Posts Tagged ‘confidentialité’

Canada: Facebook doit payer 9 millions $ pour indications trompeuses sur la confidentialité

mai 19, 2020
Facebook versera également une somme supplémentaire de 500 000 $ pour les coûts de l'enquête du Bureau.
© Amr Alfiky/Associated Press Facebook versera également une somme supplémentaire de 500 000 $ pour les coûts de l’enquête du Bureau.
Facebook devra payer neuf millions de dollars pour avoir donné des indications trompeuses sur la confidentialité aux Canadiens au sujet de la protection des renseignements personnels sur Facebook et Messenger, conclut le Bureau de la concurrence.

Dans un communiqué rendu public mardi, le Bureau explique que le réseau social versera également une somme supplémentaire de 500 000 $ pour les coûts de l’enquête.

Il s’agit d’un règlement enregistré aujourd’hui auprès du Tribunal de la concurrence, et dans le cadre duquel Facebook a accepté de ne pas donner d’indications fausses ou trompeuses à propos de la divulgation de renseignements personnels, précise le Bureau.

Cette décision intervient après une enquête qui a porté entre autres sur les pratiques de Facebook entre août 2012 et juin 2018.

Le Bureau de la concurrence reproche à Facebook d’avoir laissé croire aux utilisateurs qu’ils pouvaient limiter l’accès à leurs renseignements personnels et leur consultation à l’aide de fonctionnalités de protection des renseignements personnels, comme la page générale des « Paramètres de confidentialité », la page « À propos » et le menu de sélection d’audience des publications.

Avec CBC/Radio-Canada et Msn

Face à Google+, Facebook revoit sa confidentialité

août 25, 2011

Le réseau social a dévoilé des modifications dans la gestion des paramètres de confidentialité, qui ne sont pas sans rappeler les bonnes idées de son nouveau concurrent Google +.

Facebook a dévoilé mardi une modification des paramètres de confidentialité qui devrait améliorer grandement leur gestion par les utilisateurs peu avertis. Jusqu’à présent, le possesseur d’un compte Facebook devait farfouiller dans les options «paramètres de confidentialité» pour protéger son profil des regards indiscrets. Une gestion peu intuitive qui n’était pas toujours maîtrisée. À partir du 25 août, l’utilisateur pourra déterminer facilement et rapidement qui aura accès à telle ou telle information. De bonnes idées pour la plupart reprises à son nouveau concurrent Google +.

Chaque contenu d’un profil, de la ville de naissance au groupe de musique préféré en passant par ses albums photos, sera accompagné d’un menu déroulant permettant de choisir qui pourra le voir. Facebook en a profité pour changer la mention «visible par tout le monde», qui signifiait en réalité «visible par n’importe quel internaute, même quelqu’un que je n’ai pas en ami», par «public», afin d’éviter les confusions. Ces paramètres seront modifiables à n’importe quel moment.

La visibilité de votre statut est désormais clairement affichée.
Plus besoin donc de supprimer une photo ou un statut qui pouvait être vu par une mauvaise personne. Et pour vérifier que les bons paramètres ont été appliqués, l’option «voir le profil en tant que» fait son apparition directement dans le profil. Il suffit de taper le nom d’un autre utilisateur pour voir à quels éléments du profil il a accès.

L’utilisateur de Facebook pourra donc filtrer au mieux son Mur, plutôt que d’en interdire unilatéralement l’accès à ses collègues ou lointaines connaissances du lycée. Le réseau social promet également sous peu le filtrage des contenus publiés par liste d’amis (amis proches, collègues, famille, contacts professionnels …). Un principe équivalent aux «cercles» du réseau social concurrent Google +, dont la simplicité de gestion du «qui voit quoi» a été soulignée par ses premiers utilisateurs.

Meilleure gestion des tags

Facebook répond enfin à une demande ancienne de ses utilisateurs en améliorant la gestion des tags. Jusqu’à présent, si un ami vous taguait (c’est-à-dire indiquait votre nom) sur une photo, un article de presse, ou un statut, ces contenus apparaissaient automatiquement sur votre profil. Difficile dans ces conditions d’empêcher l’apparition d’informations compromettantes. Désormais, l’utilisateur pourra valider (ou non) chaque tag avant que celui-ci ne devienne visible sur son profil.

Quant aux contenus déjà tagués, Facebook propose désormais trois options, accessibles directement sur le contenu en question. Vous pourrez en un clic retirer le tag (contenu supprimé de votre profil, mais toujours visible chez votre ami), envoyer un message à l’ami en question pour lui demander de retirer ce contenu de Facebook, ou bien bloquer la personne en question, ce qui enlevera le tag au passage.

La suppression des tags est désormais mieux gérée.

Le blog de Facebook indique également la fin de l’application Facebook Lieux, un service de géolocalisation social qui se voulait le concurrent de FourSquare. Le réseau social ne renonce pas pour autant à la géolocalisation. Chaque utilisateur pourra indiquer s’il le souhaite à quel endroit il a posté tel ou tel contenu (statut, photo …) Mais il ne pourra plus voir en un seul clic où se trouvent tous ses amis.

Lefigaro.fr par Chloé Woitier