Posts Tagged ‘Condoléances’

Congo-Diaspora: Livre de condoléances suite à la mort de Parfait KOLELAS déclarée officiellement ce 22 mars 2021 à Paris.

mars 22, 2021

Condoléances de Joseph OUABARI-MARIOTTI

OUABARI MARIOTTI : Jamais, je ne rougirai de ma qualité de membre de  l'UPADS. - DAC E-NEWS

Adieu, Mr le Président

Guy Brice Parfait Kolélas, Président de l’UDH-Yuki, candidat à l’élection présidentielle congolaise du 21 mars 2021, s’en est allé, dans la nuit du 21 au 22 mars 2021, à bord de l’avion médicalisé qui l’évacuait à Paris.

Il nous quitte, dans un contexte où des Congolais, au nom du changement, de l’unité et de la cohésion nationales, dans leur pays, croyaient en lui. Nous vivons, dans un monde menacé. Guy Brice Parfait Kolélas n’en a pas survécu.

Puisse sa famille trouver ma part de condoléances les plus attristées, dans la douloureuse épreuve qu’elle affronte.

Aux militants de l’UDH-Yuki, ceux du RDD et à l’équipe du Leader Destin Gavet qui ont rejoint Guy Brice Parfait Kolélas, lors de la campagne présidentielle, je dis l’expression de ma ferme solidarité.

Du Président Guy Brice Parfait Kolélas, je garde le souvenir d’un homme digne, modeste, respectueux, qui savait écouter, nourrissant de nobles ambitions pour le Congo, qu’il a aimé, toute sa vie.

Repose en paix, Mr le Président.

Ton image de patriote, républicain, attaché à la cause congolaise, demeurera en nous. Ineffaçable.

Par ta disparition, tu n’as pas failli dans ton combat. La mort est ultime et, tous, nous réunit dans la boue pour finir.

Adieu Mr Président.

Ouabari Mariotti

Paris 22 mars 2021

****************************************************************************

COMMUNIQUE DE PRESSE relatif au décès de Guy-Brice Parfait Kolélas, candidat à l’élection présidentielle du 21 mars 2021

Ce 22 mars 2021, le CDRC vient d’apprendre avec consternation le décès de M. Guy-Brice Parfait Kolélas, président de Yuki et candidat à l’élection présidentielle du 21 mars 2021.

Le CDRC regrette que l’engagement dans la vie politique au Congo se solde toujours par des pertes des vies humaines et surtout par ceux qui luttent pour apporter un mieux-être au peuple.

Le CDRC et en mon nom personnel présente ses condoléances les plus attristées et les plus émues à la famille biologique, à la famille élargie, à sa famille politique et à l’opposition congolaise.

Que son âme repose en paix et que la Terre des Ancêtres l’accueille.

Modeste BOUKADIA
Président du C.D.R.C.
Paris, le 22 mars 2021- 10:05

Avec Congo-Liberty

États-Unis: Trump rétorque un communiqué faisant l’éloge de John McCain

août 27, 2018

Le président américain Donald Trump a refusé la publication d’un communiqué par la Maison Blanche rendant hommage au sénateur John McCain décédé samedi, selon le Washington Post, soulignant ainsi l’inimitié qui existait entre les deux hommes.

Selon le quotidien, un communiqué officiel destiné à saluer la vie de John McCain avait été préparé par l’entourage du locataire de la Maison Blanche. L’ancien prisonnier de la guerre du Vietnam y était qualifié de « héros ».

Le milliardaire a répondu à ses conseillers qu’il préférait publier un court message sur Twitter, selon le Washington Post.

« Mes condoléances et mon respect le plus sincère pour la famille du sénateur John McCain. Nos coeurs et nos prières sont avec vous! », avait écrit M. Trump peu après l’annonce du décès de M. McCain.

Un message assez neutre, sans remerciement, ni éloge, ni référence au parcours de cette figure de la politique américaine.

Le contraste est d’autant plus frappant que de nombreux autres responsables de l’exécutif américain ont publié communiqués ou messages sur Twitter pour saluer le parcours de l’homme.

« Nous rendons hommage à sa vie dédiée à cette nation dans notre armée et dans la vie publique », a écrit sur Twitter le vice-président américain Mike Pence.

« Que Dieu bénisse John McCain », a-t-il conclu.

« Merci sénateur McCain pour votre service rendu à la nation », avait également tweeté la Première dame, Melania Trump.

Le silence du président après le décès de John McCain et cette information du quotidien de Washington soulignent la profonde inimitié, voire le mépris, qui opposait les deux hommes.

M. McCain, candidat malheureux à la présidentielle de 2008 avait dit en 2016 qu’il ne voterait pas pour Donald Trump. Le sénateur de l’Arizona critiquait régulièrement les actions du président, allant jusqu’à ne pas voter l’abrogation partielle de l’Obamacare, tant souhaité par le président.

Selon les médias américains, John McCain avait expressément demandé à ce que le président ne soit pas présent à ses funérailles.

Le drapeau américain flottant au-dessus de la Maison Blanche a été mis en berne ce weekend, après le décès de John McCain. Il flottait à nouveau en haut du mât lundi matin, un temps jugé très court par certains.

Romandie.com avec(©AFP / (27 août 2018 15h17)                                                        

Exclu : les condo­léances de Gala à Céline Dion

janvier 21, 2016

capture-d-e-cran

La star accueille elle-même le public à Montréal

Dans la chapelle ardente de Notre-Dame où repose la dépouille de René Angé­lil, Céline Dion a un mot pour chacun.

Elle est là, debout. Devant elle, la foule défile et, pour chacun. A ses côtés, la dépouille mortelle de René Angé­lil, cercueil ouvert entou­rée de fleurs. Pour chacun, elle a un mot, un geste, ne craint pas les acco­lades, laisse les gens pleu­rer dans ses bras, les console, presque. Ses yeux recou­vert d’un voile sont humides, ses joues sont perlées de larmes, mais elle tient le coup. Quand arrive son tour, qu’on lui dit que la France pense à elle en ces moments diffi­ciles, elle répond, sans que sa voix ne tremble, que récem­ment, lors des atten­tats du 13 novembre, elle a « aussi beau­coup pensé à la France », qu’elle « était avec nous ». Puis elle remer­cie d’être venu, assure être « touchée », et promet quelle vien­dra vite, « bien­tôt », nous « rendre visite ». On la croit.

Depuis 9h30 heure de Montréal, elle est au côté de la dépouille de son mari. Ce n’était pas prévu. Norma­le­ment, Céline Dion  devait quit­ter la Basi­lique vers 14 h 30, n’accueillir que les premiers arri­vant qui font la queue dans un froid glacial, mais elle est a changé d’avis. Si leur fils René-Charles a rapi­de­ment quitté l’enceinte, les grands fils d’une précé­dente union de René Angé­lil, Patrick et Jean-Pierre, sont là, à ses côtés, rece­vant égale­ment les condo­léances du public. Avec, pas loin, la dépouille de René, magni­fique en costume noire et chemise crème, les mains croi­sés, les yeux recou­verts de lunettes de soleil. Repo­sant, ainsi, tel un empe­reur romain ou un Pharaon sous les ors de Notre-Dame de Montréal avec, non loin, une femme debout, au courage tout simple­ment extra­or­di­naire.

Gala.fr par Sebastien Catroux,  envoyé spécial à Montréal

 

Ban Ki-moon sur le lieu des attentats: Je suis Parisien et en terrasse

décembre 6, 2015

Paris – Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a rendu hommage dimanche aux victimes des attentats de Paris devant la salle de concerts du Bataclan puis au café La Bonne Bière, en s’affirmant Parisien et en terrasse.

Je suis Parisien et en terrasse, a déclaré, en français, le secrétaire général de l’ONU, venu se recueillir devant le Bataclan avant d’aller boire un café avec les responsables de La Bonne Bière, bistro dont les clients avaient été mitraillés par un commando jihadiste le 13 novembre.

La vie doit reprendre, a ajouté M. Ban. Paris était un symbole de la culture, de l’art de vivre, aujourd’hui Paris est le symbole de la résistance à la terreur, a-t-il ajouté.

Les Nations unies, les peuples du monde, sont avec le peuple de France, le peuple de Paris en ces moments difficiles, a ajouté le responsable, en présentant ses condoléances aux élus présents des arrondissements touchés.

M. Ban, qui était accompagné de la maire de Paris Anne Hidalgo, a bu un café à l’intérieur de l’établissement, avant de rester quelques minutes sur la terrasse.

Les nombreuses personnes présentes dans l’établissement, qui vient de rouvrir, ou sur les trottoirs avoisinants où ils venaient se recueillir, l’ont applaudi à plusieurs reprises.

Mme Hidalgo avait auparavant remercié M. Ban pour l’honneur et le symbole de sa présence.

M. Ban a vraiment souhaité venir pour dire sa solidarité avec Paris. Il est très impressionné de voir comment les Parisiens se sont tout de suite mis debout, a rapporté Mme Hidalgo à la presse.

Il nous a dit qu’il souhaitait un programme sur la question de la lutte contre le terrorisme avec les gouvernements, mais à travers l’éducation et à travers tout ce qui touche aux causes, a ajouté Mme Hidalgo, car il faut s’intéresser aux causes, si on veut empêcher ces parcours de haine et de mort.

Sur un ton plus léger, Mme Hidalgo a indiqué que Ban Ki-moon lui avait dit que c’était la première fois qu’il prenait un café dans un café parisien et nous lui avons dit que c’était la première fois que nous prenions un café avec le secrétaire général de l’ONU dans un café parisien.

Les attentats perpétrés le 13 novembre au coeur de Paris ainsi qu’aux abords du stade de France à Saint-Denis ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

Romandie.com avec(©AFP / 06 décembre 2015 17h27)

Crash A320: Obama a présenté ses condoléances à Merkel et Rajoy

mars 24, 2015

Washington – Barack Obama a appelé mardi la chancelière allemande Angela Merkel et le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, deux pays dont sont issues nombre des victimes du crash de l’A320 de Germanwings avec 150 personnes à bord.

Nos pensées et nos prières vont à nos amis en Europe, notamment aux peuples d’Allemagne et d’Espagne, après le terrible crash survenu dans les Alpes françaises, a déclaré le président américain en préambule à une conférence de presse avec son homologue afghan Ashraf Ghani, en visite à Washington.

Le président américain a réitéré l’offre des Etats-Unis de prêter main forte après cet accident qu’il a qualifié de déchirant, en particulier à cause de la perte de nombreux enfants, dont des bébés.

Nos équipes sont en contact étroit et nous cherchons à confirmer combien d’Américains ont pu être à bord de l’appareil qui devait relier Barcelone à Düsseldorf, a précisé Barack Obama.

La Maison Blanche a précisé mardi soir que le président américain avait appelé M. Rajoy et transmis ses condoléances et celles des Américains à l’Espagne et aux familles des disparus sur (le) vol de la compagnie Germanwings.

La catastrophe a fait des victimes espagnoles, allemandes, et sans doute turques, selon le président français François Hollande.

Germanwings a affirmé que 67 Allemands se trouvaient à bord. Deux bébés figuraient parmi les passagers, ainsi que 16 adolescents allemands en échange scolaire avec des lycéens espagnols.

Selon la vice-présidente du gouvernement espagnol Soraya Sainz de Santamaria, la liste des passagers comprenait 45 passagers portant des noms de famille espagnols, dont il reste toutefois à vérifier la nationalité.

Le président afghan Ashraf Ghani a également présenté ses condoléances aux familles de victimes espagnoles et allemandes ainsi qu’aux gouvernements de ces deux pays qui ont pris part à l’Isaf, la force de l’Otan en Afghanistan, et qui se sont sacrifiés en Afghanistan.

Les recherches ont été interrompues pour la nuit après le crash, aux causes encore inexpliquées.

Romandie.com avec(©AFP / 25 mars 2015 00h29)

Côte d’Ivoire: Condoléances de Mme Dominique Ouattara à la famille de Jean-Michel Moulod, Député-maire de Grand-Bassam

octobre 24, 2011