Posts Tagged ‘compte en banque’

Oprah Winfrey, dopée aux audiences des confessions de stars

janvier 18, 2013

La journaliste a toujours su exploiter le filon des interviews vérité

 
 
Oprah Winfrey, dopée aux audiences des confessions de stars

 

Les aveux de Lance Armstrong sont un formidable coup de publicité pour Oprah Winfrey et sa chaîne de télévision. Mais bien avant le coureur cycliste, d’autres stars sont passés dans le fauteuil de la journaliste, permettant à celle-ci de cultiver son image, sa notoriété et son compte en banque.

Aujourd’hui, tout le monde ne parle que des confessions de Lance Armstrong, de ses aveux de tricherie et de dopage, le premier pas, peut-être, vers la rédemption et une nouvelle vie. Mais celle surtout à qui profitent ces aveux tant attendus, c’est Oprah Winfrey qui a convaincu le cycliste de venir dans son émission et sur sa chaîne plutôt que dans 60 minutes, sur CBS.

Un formidable coup médiatique et financier pour Oprah Winfrey qui espère ainsi faire décoller la chaîne de télévision qu’elle a créée l’an dernier, OWN, Oprah Winfrey Network. L’interview de Lance Armstrong a été ponctuée de nombreuses coupures publicitaires garantissant ainsi à OWN des rentrées financières non négligeables, mais surtout le scoop qu’elle représente assoit encore un peu plus la notoriété de l’une des femmes les plus puissantes des Etats-Unis, une réputation qu’elle a acquise avec son célèbre show, entre 1986 et 2011, au cours duquel elle a reçu les plus grandes stars.

 
En recevant ces personnalités de premiers plans, Oprah Winfrey met aussi en scène son histoire à elle, alimente son propre story telling. Cette femme de 58 ans n’en est pas à son coup d’essai. Avant Lance Armstrong, elle a déjà mis au point d’autres interviews confession de personnalités de premier plan en quête de rachat et de pardon.
En 2008, Oprah reçoit, déjà, une sportive convaincue de dopage, Marion Jones. Après avoir fait six mois de prison, l’athlète accepte de répondre aux questions de la journaliste mais nie fermement avoir voulu se doper volontairement.
En 2009, Oprah Winfrey accueille sur son plateau Whitney Houston afin qu’elle s’explique sur ses problèmes d’addiction et de couple, après divers incidents en public ou bien sur scène. The Voice brisait ainsi sept années de silence médiatique et la journaliste, conscient de ce que cela allait lui rapporter, décidait de diffuser l’interview confession en deux temps, comme pour Lance Armstrong.
 
En 2010, elle a ainsi reçu Sarah Ferguson, piégée par une caméra cachée où on la voit proposer à un homme d’affaires de le mettre en contact avec son mari, le prince Andrew, en échange de 575000 euros. Un formidable coup même si au final personne n’a vraiment compris les raisons qui ont poussé la duchesse d’York à agir ainsi.
Oprah Winfrey a également reçu en 2009 l’actrice McKenzie Phillips, la fille du fondateur du groupe The Mamas and the papas, arrêtée pour détention de drogue, et victime d’inceste à son plus jeune âge.Aujourd’hui, et avant même la diffusion de la seconde partie de l’interview de Lance Armstrong, Oprah Winfrey peut se satisfaire de son coup et mesurer les répercussions de son scoop.

 Gala.fr par Jean-Christian Hay

Etats-Unis: Déclaré coupable, un homme se suicide au tribunal

juin 30, 2012

Un ancien financier de Wall Street est mort après avoir avalé une substance indéterminée dans un tribunal de Phoenix (Arizona, ouest des Etats-Unis) juste après qu’un jury l’eut déclaré coupable d’avoir volontairement mis le feu à sa maison, selon les médias locaux.

Sur une vidéo de l’audience, filmée par la chaîne Fox 10 et diffusée vendredi, on voit clairement Michael Marin, 53 ans, prendre sa tête dans ses mains après l’énoncé du verdict, puis avaler discrètement quelque chose.

Peu après, le visage rouge, Michael Marin entre en convulsions, émet un gémissement et s’effondre. La mort a été déclarée durant le trajet à l’hôpital.

Le bureau du shérif a confirmé au journal local Arizona Republic que les enquêteurs penchaient pour une mort par empoisonnement.

L’ancien financier, dont le compte en banque avait fondu de 900.000 à 50 dollars l’année de l’incendie, devait faire face à des remboursements de plus 17.000 dollars, et devait encore 2,3 millions de dollars à sa banque.

« Michael Marin ne pouvait pas payer ses mensualités, et a donc mis le feu à sa maison », avait déclaré le procureur adjoint au début du procès.

Sa propriété à Phoenix avait été la proie des flammes en juillet 2009. Il en était sorti habillé dans une combinaison de plongée sous-marine. Les enquêteurs avaient retrouvé des produits inflammables dans les décombres.

Le NouvelObservateur avec AFP

Centrafrique : l’impératrice Catherine Bokassa victime d’escroquerie

janvier 26, 2012

http://platform.twitter.com/widgets/hub.1326407570.htmlCatherine Bokassa qui fut première dame de Centrafrique du  temps de l’empereur Jean-Bedel Bokassa veut lancer une fondation à son nom. Mais  avant même que le projet soit opérationnel, un escroc usurpe son identité pour  lever des fonds…

L’ancienne impératrice Catherine Bokassa, qui vit entre Bangui (où sa  résidence, un temps occupée par l’armée française, a été réhabilitée par cette  dernière) et Genève, où elle retrouve régulièrement son amie Marie-Thérèse  Houphouët-Boigny, ne décolère pas. Motif : un escroc se prétendant « coordonnateur de la Fondation impératrice Catherine Bokassa » envoie  depuis quelques semaines des courriers sur papier à en-tête avec cachet « officiel » et numéro de compte en banque à diverses personnalités de  la place – dont la première dame de Centrafrique, Monique Bozizé – afin de solliciter leur aide  dans « la lutte contre la famine, le VIH/sida et les enfants de la  rue » [sic]. Or cette fondation n’existe pas encore, et la veuve de Jean-Bedel Bokassa, qui recherche des fonds pour  la lancer, apprécie peu de se voir ainsi déconsidérée.

Jeuneafrique.com