Posts Tagged ‘cou’

Cancers du cou et de la gorge bientôt dépistés par salive et sang?

juin 24, 2015

Des chercheurs ont détecté les signatures génétiques de plusieurs cancers de la gorge et du cou dans la salive et le sang. Cette étude pourrait ouvrir la voie à une nouvelle technique efficace de dépistage de ces tumeurs.

« Nous avons démontré la possibilité de détecter et de mesurer l’ADN de ces cancers dans le sang et la salive », affirme le Dr Nishant Agrawal, un cancérologue et professeur de chirurgie de la tête et du cou à la faculté de médecine Johns Hopkins (Maryland), principal auteur de ces travaux publiés mercredi dans le revue américaine Science Translational Medicine.

« Nos tests indiquent que l’analyse génétique de la salive est le meilleur moyen de détecter des cancers dans la cavité buccale (langue, gencives, lèvres) tandis que l’ADN tumorale dans le sang paraît être plus efficace pour dépister des tumeurs situées dans la gorge comme le larynx, l’hypopharynx et l’oropharynx », précise-t-il.

« Combiner les analyses génétiques du sang et de la salive pourrait être de ce fait la meilleure approche pour détecter tous les cancers de la tête et du cou », conclut le Dr Agrawal.

Résultats concluants
Pour cette étude, 93 patients diagnostiqués d’un de ces cancers ont donné des échantillons de salive et 47 ont aussi fourni du sang. Pour les cancers résultant d’une infection par virus du papillome humain (VPH), en hausse aux Etats-Unis, le Dr Agrawal et son équipe ont recherché dans le sang et la salive de ces patients de l’ADN de ces agents pathogènes souvent transmis par contacts sexuels.

Pour les tumeurs ne résultant pas de ces virus qui représentent la majorité des cas dans le monde, les scientifiques ont recherché des signatures de mutations génétiques. La totalité des 46 tumeurs de la cavité buccale ont été correctement identifiées par des analyses génétiques de la salive.

Seize des 34 tumeurs de l’oropharynx ont été identifiées, sept de celles du larynx (70% d’entre elles) et deux des trois cancers de l’hypopharynx. Quant aux tests d’ADN cancéreux dans le sang, ils ont permis de dépister 91% des tumeurs de l’oropharynx, 86% sur le larynx et 100% sur l’hypopharynx.

Plus grands groupes
Des études de cette technique de détection de l’ADN tumoral doivent être effectuées sur des groupes plus étendus de malades et de sujets sains avant que son efficacité ne puisse être établie, estiment les auteurs.

Romandie.com

La nuit de la tentation

mai 10, 2013

 

Il est minuit

J’entends un bruit

Qui étrangle le silence

Le déchire et le froisse

Avec ses mains de nuit

Longues comme un puits

Par-ici un pas effrayant s’écrase

Par-là une chute invisible se brise

Vorace le bruit gagne les murs

S’enfle, grince puis murmure

La peur se révolte et prend du labeur

Vigilants sont les yeux dans la terreur

L’âme veille, s’active et s’intensifie

Quand le corps intrépide affronte le défi

La longue dent de la nuit se rétrécit

Elle se referme entre ses lèvres lippues

Puis disparaît sur son visage de zébu

Soudain sa bouche de mangeur d’âmes

Fuit devant la puissance des armes

Déployées et étalées par la sainte flamme

La prière mental et du cœur triomphe

Pour redonner confiance à l’homme

Qui retrouve enfin sa belle étoffe

Le démon met ses jambes à son cou

Le voilà qui s’enfuit de son mauvais coup

Vaincu par le rosaire du mois de Marie

Comme un bel encens qui brûle sans bruit.

 

Bernard NKOUNKOU