Posts Tagged ‘corriere della sera’

Italie: coups de feu devant le Palais du gouvernement, trois blessés

avril 28, 2013

ROME – Des coups de feu ont été tirés dimanche à la mi-journée faisant trois blessés devant le siège du gouvernement à Rome, au moment où le gouvernement Letta prêtait serment à un kilomètre de là au Palais du Quirinal, selon des témoignages recueillis sur place par l’AFP.

Selon l’agence Ansa, les trois blessés sont deux carabiniers et la personne qui a tiré sur eux.

Une personne a été blessée au cou et est dans un état grave, et l’autre a été touchée à la jambe, selon l’Ansa, qui affirme qu’une passante aurait aussi été frôlée par un projectile devant le Palais Chigi, siège du gouvernement.

Les carabiniers ne sont pas dans un état grave, selon les premières informations.

Le tireur est un Calabrais de 46 ans, un homme en veste et cravate qui s’est mis à tirer sur les carabiniers de faction devant le Palais du gouvernement, selon les médias.

Selon les témoignages recueillis par l’AFP, l’homme a tiré sur les carabiniers à environ cinq mètres de distance. Selon l’Ansa, il souffrirait de problèmes psychiques.

On nous dit que c’était un déséquilibré mais c’est quand même très inquiétant car juste à ce moment-là les ministres étaient en train de prêter serment au Quirinal, a souligné sur la chaîne en continu Sky TG24 Fiorenza Sarzanini, journaliste spécialisée dans les faits divers au Corriere della Sera.

Il faut voir qui est cette personne, pourquoi elle a choisi ce moment et ce lieu, rien ne peut être choisi au hasard, a-t-elle estimé.

Le Palais Chigi est situé sur une place donnant sur l’artère commerciale et touristique du Corso, à environ un kilomètre du Quirinal, qui est aussi le nom de l’une des sept collines de Rome. Un cordon de sécurité a été instauré sur la place pour éloigner les touristes et curieux ainsi que les journalistes.

Selon les médias, les nombreux badauds présents aussi sur la place du Quirinal ont été évacués.

Après la prestation de serment, les 21 ministres du gouvernement Letta ont été informés de la fusillade par le président Napolitano. Ils devaient ensuite se rendre justement au Palais Chigi pour un premier conseil des ministres prévu à 11H00 GMT.

Le nouveau Premier ministre Enrico Letta a fait brièvement le point de la situation avec son nouveau ministre de l’Intérieur Angelino Alfano avant de se rendre au Palais Chigi.

Nous sommes très préoccupés mais il semble que ce soit un fou, a dit le nouveau ministre des Infrastructures Maurizio Lupi, cité par l’agence Ansa.

Romandie.com avec (©AFP / 28 avril 2013 12h54)

La famille la plus âgée du monde vit en Sardaigne

août 22, 2012
 
Consolata Melis, 104 ans, pose avec ses neuf enfants, 24 petits-enfants et 25 arrière-petits-enfants, près de sa maison dans le village de Perdasdefogu en Sardaigne, le 21 août 2012.
Consolata Melis, 104 ans, pose avec ses neuf enfants, 24 petits-enfants et 25 arrière-petits-enfants, près de sa maison dans le village de Perdasdefogu en Sardaigne, le 21 août 2012. Crédits photo : ETTORE LOI/AFP
 
Les neuf frères et sœurs Melis ont entre 104 et 78 ans. Un cas qui n’est pas rare sur l’île, qui détient un des records mondiaux pour la longévité. Le régime alimentaire et l’activité physique ininterrompue en seraient la cause.
Une famille pas comme les autres. Chez les Melis, qui résident en Sardaigne, le cumul des âges des neuf frères et sœurs aboutit au total exceptionnel de 818 années et 205 jours. Un chiffre certifié par le Livre Guinness des records qui fait de cette lignée la famille la plus ancienne du monde, rapportent mardi plusieurs médias italiens.

C’est en effet au terme de sept années d’enquête sur les cinq continents que les Melis, originaires de la ville de Perdasdefogu, située dans le centre-est de l’île méditerranéenne, ont obtenu «le record mondial de longévité». Au 1er juin 2012, Consolata, la plus âgée d’entre eux, avait atteint l’âge de 104 ans.

Âgée de 99 ans, Claudia va à la messe tous les matins

«De mon temps, les femmes devaient s’occuper des tâches ménagères et notamment aller à la rivière chercher de l’eau pour laver le linge. Mes petits-enfants ont maintenant une machine à laver, le lave-vaisselle et un aspirateur mais ils disent sans cesse qu’ils sont stressés. Je ne comprends pas», explique Consolata, encore très active et vive d’esprit, au journal italien Corriere della Sera .

Toujours en forme également, sa petite sœur Claudia, 99 ans, va, elle, à la messe tous les matins. Maria, 97 ans, aurait en revanche eu «quelques ennuis de santé» récemment, raconte le journal local L’Unione Sarda . Viennent ensuite Antonio, 93 ans, et Concetta, 91 ans. Adolfo, 89 ans, travaillerait, lui, toujours dans un bar de la ville, selon le journal local. On sait par ailleurs que Vitalio, 86 ans, Vitalia, 81 ans et Mafalda, 78 ans, la benjamine du clan appelée affectueusement «la petite» par ses frères et sœurs, vivent tous les trois à Cagliari, dans le sud de la Sardaigne.

Le secret de leur longévité? «Nous mangeons des aliments authentiques, c’est-à-dire beaucoup de minestrone (une soupe à base de légumes) et peu de viande. Et nous travaillons toujours», a déclaré au Guardian Alfonso Melis qui s’occupe de son potager et de ses vignes. Il faut dire que la Sardaigne, en particulier la zone de l’Ogliastra, détient le record italien et un des records mondiaux pour la longévité de ses habitants: on trouve ici en moyenne 22 centenaires pour 100.000 habitants contre 8 dans le reste de l’Italie. Au total, 2500 centenaires peuplent l’île de 1,6 million d’habitants.

«Un verre de rouge et un morceau de fromage»

«On respire en Sardaigne. L’île bénéficie d’un climat venteux et il n’y a pas de grands écarts de température. De plus, l’agriculture prédominante fait que les gens sont physiquement actifs», raconte au quotidien britannique Luca Deiana, professeur de biochimie clinique à l’université de Sassari, pour expliquer ce phénomène. Selon ce chercheur qui étudie depuis 1996 les centenaires de l’île, «la génétique, une longévité héritée…» de cette population est également un facteur à prendre en compte. Concernant leur nourriture, il affirme qu’«un verre de vin rouge et un morceau de fromage de brebis ou de ricotta (repas standard pour ces centenaires)» est le meilleur remède pour lutter contre le temps.

Reste l’impact bénéfique de la vie en communauté puisque «les anciens Sardes vivent avec leurs familles». «Ils respectent les traditions ce qui contribue à faire vivre davantage ces centenaires», explique encore Luca Deiana. «Nous sommes une famille unie. Tout le monde devrait être comme ça», conclut l’une des petites-filles Melis qui vit toujours avec sa mère à 79 ans.

Lefigaro.fr par Audrey Pelé

Vatican: aucun cardinal suspecté

mai 28, 2012
Aucun cardinal n’est suspecté dans le cadre des fuites de documents secrets du Saint-Siège, a affirmé aujourd’hui le porte-parole du Vatican en réponse aux informations de presse affirmant qu’un cardinal figure parmi les taupes à l’origine de ces fuites. »Je démens de façon catégorique. Aucun cardinal n’est suspecté (…) ni italien ni étranger », a déclaré la père Federico Lombardi lors d’une déclaration à la presse.
Le pape est « bien évidemment informé » des développements de cette affaire qui a conduit à l’arrestation de son majordome Paolo Gabriele, et est « conscient qu’il s’agit d’une situation délicate que traverse la Curie », a encore affirmé le porte-parole. La ligne souhaitée par le pape est « la transparence », a-t-il dit.

La commission de cardinaux mise en place par le pape pour enquêter sur cette affaire « continue ses travaux, mène ses entretiens dans les temps requis par l’enquête et n’a pas l’intention de se laisser conditionner par la pression médiatique », a-t-il encore affirmé.

« Un cardinal a guidé le corbeau », a titré lundi matin le quotidien romain Il Messaggero, tandis que le grand journal milanais Corriere della Sera a fait sa manchette avec le titre: « un cardinal parmi les corbeaux ».

La gendarmerie vaticane avait arrêté M. Gabriele et trouvé des documents confidentiels à son domicile, un mois environ après la création de la commission d’enquête chargée d’élucider l’affaire des fuites qui secouent le petit État depuis le mois de janvier.

Il n’aurait pas agi seul et plusieurs médias vont jusqu’à affirmer qu’une vingtaine de personnes pourraient avoir passé des documents à l’extérieur du Vatican.
Un livre du journaliste Gianluigi Nuzzi publié il y a huit jours en Italie contient un nombre sans précédent de documents confidentiels illustrant de nombreux débats internes, par exemple sur la situation fiscale de l’Église et divers scandales.
Ces documents n’apportent pas de grandes surprises, mais révèlent les venins et les rancœurs entre divers cardinaux, chacun s’en remettant au pape et l’assurant de sa loyauté.

Lefigaro.fravec AFP