Posts Tagged ‘Concours d’écriture’

Concours d’écriture Amazon : la 6e édition consacrée aux auteurs autoédités

juin 2, 2021

Les inscriptions au Prix Les plumes francophones sont ouvertes aux auteurs francophones du monde entier, âgés de 18 ans et plus. Le dépôt des dossiers de candidature se fait jusqu’au 31 août 2021.              

 

Photo : affiche du Prix Les plumes Francophones 2021

Les  candidats ont tout le temps pour déposer leurs manuscrits sur Kindle Direct Publishing (KDP). L’ouvrage qui sera en compétition ne doit ni faire ni avoir fait l’objet d’un contrat d’édition ou d’une option auprès d’un éditeur. Celui-ci doit être aussi écrit en langue française et le manuscrit publié doit être un original. Il ne doit pas avoir été déjà publié sur KDP (la plateforme d’édition d’Amazon) ni avoir été publié via un autre site internet.

Le livre doit être publié à la fois au format numérique et au format papier, il  doit compter au moins 24 pages. La version numérique de votre livre doit être inscrite au programme KDP.  Il faut inclure le mot » concourskdp » lors du changement de votre livre sur KDP. Le participant  doit être le seul auteur légitime du manuscrit. L’inscription nécessite un compte Amazon et un compte KDP (Kindle Direct Publishing).

Chaque finaliste va recevoir un appareil Kindle oasis ainsi qu’une visibilité supplémentaire découlant des activités promotionnelles. Le lauréat bénéficiera quant à lui d’un dispositif marketing d’une valeur de 5 000 euros (ou L’équivalent dans une autre devise selon le pays de résidence) pour faire la promotion de son livre sur Amazon.fr et son manuscrit sera gratuitement publié en livre audio par Audible. Les Plumes des lecteurs et celles du jury seront également décernées.

Le concours les Plumes francophones Amazon est une initiative dédiée à la découverte de nouvelles productions littéraires, ouverte à tous les auteurs indépendants diffusant en français via KDP. L’événement vise à découvrir de nouveaux talents littéraires et à leur donner une visibilité auprès du grand public, il est gratuit.

Avec Adiac-Congo par Rosalie Bindika