Posts Tagged ‘concours d’agrégation’

Congo: L’université Marien Ngouabi congratule les lauréats du 17è concours d’agrégation de médecine

novembre 17, 2014

CONGO BRAZZAVILLE, (CONGOSITE) –Le recteur de l’université Marien Ngouabi, Armand Moyikoua a congratulé le 17 novembre à Brazzaville, les cinq lauréats du 17ème concours d’agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et production animale.


Photo de famille

Photo de famille
Les lauréats ont été répartis en deux domaines à savoir la médecine et spécialités médicales et les sciences fondamentales et mixtes. Il s’agit de Blaise Irénée Atipo Ibara, maître de conférences en hépato-gastro-entérologie ; Bébène Bandzouzi Ndamba, maître de conférences en neurologie ; Jean Robert Mabiala Babéla, maître de conférences en pédiatrie ; Donatien Moukassa, maître de conférences en anatomie pathologique ; Annie Rachelle Okoko, maître de conférences en pédiatrie.

Le 17ème concours d’agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et production animale a connu la participation de 131 candidats provenant de 19 universités. Pour l’université Marien Ngouabi, la moisson a été bonne, car sur 6 candidats, 5 sont devenus maîtres de conférences agrégés, soit un taux de réussite de 83 %.

« Les bons résultats auxquels nous sommes parvenus témoignent des efforts constants de l’université Marien Ngouabi de promouvoir ses enseignants chercheurs, et du soutien qu’elle ne cesse d’apporter dans la préparation optimale de ses candidats aux différents concours d’agrégation», déclaré Armand Moyikoua.

Il les a ensuite exhortés à se comporter de façon exemplaire en étant à chaque fois présents au sein de la faculté des sciences et de la santé, afin de dispenser les cours aux étudiants ce qui les permettra de relever le niveau des prestations des étudiants et participer à la diversification des offres de formation.

Apres avoir remercié le recteur de l’université Marien Ngouabi ainsi que leurs encadreurs, certains lauréats ont souligné quelques difficultés rencontrées pendant le concours, notamment le stress et des troubles physiologiques.

Ce 17ème concours d’agrégation de médecine humaine s’est tenu du 3 au 11 novembre à Yaoundé (Cameroun), sous la direction du CAMES.

Congo-site.com par Etibert Mobambo

CAMES : 16è concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion

novembre 12, 2013

Les travaux du 16ème concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) se sont ouverts ce 11 novembre à Brazzaville, en présence du ministre d’Etat, garde des sceaux, ministre de la justice et des droits humains Aimé Emmanuel Yoka.

Ce concours qui s’achèvera le 20 novembre prochain, regroupe 125 candidats issus de neuf Etats membres du CAMES à savoir le Mali, le Sénégal, le Togo, le Gabon, le Cameroun, le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire et la République du Congo.

Venus de France, d’Afrique, de la Belgique, de Singapour et des Etats-Unis d’Amérique, les six jurys du concours sont composés de quelque 41 membres. Le président général des jurys, le Pr. Koffi Ahadzi Nonou du Togo, a déclaré que les candidats qui se sont mal préparés ne seront pas acceptés. «Ce concours est difficile mais nullement insurmontable», a-t-il dit, avant d’inviter les candidats à ne pas céder au stress.

L’objectif du programme d’agrégation est de doter les structures d’enseignement supérieur des pays membres du CAMES d’enseignants chercheurs en sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion en aménageant une courte voie pour l’accès au corps des maîtres de conférences.

Ce programme d’agrégation regorge aussi le concours de médecine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire, et productions animales. Dans son mot de bienvenue, le recteur de l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, Armand Moyikoua, a souligné l’importance de la tenue de ce concours.

«Nous partageons en tant que responsables d’universités, le souci du renforcement du potentiel humain qualifié et en nombre suffisant pour remplir efficacement la mission d’encadrement qui se heurte aujourd’hui à la massification des effectifs», a-t-il ajouté.

Le concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion du CAMES totalise ses 30 ans cette année. En 2011, 118 candidats ont pris part à ce concours dont les droits de participation sont passés de 950.000 francs CFA à 1.400.000 francs CFA.

Congo-site.com par Christian Brice Elion