Posts Tagged ‘consternation’

Trump isolé après sa tournée qui a consterné l’Amérique

juillet 17, 2018

De retour à la Maison Blanche, le président Donald Trump se retrouvait mardi isolé jusque dans son propre camp, après une tournée européenne jugée désastreuse qui l’a vu tourner le dos aux alliés des Etats-Unis et donner des gages au maître du Kremlin, Vladimir Poutine.

Lui qui a si souvent qualifié de « faible » ses opposants, se voyait taxer de faiblesse par des voix émanant de tout l’échiquier politique.

Mais, semblant imperméable à ce déluge de critiques et fidèle à lui-même, le président s’est accordé un auto-satisfecit sur son compte Twitter.

« Bien que j’ai eu une excellente rencontre avec l’Otan, levant d’importantes sommes d’argent, j’ai eu des entretiens bien meilleurs avec Vladimir Poutine de Russie. Malheureusement, les médias n’en font pas état – les médias Fake News sont déchaînés », a tweeté M. Trump.

Cela n’a pas dissipé l’impression d’isolement entourant M. Trump, confortée par un précédent tweet dans lequel il avait remercié le sénateur Rand Paul, l’un des seuls républicains à avoir ouvertement défendu sa prestation au sommet d’Helsinki.

M. Paul a mis les critiques du président américain sur le dos d’un « syndrôme mental anti-Trump », qu’il a opposé à un supposé harcèlement judiciaire du dirigeant des Etats-Unis.

« Merci Rand Paul, vous saisissez bien les choses ! », a écrit Donald Trump, au lendemain de cette première rencontre bilatérale entre le 45e président américain et le président russe.

Dans les jours précédant, à Bruxelles ou Londres, M. Trump a de l’avis général distendu les liens transatlantiques, avec notamment des charges contre l’Allemagne, l’Union européenne ou le Royaume-Uni.

– Avalanche de critiques –

L’hommage adressé par Donald Trump à Rand Paul contraste avec une avalanche de commentaires négatifs émanant de multiples élus et experts géopolitiques, allant de « surréaliste » à « traître », en passant par « embarrassant », « indéfendable ». « irréfléchi », « antipatriotique » ou encore « honteux ».

En adoptant un ton conciliant aux côtés de son homologue russe, et en mettant en doute les conclusions de la justice et des services de renseignement américains qui ont conclu à la réalité d’une interférence russe dans l’élection présidentielle de 2016, M. Trump a consterné jusqu’à des républicains du Congrès qui, d’habitude, ne se sentent pas autorisés à critiquer publiquement le président.

Lors d’une conférence de presse succédant à leur tête-à-tête d’environ deux heures, M. Trump a même semblé valider les dénégations de M. Poutine sur cette ingérence russe.

Signe de l’ampleur du malaise, la télévision préférée des conservateurs, Fox News, a laissé une place inédite aux détracteurs de la tournée présidentielle. Une demi-douzaine de journalistes vedettes de la chaîne ont critiqué le président dans leurs commentaires.

« Aucune négociation ne justifie de sacrifier votre propre peuple et votre propre pays », a tweeté Abby Huntsman, une chroniqueuse de Fox News.

M. Trump « doit immédiatement renverser la vapeur », a de son côté estimé Anthony Scaramucci, un éphémère ancien directeur de la communication de la Maison Blanche.

M. Scaramucci a estimé urgent que les alliés du président s’assoient avec lui pour lui expliquer combien il a fait fausse route.

Un message également adressé par Newt Gingrich, un proche du président et ancien président du Congrès, selon qui M. Trump a commis « la pire erreur de sa présidence, qui doit être rectifiée sur le champ ».

– L’avis d’Obama –

« Actuellement le président n’a pas de rôle moteur, nous avons négocié hier en position de faiblesse et Vladimir Poutine est reparti d’Helsinki en ayant remporté la partie. C’est un désastre », a pour sa part résumé le sénateur républicain Ben Sasse, R-Nebraska.

Depuis l’Afrique du Sud où il est en voyage, l’ex-président démocrate Barack Obama a lui regretté une « époque incertaine », dans laquelle « chaque nouveau cycle d’actualité apporte son lot de titres préoccupants et donnant le tournis ».

Romandie.com avec(©AFP / 17 juillet 2018 16h47)                                                        

Le pape émérite Benoît XVI répond à un mathématicien sur la pédophilie

septembre 24, 2013

CITE DU VATICAN – Le pape émérite Benoît XVI réaffirme, dans une lettre à un mathématicien, sa profonde douleur pour les sévices sur mineurs commis dans l’Eglise, soulignant ne les avoir jamais couverts.

Cette lettre, dont le quotidien Repubblica publie mardi des extraits, est adressée au mathématicien anticlérical Piergorgio Odifreddi en réponse à un livre qu’il avait écrit. Cet ouvrage, intitulé, Cher pape, je t’écris – Un mathématicien athée face au pape théologien, critiquait le livre principal du pape théologien: Jésus de Nazareth.

Que le pouvoir du mal pénètre à ce point dans le monde intérieur de la foi est pour nous une souffrance que d’une part nous devons supporter, et, de l’autre, nous devons faire tout notre possible pour que des faits de ce genre ne se répètent pas, écrit le pape allemand à la retraite.

Je ne peux que prendre acte avec une profonde consternation des sévices infligés par des prêtres à des mineurs, et jamais je n’ai cherché à couvrir ces choses, ajoute Joseph Ratzinger qui, au long de son pontificat (2005-février 2013), a été confronté à ce scandale majeur qu’il a vécu douloureusement et contre lequel il avait décrété la tolérance zéro.

S’il n’est pas licite de se taire sur le mal dans l’Eglise, on ne peut non plus se taire sur la grande trace lumineuse de bonté et de pureté que la foi chrétienne a laissée derrière elle au long des siècles, a souligné l’ancien pape.

Ce n’est pas non plus un motif de réconfort, que, selon les recherches de sociologues, le pourcentage de prêtres responsables de ces crimes ne soit pas plus élevé que celui existant dans d’autres catégories professionnelles équivalentes, ajoute encore Joseph Ratzinger, qui fait remarquer: on ne devrait pas présenter ostensiblement cette déviation comme il s’agissait d’un mal spécifique du catholicisme.

Cette lettre du pape allemand qui, à 86 ans, vit retiré au Vatican, a été publiée par La Repubblica dix jours après celle que le pape François avait envoyée au fondateur, lui aussi athée, du quotidien, Engenio Scalfari.

Le pape émérite avait envoyée sa lettre au professeur italien bien avant la publication de la lettre de François.

Le pape émérite se montre très incisif et pugnace. Au nom de la franchise et s’étonnant d’une certaine agressivité du mathématicien, il l’appelle à être plus compétent sur le plan historique quand il évoque la figure de Jésus.

Benoît XVI fait remarquer que dans la religion des mathématiques que décrit le professeur Odifreddi, trois thèmes fondamentaux de l’existence humaine manquent: la liberté, l’amour et le mal.

Votre religion mathématique ne livre aucune information sur le mal (…) Une religion qui laisse de côté ces demandes fondamentales reste vide, affirme durement Ratzinger.

Romandie.com avec (©AFP / 24 septembre 2013 13h05)

Message de condoléances

août 7, 2013

Chère Liliane, Lilli !

C’est avec une grande consternation et une vive émotion que je viens d’apprendre la mort de votre très chère mère, notre mère, par votre cher époux.

La mort d’une mère est, à la fois, une perte immense et une intense douleur qui frappe durablement au cœur d’une famille. Considérable, irréparable et irremplaçable, elle est une expression d’affliction difficile à supporter et à réaliser.

Dans cette douloureuse épreuve de la disparition de celle qui a donné la vie, assuré l’éducation et préparé une femme à devenir l’épouse d’un époux, d’un homme, aujourd’hui comblé ; c’est un maillon précieux de la gestation humaine qui laisse un vide, à votre endroit et au nôtre. Car son visage, sa voix et ses nombreux gestes vous manqueront à jamais.

Dans la marche du temps, aux pas de la vie et dans la nuit de l’existence, elle a tiré sa révérence, après avoir vécu d’heureux moments avec vous.

Que son âme aux particules heureuses, lumineuses et nombreuses dorées de magnanimité, en sa qualité de douce et de tendre mère, vous consolide dans ce deuil!

Que vos pleurs, vos larmes, vos chants et vos prières l’accompagnent dans le chemin d’éternité !
Que son ombre tutélaire qui plane encore au-dessus de vous dans son voyage d’adieu rentre dans le royaume de lumière !

Vous adresse mes sincères condoléances dans l’assistance unitaire et solidaire pour cette disparition maternelle et temporelle tout en vous apportant ma dose de consolation infinie.

Bernard NKOUNKOU

Koh Lanta – Suicide du médecin Thierry Costa : Sa lettre d’adieu

avril 1, 2013
 
Thierry Costa, médecin du jeu Koh Lanta, avait laissé une lettre avant de se donner la mort le 1er avril 2013 - Recto
 

Thierry Costa, médecin du jeu Koh Lanta, avait laissé une lettre avant de se donner la mort le 1er avril 2013 - Verso 

Le docteur Thierry Costa, médecin de l’émission phare de télé-réalité Koh Lanta, vient de se donner la mort, ce lundi 1er avril. C’est la production Adventure Line qui l’a annoncé via un communiqué. « Nous apprenons avec consternation que le docteur Thierry Costa s’est donné la mort aujourd’hui au Cambodge« , déclare ALP. Il s’est suicidé, à la suite de la mort de Gérald Babin, 25 ans, décédé des suites d’une crise cardiaque le jeudi 21 mars après une seule journée de tournage au Cambodge.
 
Madame Planchez, gérante du prestataire de soutien médical à l’étranger MédiaMédic, dont Thierry Costa (38 ans) était un collaborateur, dévoile la lettre que ce dernier a écrite avant de se donner la mort. « Il a laissé une lettre dont il a souhaité qu’elle soit publique et que je communique en accord avec sa famille« , écrit-elle.

Cette lettre manuscrite, que vous pouvez retrouver ci-dessus dans notre player, nous la reproduisons en intégralité et sans modifications conformément à la dernière volonté expresse de Thierry Costa :

« Ces derniers jours mon nom a été salie dans les médias. Des accusations et suppositions injustes ont été proférées à mon encontre. Depuis 20 ans que j’ai débuté la médecine je me suis toujours attaché à travailler beaucoup, avec respect de mon patient et amour de la médecine, en adéquation avec le serment d’Hippocrate.

J’ai cette sensation aujourd’hui que tous ces efforts ont été réduits à néant par des articles mensongers. Je n’oserai plus croiser un regard en France sans que je me pose la question de savoir s’il est rempli de méfiance envers moi.

De la même façon, je suis certain d’avoir traité Gérald de manière respectable, comme un patient et non comme un candidat. Même si je regrette cette fin malheureuse, j’ai agi là aussi conformément au serment d’Hippocrate et entouré de vrais professionnels. Je lui souhaite de reposer en paix.

Je m’endors serein ce soir sans aucune rancoeur même contre les médias. Parce que devoir reconstruire cette réputation détruite me serait insupportable. C’est donc mon seul choix possible.

Merci à ceux qui m’ont entouré ces derniers jours.
Merci à tous que j’ai aimé d’une façon ou d’une autre dans ma vie.

Ne soyez pas tristes et pensez à ces bons moments que nous avons partagés.

Si j’avais une requête, ce serait que mon corps soit incinéré au Cambodge sans jamais repasser par la France.

Ps : la lettre est publique.

Thierry »

Il y a quelques instants, un communiqué d’ALP annonçait le suicide de Thierry Costa : »Thierry Costa, 38 ans, médecin-urgentiste, était également le médecin de Koh Lanta depuis quatre saisons. Son très grand professionnalisme et son humanité à l’égard des participants et des équipes de production ont toujours fait l’unanimité. Il a laissé une lettre qui a été transmise à sa famille. »

Après les témoignages troublants relayés par le site Arrêt sur images et par RMC, remettant en cause la version officielle du décès de Gérald Babin sur le tournage de Koh Lanta communiquée par la société de production ALP, nos confrères du magazine Closer publiaient ce samedi 30 mars un troisième témoignage anonyme dans leurs colonnes. Un témoignage révélant qu’une fête improvisée avait eu lieu le lendemain du drame.

Dans la soirée du vendredi 29 mars, RTL a donné les premiers éléments de l’enquête judiciaire ouverte pour homicide involontaire sur le décès du candidat.

Selon RTL, les premiers examens de l’autopsie n’auraient révélé, a priori, aucune anomalie cardiaque ou vasculaire. Mais la plus grande prudence est nécessaire. En effet, il ne s’agit que de résultats partiels. Selon RTL et l’AFP, des examens complémentaires, toxicologiques et anatomo-pathologiques, ont été demandés qui devraient confirmer ou infirmer les premiers résultats. Au Cambodge, l’enquête judiciaire a été classée, la mort ayant été jugée naturelle.

Rappelons également qu’en marge de l’autopsie, les enquêteurs auditionneront la famille de Gérald Babin pour savoir si celui-ci n’avaient pas d’antécédents médicaux, les dirigeants de la société de production ALP et les membres de l’équipe de tournage. Les images tournées sur place seront saisies et visionnées. On devrait alors en savoir davantage avec les enregistrements du jeu qui aura été fatal à Gérald Babin.

Ce dixième jour après l’annonce du décès de Gérald Babin est marqué par le suicide du médecin de l’émission, qui a tenu à laisser une lettre avant de se donner la mort.

Le Figaro vient de mettre en ligne une vidéo d’archive où l’on voit Thierry Costa venir en aide à Charles, candidat de la dernière saison de Koh Lanta Malaisie. Le médecin avait demandé l’arrêt de l’aventure pour Charles, trop faible pour continuer. Retrouvez cette vidéo dans notre player ci-dessus.

Quelques miniutes après l’annonce du suicide de Thierry Costa, médecin de Koh Lanta, Nonce Paolini, PDG de TF1, a adressé quelques mots à la famille de ce dernier via un communiqué du groupe TF1 : « Nous venons d’apprendre la terrible nouvelle du suicide du docteur Thierry Costa.

Toutes les équipes de TF1 s’associent à la douleur de sa famille qui vient de perdre un être proches dans des circonstances terribles.

Nonce Paolini déclare : ‘Mes premières pensées vont vers la famille de Thierry Costa. Face à cette tragédie, je laisse à leur conscience les auteurs des propos anonymes tenus sur les circonstances du décès de Gérald Babin, ainsi que ceux qui les ont colportés, avant même que toute la lumière ait été faite sur ce drame.’ »

Purepeople.com

Suicide du médecin de Koh-Lanta au Cambodge

avril 1, 2013
Photo Par Rob Elliott - Le docteur Thierry Costa, 38 ans, médecin de l'émission phare de télé-réalité Koh-Lanta diffusée par TF1, s'est donné la mort lundi au Cambodge, a annoncé la production Adventure Line productions (ALP) dans un communiqué
  • AFP/AFP/Archives – Photo Par Rob Elliott – Le docteur Thierry Costa, 38 ans, médecin de l’émission phare de télé-réalité Koh-Lanta diffusée par TF1, s’est donné la mort lundi au Cambodge, a annoncé la production …plus  Adventure Line productions (ALP) dans un communiqué  moins 

Le docteur Thierry Costa, 38 ans, médecin de l’émission phare de télé-réalité Koh-Lanta diffusée par TF1, s’est donné la mort lundi au Cambodge, a annoncé la production Adventure Line productions (ALP) dans un communiqué.

Son suicide survient un peu plus d’une semaine après la mort d’un candidat de l’émission âgé de 25 ans, Gérald Babin, au premier jour de tournage de la 16e saison, dans l’île de Koh Rong, au large de Sihanoukville (sud).

« Nous apprenons avec consternation que le docteur Thierry Costa s’est donné la mort aujourd’hui au Cambodge », déclare ALP dans le communiqué.

« Thierry Costa, 38 ans, médecin-urgentiste (…) était également le médecin de Koh-Lanta depuis quatre saisons. Son très grand professionnalisme et son humanité à l’égard des participants et des équipes de production ont toujours fait l’unanimité. Il a laissé une lettre qui a été transmise à sa famille », ajoute le texte.

« Cet événement tragique doit inciter ceux qui accusent et commentent sans discernement à faire preuve de responsabilité », ajoute ALP dans le communiqué.

Thierry Costa avait commencé la médecine il y a 20 ans. Il s’était spécialisé dans la médecine d’urgence après des études de médecine générale. Il exerçait à la fois en cabinet et à l’hôpital, selon la production.

AFP

Côte d’Ivoire/Attentat contre le DG de l’école de police : Ça sent le règlement de compte

mars 13, 2013
Police
© Abidjan.net par DR
Police nationale: baptême de promotion des élèves officiers et commissaires en présence du chef de l`Etat
Vendredi 28 septembre 2012. Abidjan. Cocody, Ecole de police. Baptême de promotion des élèves officiers et commissaires en présence du chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara

Le directeur de l’école de police a subi une attaque d’agresseurs, non identifiés, qui ont tiré à bout portant sur son véhicule, sans emporter le moindre objet. Laissant penser à un règlement de compte.

C’est avec consternation que la nouvelle de la fusillade du Directeur général de l’école de police a été accueillie hier. Le véhicule 4X4 du général Yao Brou Alain a été pris à partie lundi soir par des hommes en armes, alors qu’il rentrait du service. Il a été grièvement atteint par balles par ses agresseurs, au point de sombrer, selon des sources, dans le coma.Si l’enquête ouverte n’a pas, pour l’heure, déterminé les raisons de ce drame, il n’en demeure pas moins que de nombreux signes laissent penser à un règlement de compte. Primo, les faits ayant entouré cette affaire sont de nature à écarter l’éventualité d’un braquage anodin.

En effet, pour un braquage, la victime est dépouillée de ses biens. Mais, selon des sources, ni le véhicule du général, ni les biens qu’il portait sur lui n’ont été emportés par les agresseurs qui, selon des sources, n’ont pas eu accès au directeur de l’école de police dans son véhicule. Toute chose qui écarte l’idée d’une quelconque fouille corporelle. Portables et autres objets de valeur seront restés à l’intérieur du véhicule. Après leur forfait, les assaillants, sans autre forme de procès, n’ont trouvé d’autres moyens que de se fondre dans la nature, laissant leur victime entre la vie et la mort.

Secundo, des informations persistantes ont fait état, en septembre 2012, de radiation d’élèves policiers, accusés d’indiscipline, mais aussi de nombreux recalés pour le même motif. Pour être précis, ce sont 84 élèves de la promotion 2007-2009 qui ont été radiés et 200 recalés. D’autres, au nombre de la centaine, et appartenant à la promotion 2009-2010, ont été radiés pour faux diplômes. Des manifestations de parents d’élèves auraient été organisées pour réclamer la réintégration de leurs enfants. Le DG, dès son arrivée à la tête de l’école, a voulu rompre avec les pratiques jugées laxistes et avilissantes qui avaient cours par le passé au sein de l’établissement. Curieusement, tous ces événements se sont déroulés l’année dernière, après la prise de fonction du général Yao Brou Alain. Il aurait, selon d’autres sources, échappé à un lynchage lors de la récente cérémonie de sortie d’élèves gendarmes à laquelle il avait pris part comme invité. Des parents de radiés sont désignés par ces sources comme étant à l’origine de ce lynchage manqué. Ce qui fait dire à des sources policières que le coup de lundi soir est une initiative de ces ex-pensionnaires révoltés. Mais, pour l’instant, il est prématuré de s’aligner derrière cette thèse dans la mesure où aucune enquête officielle n’a encore fourni de preuves formelles impliquant ces élèves policiers.

La police qui a décidé de tirer au clair cette affaire le plus rapidement possible a bouclé lundi nuit plusieurs quartiers d’Abidjan, opérant des rafles inopinées.

L’expression

Brésil/carnaval: 4 morts carbonisés

février 12, 2013

Quatre personnes sont mortes aujourd’hui à l’aube lorsqu’un char à pris feu au cours d’un défilé dans la ville de Santos, près de Sao Paulo (sud-est du Brésil), a annoncé la mairie.  Le char, qui transportait plusieurs danseurs et rendait hommage au « roi » Pelé, avait terminé son parcours lorsqu’une de ses plateformes a heurté un câble électrique, provoquant le déclenchement rapide d’un incendie dans lequel « quatre personnes sont mortes carbonisées », a annoncé un porte-parole de la mairie.
Quatre autre personnes ont été grièvement blessées, a ajouté le porte-parole.

Les victimes défilaient pour l’école Sangue Jovem (Sang jeune) créée par des supporteurs de l’équipe de football de Santos, ville située à quelque 80 km à l’est de Sao Paulo. Le char incendié rendait hommage à la légende du football, Pelé, qui a marqué l’histoire de ce club. La mairie et la Ligue des écoles de samba de Santos ont annoncé dans un communiqué la suspension immédiate des défilés dans la ville. Le carnaval est célébré depuis la fin de la semaine dernière dans des centaines de villes du Brésil, deux semaines après un incendie dans une discothèque de Santa Maria (sud), qui avait fait 239 morts et plongé le pays dans la consternation.

Des centaines d’établissements ne répondant pas aux normes de sécurité ont été fermés dans la foulée dans tout le pays, alors que le Brésil doit accueillir la Coupe du monde de football de 2014 et les jeux Olympiques de 2016. Dimanche, deux enfants avaient déjà été tués et 20 personnes blessées dans l’Etat de Sergipe (nord-est) par un camion de sonorisation de carnaval dont les freins avaient brusquement lâché.

Lefigaro.fr avec AFP

Message de condoléances au Quotidien Le Monde suite à la mort inopinée d’Erik Izraelewicz

novembre 28, 2012

A l’attention de la Direction du Quotidien le Monde

C’est avec une profonde consternation que je viens d’apprendre, ce soir, la mort d’Erik Izraelewicz, directeur de la rédaction du quotidien Le Monde depuis février 2011, des suites d’une crise cardiaque.

Homme d’une remarquable intelligence brillante qui a su donner avec passion et délectation pendant 15 ans, le plaisir à la rédaction de son quotidien d’affection Le Monde dont il a été un grand monument des évènements de l’actualité, une âme sensible du journalisme, un maillon et trésor précieux de la rédaction écrite.

Erik Izraelewicz, ce natif de Strasbourg, âgé de 58 ans, docteur en éconmie, diplômé(HEC, Centre de Formation des Journalistes) a côtoyé et dirigé, tour à tour, les rédactions des quotidiens économiques français, Les Echos d’abord, La Tribune ensuite avait apporté une belle contribution aux impressions fortes et saissantes en ses débuts de carrière à L’Expansion avant de participer à la création, en 1985, de La Tribune.

Ame vivante et vibrante, durant l’exercice de ses fonctions, il a su communiqué et restitué avec sa plume alerte le flux des informations qui lui parvenait leur donnant l’agréable substance à la lecture et à la consommation culturelle.

Fervent vivier d’un métier qu’il a aimé jusqu’à sa mort, il laisse de nombreux lecteurs orphelins pour sa disparition considérable et irréparable, mais surtout inopinée dans des circonstances rapides, troublantes et inattendues.

J’adresse à la famille de l’illustre disparu, au monde des médias et surtout au  Quotidien le Monde, mes condoléances les plus attristées.

Bernard NKOUNKOU

Devant la fosse

septembre 2, 2012

Tendre est la terre qui accueille ma dépouille mortelle

Dure est la justice qui trouble la conscience nationale

Poings levés je descends les yeux fermés dans la fosse

Acceptant la salutation des persécutés par la police

Mort et libéré sans gain de tracas de la revendication

Encore enchaînés les rescapés de la contestation

De Marikana à Mdumazulu les larmes ne cessent de tarir

Devant l’horreur de la gratuité mortelle de sévir

Quand Pretoria imprudent contrebalance la sanction

La consternation est grande sans fierté pour la nation

Par-ici relents nauséabonds des vices d’apartheid

Par-là mépris comme si nous étions des apatrides

Loin de toute considération humaine

Loin de toute acceptation sereine.

 

Bernard NKOUNKOU

Côte d’Ivoire : nettoyage de printemps après le scandale sur les déchets toxiques

mai 31, 2012

Éclaboussé par les révélations de « Jeune Afrique » sur son implication présumée dans le scandale Trafigura, Adama Bictogo a été limogé. Pas question, pour Ouattara, de laisser ces dérives discréditer son action.

Un an après sa prise de fonctions, le président ivoirien Alassane Ouattara a frappé un grand coup en limogeant, le 22 mai, Adama Bictogo. Ministre de l’Intégration africaine et figure de proue du régime, ce dernier était très impliqué dans la résolution de la crise malienne. Cette décision est intervenue après la divulgation par J.A. de l’enquête de la Direction de la police économique et financière sur les détournements de l’indemnisation des victimes des déchets toxiques. « Le ménage n’est pas fini, assure un confident du président. Le chef de l’État a mis les ministres devant leurs responsabilités, lors du Conseil du 23 mai, en leur disant qu’il enquêtait sur les agissements de plusieurs d’entre eux. »

Barons

Partagés entre inquiétude et consternation, les membres du cabinet se demandent comment un rapport censé être confidentiel s’est retrouvé entre les mains de la presse et dénoncent la guerre que se livrent quelques barons du régime. Les militants du Rassemblement des républicains (RDR, le parti du président), eux, s’emportent contre les proches du chef qui ont « dévoyé la cause ». « En un an, notre équipe a perdu une grande partie de son crédit en raison de l’affairisme de certains ministres, explique un cadre du parti. Il faut sanctionner les brebis galeuses, reprendre la main sur le plan politique et revoir notre communication. » Bref, retrouver ce qui a fait la force du candidat Ouattara durant la campagne électorale : l’humilité, la disponibilité, la stratégie, le travail…

Si Ouattara perd son crédit en matière de bonne gouvernance, il perd l’un de ses atouts maîtres

Il y a urgence, à un mois du passage de la Côte d’Ivoire devant les conseils d’administration du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale. Si le point d’achèvement de l’Initiative pays pauvres très endettés (PPTE) est en passe d’être atteint, la divulgation de dérives politico-affairistes embarrasserait ces institutions. D’autant que les autres grands chantiers – sécurisation du territoire, refonte de l’armée et réconciliation – avancent péniblement. « Si Ouattara perd son crédit en matière de bonne gouvernance, il perd l’un de ses atouts maîtres », confie un bailleur de fonds.

Pour l’opposition, le limogeage de Bictogo est révélateur d’un pouvoir en difficulté. Ajouté à la défaite de Nicolas Sarkozy en France, il ouvre une ère d’espoir, même si François Hollande a toujours jugé Laurent Gbagbo infréquentable. Du coup, le camp de l’ex-président redouble d’énergie : mobilisation à l’approche de l’audience devant la Cour pénale internationale le 18 juin, lobbying auprès des organisations des droits de l’homme, préparation de dépôts de plainte devant la justice internationale…

De leur côté, les représentants des victimes des déchets toxiques accentuent la pression sur les autorités. Redoutant des interférences dans le travail de la justice, ils lancent, à partir du 6 juin, des opérations « casseroles » et « kodjo rouge » (défilé de femmes en tenue légère, NDLR) devant le palais de justice d’Abidjan et la présidence. 

Jeuneafrique.com avec AFP