Posts Tagged ‘Contamination’

Canada/Record de nouveaux cas : les mesures sanitaires risquent de se prolonger à Québec

avril 8, 2021

La Capitale-Nationale connaîtra jeudi son plus lourd bilan de nouveaux cas de COVID-19. La santé publique prévoit plus de 400 cas pour la région, tandis que la hausse serait également « majeure » en Chaudière-Appalaches.

Les mesures actuelles risquent de se prolonger à Québec.

© Daniel Coulombe/Radio-Canada Les mesures actuelles risquent de se prolonger à Québec.

Le premier ministre François Legault tiendra une conférence de presse jeudi à 17 h avec le directeur national de santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda, ainsi que le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Le gouvernement évalue la possibilité de prolonger au-delà du lundi 12 avril les mesures sanitaires mises en place la semaine dernière à Québec et en Chaudière-Appalaches.

Rappelons que les régions entières de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches ont basculé à nouveau en zone rouge, après être brièvement passées à l’orange.

M. Legault a ordonné un reconfinement strict à Québec et à Lévis pour une dizaine de jours.

Mais dès mardi soir, le Dr Arruda a indiqué qu’un nouveau passage en zone orange le 12 avril relevait du «miracle».

Mercredi, le bilan des nouveaux cas de COVID-19 est demeuré très élevé dans la grande région de Québec avec 250 nouvelles infections dans la Capitale-Nationale et 142 en Chaudière-Appalaches, un sommet qu’on n’avait pas vu dans cette région depuis la mi-janvier, mais qui devrait être dépassé ce jeudi.

Ce sont aussi 50 patients qui sont hospitalisés en raison de la COVID-19, dont 9 sont aux soins intensifs. Sur la Rive-Sud, le CISSS de Chaudière-Appalaches rapporte 6 personnes aux soins intensifs et 12 hospitalisations au total.

Seule touche d’optimisme au tableau : près de 43 000 vaccins sont attendus dans la Capitale-Nationale. De plus, 131 402 personnes sont vaccinées dans la région jusqu’à maintenant, ce qui représente 17,5 % de la population des 18 ans et plus.

Enfin, le CIUSSS de la Capitale-Nationale juge l’adhésion excellente, puisque 91 % des personnes de 65 ans et plus ont pris rendez-vous.

Avec Radio-Canada par Agnès Chapsal

France/Covid-19 : le nombre de malades en réanimation continue d’augmenter

mars 27, 2021

Le nombre de contaminations était de 42 619 ce samedi, un niveau très élevé mais en diminution par rapport à jeudi, où il dépassait les 45 000 cas.

Le nombre de malades en reanimation est en hausse reguliere depuis le plus bas enregistre le 7 janvier.
Le nombre de malades en réanimation est en hausse régulière depuis le plus bas enregistré le 7 janvier.© Clementz Michel / MAXPPP / PHOTOPQR/L’INDEPENDANT/MAXPPP

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation a continué d’augmenter samedi 27 mars, même si le nombre d’admissions hospitalières a un peu fléchi sur les dernières 24 heures, selon les données publiées par Santé publique France.

Le nombre de malades en réanimation est en hausse régulière depuis le plus bas enregistré le 7 janvier (2 573 patients). Ils étaient 4 791 samedi contre 4 766 la veille. Le nombre de patients admis en réanimation avait culminé le 16 novembre à 4 903 malades au plus fort de la deuxième vague de l’épidémie. Au cours des dernières 24 heures, les admissions en réanimation ont légèrement ralenti s’élevant à 332 patients contre 476 la veille.closevolume_off

27 259 personnes hospitalisées

Le nombre total de personnes hospitalisées en France à cause du Covid-19 était de 27 259 samedi dont 1 567 nouvelles admissions en 24 heures. Sur la seule journée de vendredi, 2 048 nouveaux patients avaient été enregistrés. En 24 heures, 194 patients sont morts à l’hôpital des suites du Covid-19, portant le nombre total des décès enregistrés en France à 94 492 depuis le début de l’épidémie il y a plus d’un an. Sur les sept derniers jours, il y a eu 12 461 nouvelles hospitalisations, dont 1 850 admissions en réanimation.

Le nombre de contaminations était de 42 619 samedi, un niveau très élevé mais en diminution par rapport à jeudi où il dépassait les 45 000 cas. Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au Covid-19 sur l’ensemble des personnes testées, demeure à 8,1 %.

Concernant la vaccination, 7 550 454 ont reçu au moins une dose de vaccin et 2 635 356 en ont reçu deux, soit un total de 10 185 810 millions d’injections.

Avec AFP

France/Covid-19 : les classes fermeront dès le premier cas de contamination dans les 19 départements reconfinés, annonce Blanquer

mars 26, 2021

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé vendredi un protocole renforcé dans les départements reconfinés. 148 établissements ont fermé ces sept derniers jours, soit 0,24% des structures françaises.

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé ce vendredi 26 mars un protocole renforcé dans les établissements scolaires de tous niveaux situés dans les dix-neuf départements sous «mesures de freinage renforcé», mais s’est refusé à fermer les écoles, dont le rôle dans la propagation du virus pourrait être sous-estimé selon plusieurs politiques et médecins. «Les jeunes ont besoin de l’éducation, du système scolaire», a-t-il assuré.

Ainsi, «à partir de la semaine prochaine, dans les 19 départements sous restrictions renforcées, les classes, de tous niveaux, fermeront au premier cas de contamination détecté», a annoncé le ministre. Jusqu’à présent, une classe à l’école élémentaire fermait lorsque trois cas positifs parmi les élèves étaient détectés, et un cas s’il s’agissait du variant sud-africain. «Cela va nécessairement signifier plus de fermetures de classes dans les prochains jours pour ceux qui sont concernés», a-t-il admis.

Pas favorable à une avancée des vacances d’avril

Les classes fermées le seront pour «une durée de deux à trois semaines» et les parents pourront demander à bénéficier d’arrêt de travail pour garder leurs enfants, a encore indiqué Jean-Michel Blanquer. «Cela suppose de grandes adaptations de la société», a-t-il ajouté. Des remplaçants supplémentaires seront aussi engagés.

148 établissements ont fermé ces sept derniers jours, soit 0,24% des structures françaises. 3256 classes ont été fermées, soit 0,6% de l’ensemble des classes, a-t-il aussi annoncé. 21.183 élèves ont été testés positifs ces sept derniers jours, ainsi que 2515 membres du personnel enseignant. Des chiffres en hausse, a commenté Jean-Michel Blanquer. 320.000 tests salivaires ont été proposés et 200.000 ont été réalisés la semaine dernière, soit un taux d’acceptation de 65%, car les parents d’élèves doivent donner leur accord.

En réponse à une question, le ministre ne s’est pas montré favorable à la proposition d’avancer les vacances d’avril de quinze jours. «On ne doit pas s’interdire toute sorte d’évolution mais l’objectif est plutôt de maintenir le calendrier car il n’est pas démontré que les vacances aboutissent à moins de contamination que la période scolaire», a-t-il insisté.

Par Le Figaro

COVID-19 : la tendance à la hausse se maintient dans la région de la capitale nationale

mars 22, 2021

Après avoir franchi la barre symbolique des 100 nouveaux cas samedi, la tendance à la hausse se confirme à Ottawa, avec 81 nouvelles infections et deux nouveaux décès, rapportés ce lundi. En Outaouais, ce sont 37 nouveaux cas et un mort qui se sont ajoutés au dernier bilan des autorités de santé.

On rapporte, ce lundi, 81 nouveaux cas et 2 décès à Ottawa, et 37 nouvelles infections et un mort en Outaouais.

© David Richard/Radio-Canada On rapporte, ce lundi, 81 nouveaux cas et 2 décès à Ottawa, et 37 nouvelles infections et un mort en Outaouais.

Le passage au palier rouge vendredi n’a pas encore eu d’effet, à Ottawa, alors que la santé publique rapporte 81 nouveaux cas et deux décès de plus, dans son rapport, lundi.

Au total, 16 188 cas confirmés de COVID-19 et 456 morts ont été recensés dans la capitale fédérale depuis le début de la pandémie.

En ce moment. 759 cas demeurent actifs, tandis que 28 personnes sont hospitalisées dont quatre se trouvent aux soins intensifs.

Santé publique Ottawa (SPO) indique une nouvelle éclosion à l’école catholique Franco-Cité où trois étudiants ont été testés positifs au coronavirus. Actuellement, 38 éclosions sont en cours à Ottawa.

Le palier «rouge-contrôler» ne fait que se confirmer dans la capitale fédérale, alors que le taux de positivité est monté à 3,9 % et que l’on compte 55,2 cas pour 100 000 habitants.

Un décès de plus en Outaouais

En Outaouais aussi, la tendance demeure à la hausse avec 37 nouvelles infections et un nouveau décès rapportés par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.

La dernière victime est un résident d’un CHSLD, selon les autorités de santé.

Depuis le printemps dernier, 6 917 personnes ont contracté le virus de la COVID-19 et 171 en sont mortes en Outaouais.

Le CISSS de l’Outaouais indique que le bris d’équipement dans son laboratoire de Gatineau est dorénavant réparé, mais les délais pour obtenir un résultat de test restent encore élevés en raison d’une «plus grande demande de dépistage», écrit le CISSS.

Avec CBC/Radio-Canada 

COVID-19: 703 nouveaux cas au Québec, 16 personnes de plus aux soins intensifs

mars 17, 2021

MONTRÉAL — Québec signale mercredi 703 nouveaux cas de COVID-19, ainsi qu’une importante hausse des hospitalisations aux soins intensifs.

© Fournis par La Presse Canadienne

On compte maintenant 299 450 personnes infectées depuis le début de la pandémie, dont 282 047 sont considérées comme guéries.

Treize nouveaux décès sont rapportés, mais on en a retiré un du bilan – qui est maintenant de 10 570 morts – parce qu’une enquête a démontré qu’il n’était pas attribuable à la COVID-19. Aucun décès n’est survenu dans les 24 dernières heures, neuf sont arrivés entre le 10 et 15 mars et quatre avant le 10 mars.

On rapporte mercredi une hospitalisation de moins que la veille, à 532, mais 16 personnes de plus se trouvent aux soins intensifs, pour un total de 107.

Un total de 33 728 prélèvements ont été réalisés le 15 mars.

En ce qui a trait aux vaccins, 28 812 doses ont été administrées mardi, pour un total de 804 806, sur 1 050 355 doses reçues.

Au Canada

À l’échelle du Canada, 918 079 cas de COVID-19 et 22 545 décès ont été rapportés depuis l’apparition du virus au pays.

Voici la distribution des cas au pays depuis le début de la pandémie, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux:

— 321 956 cas en Ontario, dont 7187 décès;

— 299 450 cas au Québec, dont 10 570 décès;

— 139 143 cas en Alberta, dont 1952 décès;

— 88 929 cas en Colombie-Britannique, dont 1407 décès;

— 32 903 cas au Manitoba, dont 917 décès;

— 30 883 cas en Saskatchewan, dont 409 décès;

— 1672 cas en Nouvelle-Écosse, dont 65 décès;

— 1476 cas au Nouveau-Brunswick, dont 30 décès;

— 1013 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont six décès;

— 383 cas au Nunavut, dont un décès;

— 144 cas à l’Île-du-Prince-Édouard;

— 72 cas au Yukon, dont un décès;

— 42 cas dans les Territoires du Nord-Ouest.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

Avec La Presse Canadienne

Le nombre des décès liés au Covid dans le monde dépasse les 2 millions

janvier 16, 2021

 LE NOMBRE DES DÉCÈS LIÉS AU COVID DANS LE MONDE DÉPASSE LES 2 MILLIONS

© Reuters/HANNAH MCKAY 

(Reuters) – Le bilan de la pandémie de coronavirus dans le monde a dépassé les 2 million de morts vendredi, selon un décompte de Reuters, alors que les gouvernements sont engagés dans une course pour vacciner leurs populations et détecter l’apparition de nouveaux variants.

Il avait fallu neuf mois pour que ce bilan atteigne le premier million de décès mais seulement trois mois pour passer d’un à deux millions de morts, traduisant une accélération.

Compte-tenu de la vitesse de propagation de l’épidémie liée à l’apparition de nouveaux variants, l’Organisation mondiale de la Santé a prévenu que le pire pourrait être à venir.

« Nous entrons dans une deuxième année. Elle pourrait être encore plus dure compte-tenu des dynamiques de transmission et de certains éléments que nous observons », a expliqué mercredi Mike Ryan, directeur exécutif chargé de la gestion des situations d’urgence sanitaire à l’OMS.

Les Etats-Unis accusent le bilan le plus lourd avec un total de 386.000 décès. Les autres pays les plus touchés sont le Brésil, l’Inde, le Mexique et la Grande-Bretagne.

Avec Reuters par (Shaina Ahluwalia et Kavya B avec Chaithra J à Bangalore, version française Gwénaëlle Barzic)

L’Ontario pulvérise son record de nouveaux cas de COVID-19

janvier 2, 2021

L’Ontario a de nouveau battu son record de nouvelles infections à la COVID-19 samedi alors que la province fait état d’un bilan de 3363 cas.

L’Ontario a de nouveau battu son record de nouvelles infections à la COVID-19 samedi alors que la province fait état d’un bilan de 3363 cas.

© Patrick Woodbury, Archives Le Droit 

Le précédent record était de 3328 et avait été rapporté dans le bilan de jeudi.

La province a du même coup dévoilé les données pour la journée de vendredi. Les autorités sanitaires de la province avaient fait relâche vendredi en raison du Nouvel An. Un total de 2476 cas avaient alors été détectés.

Cela signifie donc que 5839 Ontariens ont contracté le virus au cours des deux derniers jours.

Au cours des sept derniers jours, un nombre moyen de 2655 infections ont été enregistrées quotidiennement.

La province rapporte un total de 95 nouveaux décès au cours des 48 dernières heures. Jusqu’à présent, la pandémie a fait 4626 victimes en Ontario.

Un peu plus de 1000 personnes sont hospitalisées en Ontario pour combattre le virus. Du lot, 322 se trouvent aux soins intensifs et 220 requiert l’aide d’un respirateur artificiel. Par ailleurs, le total de 322 Ontariens aux soins intensifs représente un record depuis le début de la crise.

L’Ontario a réalisé plus de 130 000 tests de dépistage de la COVID-19 au cours des deux derniers jours.

Avec Le Droit

Canada: La COVID-19 n’a pas pris de répit pendant le congé de Noël au Québec

décembre 27, 2020

MONTRÉAL — La COVID-19 n’a pas profité du congé de Noël pour prendre un peu de répit.

© Fournis par La Presse Canadienne

Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé, 6783 nouveaux cas ont été signalés du 24 au 26 décembre. Au cours de la seule journée de samedi, 2291 cas supplémentaires ont été rapportés.

Le nombre de cas enregistrés dans la province depuis le début de la pandémie s’élève désormais à 192 655.

La Grande Faucheuse n’a pas chômé non plus. Les autorités déplorent 110 nouveaux décès depuis la dernière mise à jour, dont 12 qui ont été signalés le 26 décembre.

La COVID-19 a tué 8023 personnes depuis son apparition au Québec.

«Nous avons demandé aux Québécois de faire une pause durant le temps des fêtes. Une pause des contacts sociaux, des déplacements non essentiels et du travail sur place, a rappelé le ministre de la Santé Christian Dubé sur son compte Twitter. Nous devons tous faire notre part pour que l’on casse une fois pour toute (sic) cette deuxième vague.»

Les autorités ont aussi rapporté 33 hospitalisations au cours de cette période de trois jours. Présentement, on compte 1085 personnes dans les hôpitaux québécois à cause de la COVID-19. Trois personnes de plus sont soignées aux soins intensifs, pour un total de 149.

La campagne de vaccination s’est poursuivie samedi puisqu’on a administré 3126 doses.

Un total de 53 318 prélèvements ont été réalisés les 24 et 25 décembre, dont 21 250 pendant le jour de Noël.

Les autres données fournies habituellement par le ministère ou l’Institut national de la santé publique ne seront pas disponibles avant lundi

Avec La Presse canadienne

Canada/COVID-19 : 2123 nouveaux cas et 17 nouveaux décès en Ontario

décembre 22, 2020

L’Ontario signale pour la septième journée consécutive plus de 2000 nouvelles infections à la COVID-19, alors que le nombre de tests de dépistage a quant à lui diminué dans les 50 000.

L'Ontario pourrait imposer un confinement provincial à partir du 24 décembre.

© Pixfly/iStock L’Ontario pourrait imposer un confinement provincial à partir du 24 décembre.

La province a enregistré lundi 2123 nouvelles infections, alors que des sources de CBC rapportent que le gouvernement Ford songe à imposer un confinement de deux semaines à toute la province à partir du 24 décembre.

Les quatre régions les plus touchées dans le bilan quotidien sont Toronto (+ 611 cas), Peel (+ 480), York (+ 192) et Windsor-Essex (+ 138).

Le nombre de tests de dépistage effectués au cours des 24 dernières heures est de 54 500.

L’Ontario déplore par ailleurs 17 nouveaux décès en raison de la COVID-19, pour un total de 4167 depuis le début de la pandémie.

Le nombre de personnes considérées comme rétablies a quant à lui augmenté de 1654

Le nombre d’hospitalisations s’établit à 915 (+ 40). Il y a 265 patients aux soins intensifs (+ 4) et 152 patients sous respirateur (- 4).

La COVID-19 continue de gagner du terrain dans les foyers de soins de longue durée, la province rapporte 93 nouvelles infections parmi les résidents et 48 parmi les employés.

Six nouveaux foyers sont aux prises avec une éclosion de COVID-19 entre ses murs.

Six des décès signalés par la province sont survenus parmi les résidents des foyers de longue durée.

En ce qui a trait aux écoles, 154 nouvelles infections ont été répertoriées dans le système scolaire.

976 écoles ont actuellement un cas positif de COVID-19.

CBC/Radio-Canada

Un demi-million de Canadiens ont été infectés par la COVID-19

décembre 20, 2020

Le Canada a dépassé aujourd’hui le cap des 500 000 cas de COVID-19. La situation est loin de s’améliorer; le nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations continue de fracasser des records. Voici sept graphiques pour expliquer la situation.

Des travailleurs de la santé accueillent des personnes à une clinique de dépistage de COVID-19 à Montréal, le 6 décembre 2020.

© Graham Hughes/La Presse canadienne Des travailleurs de la santé accueillent des personnes à une clinique de dépistage de COVID-19 à Montréal, le 6 décembre 2020.

Actuellement, quelque 76 000 Canadiens sont toujours infectés par la COVID-19 (cas actifs), ce qui représente plus du double par rapport à ce printemps, lorsque le record de cas actifs s’établissait à 35 001. Et dans plusieurs provinces, ce nombre est en forte augmentation.

Un peu plus de 80 % des 500 000 personnes infectées depuis le début de la pandémie sont maintenant considérées comme rétablies. Il faut rappeler que la définition de «personne rétablie» varie d’une province à l’autre. Par exemple, au Québec, on considère automatiquement qu’une personne est rétablie 10 jours après la date de prélèvement, mais en Ontario, c’est après 14 jours.Publicité

Il faut aussi préciser que de nombreuses personnes considérées comme rétablies continuent d’avoir des symptômes et des séquelles pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Il n’existe pas encore de données au Canada sur ces cas, mais selon le King’s College de Londres, au moins 10 % des personnes ayant été infectées par la COVID-19 ont des symptômes qui se prolongent sur plus de trois semaines.

L’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba, qui avaient été relativement épargnés au printemps et pendant l’été, subissent désormais des hausses inquiétantes de nouveaux cas depuis octobre.

L’Alberta est passée de 6200 cas actifs au début de novembre à près de 20 000 le 18 décembre. Suivent l’Ontario et le Québec, qui en comptent un peu plus de 17 000 chacun à cette même date.

Mais c’est l’Alberta qui a le taux le plus élevé de cas actifs du pays, avec 449 cas actifs par 100 000 habitants.

Parmi les cas actifs, il y en a près de 3500 qui ont été détectés sur le territoire des Premières Nations, la plupart au Manitoba et en Alberta.

Depuis une semaine, plus de 46 000 nouveaux cas par jour ont été détectés au Canada. L’Ontario enregistre maintenant plus de 2000 nouveaux cas par jour. Le Québec n’est pas très loin derrière, avec une moyenne de 1825 cas depuis les 7 derniers jours.

L’Alberta a recensé en moyenne plus de 1500 cas par jour au cours de la dernière semaine. Jusqu’en novembre, l’Alberta n’avait jamais dépassé les 500 nouveaux cas par jour.

Depuis la dernière semaine, Edmonton, Montréal, Toronto et Calgary ont tous signalé plus de 500 nouveaux cas par jour. Québec, Winnipeg et Edmonton sont les provinces qui comptent le plus de décès durant cette même période.

Hospitalisations et décès : la hausse se poursuit

Le nombre croissant de nouveaux cas depuis les deux derniers mois se traduit par une hausse importante d’hospitalisations et de décès.

Il y a présentement environ 4000 Canadiens hospitalisés en raison de la COVID-19 et près de 700 aux soins intensifs. Au plus fort de la première vague, il y avait 3070 hospitalisations (6 mai) et 594 personnes aux soins intensifs (18 avril).

Depuis le mois de décembre seulement, plus de 2100 Canadiens sont morts de la COVID-19, ce qui porte le bilan canadien à plus de 14 000 décès.

Le gouvernement albertain a par ailleurs indiqué cette semaine que la COVID-19 a tué plus d’Albertains cette année que la grippe au cours des 10 dernières années combinées.

Cette deuxième vague continue d’exercer une forte pression sur les ressources locales en santé, en particulier dans les régions qui connaissent les taux d’infection les plus élevés.

«Nous sommes tous touchés par cette situation, car nos travailleurs de la santé et notre système de santé s’acquittent d’une lourde charge, et des interventions médicales non urgentes, mais importantes, doivent être annulées ou reportées, ce qui alourdit l’arriéré préexistant», a déclaré cette semaine l’administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

Ailleurs dans le monde

La hausse du nombre de nouveaux cas depuis les dernières semaines se poursuit non seulement au Canada, mais dans beaucoup d’autres pays, particulièrement aux États-Unis. Alors que le Canada a détecté 477 cas de COVID-19 par 100 000 habitants depuis le dernier mois, les États-Unis en ont recensé près de 1750.

Plusieurs pays en Europe ont vu une légère baisse du nombre de nouveaux cas depuis une ou deux semaines. Rappelons que ces pays avaient imposé des mesures de confinement il y a environ un mois.

À travers le monde depuis un mois, il y a en moyenne plus de 639 000 nouveaux cas et 10 750 décès par jour.

Une vague qui est loin d’être terminée

Le Dr Howard Njoo, l’administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada, a pour sa part averti la population cette semaine que le début de la campagne de vaccination ne sonne pas la fin de la pandémie. «Nous n’avons pas fini de vivre avec la COVID-19. […] Les vaccins sont une bonne nouvelle pour les Canadiens, mais il est crucial de continuer à suivre les directives des agences de santé publique locales et de continuer à suivre les règles sanitaires individuelles.»

Si les Canadiens maintiennent le nombre actuel de leurs contacts, Santé Canada estime que le Canada est susceptible d’enregistrer 15 000 nouveaux cas par jour à partir de la mi-janvier. Au rythme actuel et sans diminution des contacts, l’Alberta et le Québec pourraient voir plus de 2500 nouveaux cas par jour chacun; l’Ontario s’approcherait des 3000 cas quotidiens.

Selon des prévisions dévoilées en avril par Ottawa, le Canada recenserait entre 934 000 et 1 879 999 cas de COVID-19 et jusqu’à 22 000 morts d’ici la fin de la pandémie. Les autorités de santé publique ont précisé qu’avec les mesures les plus strictes, de 1 % à 10 % des Canadiens pourraient être infectés et que la courbe de progression pourrait atteindre son sommet d’ici le début de l’été. Le pays pourrait connaître entre 73 000 et 146 000 hospitalisations et entre 23 000 et 46 000 cas aux soins intensifs.

Le Canada affirme que 375 000 Canadiens auront été vaccinés contre la COVID-19 d’ici la fin de janvier 2021.

Avec La Presse canadienne  par Mélanie Meloche-Holubowski