Posts Tagged ‘Congé’

A 35 ans, l’ex-chancelier autrichien Kurz prend congé de la politique

décembre 2, 2021
A 35 ans, l'ex-chancelier autrichien Kurz prend conge de la politique
A 35 ans, l’ex-chancelier autrichien Kurz prend congé de la politique© AFP/Joe Klamar

Deux mois à peine après sa démission de la chancellerie sur des soupçons de corruption, Sebastian Kurz, présenté hier comme « l’enfant prodige » de la politique autrichienne, tire à 35 ans sa révérence.

« C’est un nouveau chapitre de ma vie qui s’ouvre aujourd’hui », a-t-il déclaré aux journalistes jeudi à Vienne, disant vouloir consacrer du temps à son fils Konstantin, né le week-end dernier.

Il a également évoqué un nouveau « défi professionnel » dans les mois à venir, sans donner de détails.

Sebastian Kurz avait quitté son poste de chancelier en octobre à la suite du lancement d’une enquête à son encontre, tout en restant à la tête du parti conservateur ÖVP dont il présidait aussi le groupe parlementaire.

Une réunion du bureau fédéral se tiendra vendredi et « je remettrai mes fonctions », a-t-il précisé. « Cette décision n’a pas été facile à prendre mais malgré tout, je ne ressens aucune amertume », a ajouté l’ex-chancelier.

Il a expliqué avoir été « usé » par les récentes accusations du parquet, qu’il rejette et qui ont « entamé son enthousiasme ». « Je ne suis ni un saint ni un criminel, je suis un être humain avec des forces et des faiblesses », a-t-il encore souligné.

Scandales en série

Le scandale a éclaté en octobre, lorsque plusieurs lieux, dont la chancellerie et le ministère des Finances, ont été perquisitionnés dans le cadre d’une enquête portant sur des soupçons de détournement de fonds publics entre 2016 et 2018.

Ce détournement présumé avait pour but de financer la parution de sondages falsifiés et une couverture médiatique élogieuse à l’égard de Sebastian Kurz dans les médias d’un influent groupe de presse autrichien, Österreich.

En échange, ce dernier était récompensé via l’achat de lucratifs encarts publicitaires, selon les éléments du parquet.

M. Kurz était le plus jeune chef de gouvernement du monde quand il a accédé à la chancellerie à l’âge de 31 ans.

La coalition qu’il avait formée avec l’extrême droite s’était effondrée en 2019 lorsque son allié s’était retrouvé, déjà, au coeur d’une autre affaire de corruption.

De nouvelles élections lui avaient permis de retrouver son poste jusqu’à sa démission en octobre.

Clamant son innocence, Sebastian Kurz avait demandé à un proche, le ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg, de lui succéder.

Mais mi-novembre, le Parlement avait levé l’immunité parlementaire du jeune chancelier.

De l’extrême droite aux écolos

Né en 1986 d’un père technicien et d’une mère enseignante, le Viennois a connu avant cette chute brutale une carrière fulgurante.

Il devient secrétaire d’Etat à seulement 24 ans, sans avoir achevé son cursus de droit. Il est ensuite nommé ministre des Affaires étrangères à 27 ans puis devient chancelier en 2017.

Il devait alors sa popularité jusqu’en Allemagne voisine à son opposition à l’accueil des réfugiés et à des promesses de baisses massives d’impôts pour les classes moyennes.

A une Autriche prospère mais déstabilisée par l’afflux migratoire, le jeune dirigeant propose la fermeture des frontières.

La rafale de mesures anti-immigration votées sous son premier mandat et ses relations tendues avec les médias ou des pays comme la Turquie ont fait de lui une personnalité clivante.

Sebastian Kurz a certes toujours revendiqué ses convictions pro-européennes et pro-israéliennes. Mais il a rarement recadré le FPÖ, alors que les provocations xénophobes de l’extrême droite ont écorné l’image de l’Autriche en Europe et aux Etats-Unis.

En janvier 2020, il s’était allié aux Verts, une première pour sa famille politique. Ces derniers, qui avaient obtenu le portefeuille de la Justice, avaient menacé de faire tomber la coalition si Sebastian Kurz restait.

Ils excluent aujourd’hui de nouvelles élections, malgré des sondages en forte baisse pour la droite en manque d’incarnation et les pressions de l’opposition.

Les sociaux-démocrates (SPÖ), sur qui s’est reportée une partie des intentions de vote, ont estimé jeudi qu’avec cette crise politique, le gouvernement « avait été entravé dans son action ces dernières semaines ».

« Nous assurons la stabilité dans ce pays », a tranché le vice-chancelier écologiste Werner Kogler, alors que l’Autriche a dû se reconfiner face à la nouvelle vague de la pandémie de Covid-19.

Par Le Point avec AFP

Coronavirus: un ministre britannique pris de court par l’annonce d’une quatorzaine visant l’Espagne

juillet 26, 2020

Le ministre des Transports Grant Shapps, actuellement en congés en Espagne, a appris la nouvelle par téléphone lors de la «réunion de crise» du gouvernement.

Les passagers arrivant d’Espagne au Royaume-Uni devront se soumettre à une quatorzaine à l’isolement à partir de dimanche 26 juillet, a annoncé le gouvernement britannique, prenant apparemment de court son propre ministre des Transports, qui s’y trouve actuellement en vacances.

Les Britanniques arrivés d’Espagne devront s’isoler pendant deux semaines en raison de la flambée de cas de coronavirus que connaît actuellement l’Espagne, a indiqué samedi 25 juillet un porte-parole du gouvernement.

Cette mesure pourrait affecter de nombreux Britanniques avides de soleil méditerranéen après des mois de confinement chez eux, et notamment le ministre des Transports Grant Shapps, qui se trouve actuellement en congés en Espagne, selon le Sunday Times.

«Personne n’a pris la peine de le prévenir»

Grant Shapps a dû participer par téléphone depuis son lieu de vacances à la «réunion de crise» lors de laquelle il a été décidé que l’Espagne serait retirée de la liste des pays exemptés de l’obligation d’auto-quarantaine, rapporte le journal. Cette annonce a suscité un flot de moqueries et de critiques en ligne à l’égard de la politique du gouvernement face au Covid-19.

«Plusieurs ministres du gouvernement savaient probablement à l’avance qu’il était possible qu’une quarantaine soit imposée aux vacanciers de retour d’Espagne, a tweeté la députée d’opposition Diane Abbott. Mais apparemment personne n’a pris la peine de prévenir Grant Shapps.»

L’Espagne, l’une des destinations de vacances les plus populaires pour les Britanniques, fait face à une explosion des cas de contamination au coronavirus. Près de la moitié des nouveaux cas ont été enregistrés en Catalogne, où les autorités ont demandé il y a une semaine aux 4 millions d’habitants de la capitale régionale, Barcelone, de se confiner sauf urgence. Le virus a déjà fait 28.432 morts et infecté plus de 272.000 personnes en Espagne.

Par Le Figaro avec AFP

Accusé de viols, Tariq Ramadan mis en congé de l’université d’Oxford

novembre 7, 2017

Accusé de viols, Tariq Ramadan mis en congé de l'université d'Oxford

Tariq Ramadan est visé par deux plaintes pour viol en France. @ SIA KAMBOU / AFP
Cette décision a été prise d’un commun accord entre l’université et le théologien suisse.

Visé par deux plaintes pour viol en France et accusé d’abus sexuel sur des mineures en Suisse, l’islamologue et théologien Tariq Ramadan a été mis en congé mardi de l’université d’Oxford, où il enseigne depuis 2009. « D’un commun accord et avec effet immédiat, Tariq Ramadan, professeur d’études islamiques contemporaines a pris un congé de l’université d’Oxford », indique l’université dans un communiqué, soulignant que ce congé « n’implique aucune présomption ou acceptation de culpabilité et permet au professeur Ramadan de répondre aux accusations extrêmement graves portées contre lui ».

Deux plaintes pour viol en France.

Tariq Ramadan, 55 ans, petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, et brillant orateur, bénéficie d’une forte popularité dans les milieux musulmans conservateurs. Il est aussi très contesté, notamment dans les sphères laïques, qui voient en lui le tenant d’un islam politique. Il a été visé par deux plaintes pour viol en France, survenues au milieu de la vague de libération de la parole qui a suivi l’affaire Weinstein, du nom du puissant producteur américain accusé de viols et d’agressions sexuelles.

Tariq Ramadan dément farouchement.

Tariq Ramadan s’est défendu farouchement de ces accusations de viol en dénonçant sur sa page Facebook une « campagne de calomnie » qui fédère ses « ennemis de toujours ». Ce père de quatre enfants, marié depuis plus de 30 ans à une Française convertie s’est dit « serein et déterminé ». Samedi, la Tribune de Genève a publié un long article consacré à quatre anciennes élèves de Tariq Ramadan lorsqu’il enseignait le français et la philosophie à Genève entre 1984 et 2004.

Parmi ces quatre femmes, trois ont avoué avoir cédé à « l’emprise psychologique » de leur professeur et avoir eu des relations sexuelles avec lui, l’une à 15 ans et les deux autres à 18 ans. La quatrième, qui avait 14 ans à l’époque, évoque le harcèlement auquel elle a dû faire face. Sur son compte twitter, Tariq Ramadan a démenti « catégoriquement » ces allégations et annoncé le dépôt d’une plainte contre X pour diffamation. L’université d’Oxford dit avoir « toujours reconnu la gravité des allégations contre le professeur Ramadan, tout en soulignant l’importance de l’impartialité et des principes de justice et de procédure régulière ».

Europe1.fr