à la célébration, a déclaré le pape François dans un message vidéo préenregistré de trois minutes qui a été salué par des applaudissements à Tarragone, où les organisateurs attendaient quelque 25.000 personnes.

Intitulée Les martyrs du vingtième siècle en Espagne, témoins fermes et courageux de la foi, la cérémonie de béatification de 522 religieux, morts pour la grande majorité pendant la guerre civile espagnole qui a déchiré l’Espagne entre 1936 et 1939, était présentée par les médias espagnols comme la plus grande béatification de l’histoire de l’Eglise,

Parmi les béatifiés, 515 sont Espagnols et sept sont étrangers: 3 Français, 1 Cubain, 1 Colombien, 1 Philippin et 1 Portugais.

Après le message du pape, des évêques espagnols ont énuméré les noms des béatifiés, dont les portraits illustraient une immense affiche dévoilée pendant la cérémonie.

Parmi les fidèles, la Conférence épiscopale espagnole attendait 104 évêques, 2.720 religieux et près de 4.000 proches des béatifiés. Le gouvernement conservateur espagnol était représenté par son ministre de la Justice, Alberto Ruiz Gallardon.

La Conférence épiscopale avait apparemment tenté d’éviter de susciter une polémique politique en Espagne en éludant le sujet sensible de la guerre civile dans l’annonce de la cérémonie, préférant le terme plus large de martyrs du 20ème siècle.

Juste avant la prière de l’Angélus, au Vatican, le pape a été plus explicite que dans son message enregistré, déclarant que ce dimanche sont proclamés bienheureux à Tarragone environ 500 martyrs tués pour leur foi pendant la guerre civile espagnole des années 30 du siècle dernier.

Les associations de victimes de la dictature de Francisco Franco (1939-1975) ont dénoncé dans cette cérémonie un acte politique d’affirmation franquiste.

Sous l’apparence d’un acte religieux, la hiérarchie (catholique) réalise un acte politique d’affirmation franquiste, a écrit dans une lettre adressée au pape François et diffusée vendredi la Plateforme pour une Commission de la Vérité sur les crimes du franquisme, qui affirme rassembler plus d’une centaine d’associations.

Vous devez savoir que l’Eglise catholique a soutenu le soulèvement militaire de Franco contre la République espagnole en 1936, a considéré la guerre civile comme +une croisade+ en soutenant les généraux qui s’étaient soulevés, a légitimé la dictature fasciste et la féroce répression que celle-ci a exercé sur les Espagnols, a écrit l’organisation dans cette lettre qui demandait au pape d’annuler la cérémonie de dimanche.

Parmi les secteurs les plus progressistes de l’Eglise, minoritaires en Espagne, des voix s’étaient aussi élevées avant la béatification, estimant que la cérémonie allait rouvrir des blessures du passé.

Romandie.com avec(©AFP / 13 octobre 2013 13h12)