Posts Tagged ‘commissions’

Congo/Oyo : Les natifs célébreront bientôt le cinquantenaire de la ville

mars 8, 2013

Les membres du comité d’organisation des festivités du 50ème anniversaire d’Oyo se sont réunis le 6 mars à Brazzaville, pour rendre compte aux ressortissants du district de l’évolution des préparatifs de l’évènement.


carte géographique de la ville d'Oyo

carte géographique de la ville d’Oyo
Au cours de cette cérémonie, tenue au siège du 5ème arrondissement, le sous-préfet d’Oyo, Roger Louzaya Mamingui, a indiqué que plusieurs sous-commissions ont été mises en place en vue de la réussite de la fête.

Il s’agit notamment, des sous commissions santé, sécurité, transport, hébergement, restauration.

«Cet ancien petit village de pêcheurs, où il n’y avait qu’un petit bac pour ceux qui connaissent l’histoire, est devenu une ville propre, moderne, sans parler de la municipalisation induite de 2007 qui a apporté le bonheur et la satisfaction aux populations d’Oyo», a dit Roger Louzaya Mamingui.

Située dans le département de la Cuvette, la localité d’Oyo a été érigée en poste de contrôle administratif le 1er janvier 1963. Elle compte une population de quelque 5000 habitants, selon le recensement de 2010.

La date précise de la commémoration des 50 ans d’Oyo sera communiquée prochainement.

 

Congo-site.com par Messilah Nzoussi

Guinée-Bissau: les institutions dissoutes et un conseil de transition créé

avril 15, 2012

Les militaires qui ont pris le pouvoir en Guinée-Bissau et des  leaders de l’ex-opposition ont décidé dimanche de « dissoudre toutes les  institutions » et de créer un « Conseil national de transition » (CNT), a annoncé  Fernando Vaz, porte-parole des partis.

La composition du CNT, le nombre de personnes qui y siégeront et la durée de  son mandat seront déterminés lors d’une réunion lundi des partis politiques, qui  présenteront ensuite leurs propositions aux putschistes, a précisé M.  Vaz.

Ces décisions ont été prises lors d’une réunion conjointe entre putschistes  et leaders de 22 partis de l’ex-opposition.

Dans l’attente de la mise en place effective du CNT, deux commissions ont été  créées, l’une chargée des « affaires diplomatiques » et l’autre des « affaires  sociales ».

La commission diplomatique rencontrera lundi une délégation de la Communauté  économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui doit venir à Bissau pour  demander un retour à l’ordre constitutionnel et la poursuite du processus  électoral interrompu par le coup d’Etat du 12 avril.

Un second tour de la présidentielle entre le Premier ministre Carlos Gomes  Junior et son principal opposant Kumba Yala était prévu le 29 avril.  M.  Yala,  soutenu par des candidats éliminés au premier tour du 18 mars, avait décidé de  ne pas y participer après avoir dénoncé des « fraudes » au premier tour

M.  Carlos Gomes et les président de la République par intérim, Raimundo  Pereira, membres de l’ex-parti au pouvoir, ont été arrêtés lors du coup d’Etat.   Depuis lors on ne sait rien de leur sort.

Le chef d’état-major de l’armée, le général Antonio Indjai, a également été  mis aux arrêts, selon la junte, mais un ministre et des observateurs à Bissau  estiment qu’il est à l’origine du putsch.

Jeuneafrique.com avec AFP