Posts Tagged ‘Couple Gbagbo’

Crimes de sang: le couple Gbagbo devant la CPI, bientôt

août 20, 2011

L`ancien chef de l`Etat Laurent Gbagbo et son épouse Simone Ehivet, sont placés en détention préventive dans les résidences qui leur ont été allouées à Korhogo et Odienné après leur arrestation.

Le juge d`instruction qui a signifié l`acte d`inculpation au couple, mardi dernier, pour Madame et jeudi, pour Monsieur, a retenu des infractions économiques contre eux, en l`occurrence des faits de vol aggravé, de détournement de deniers publics, d`atteinte à l`économie nationale et autres.

La sortie du procureur de la république Simplice Koffi jeudi soir, au cours de laquelle il a porté à la connaissance de la presse l`information concernant l`inculpation de l`ancien président de la République et son épouse, marque sans aucun doute, le point de départ de la véritable bataille juridique qui pointe à l`horizon.

Pour l`heure, ce ne sont que les infractions économiques pour lesquelles le juge d`instruction s`est assurément senti compétent, qui ont été retenues contre M Gbagbo et son épouse. Mais, il y a l`autre pan qui, certainement, préoccupe les victimes de la crise postélectorale, les crimes de sang. Les tueries, enlèvements, exécutions sommaires et autres violences perpétrées contre les populations civiles par les forces de répression à la solde de l`ancien pouvoir ont fait beaucoup plus de mal.

Les chiffres officiels indiquent plus de 3000 morts et plusieurs centaines de disparus. Les victimes tombées à ces instants de grande douleur, tout comme les survivants ou leurs parents, réclament justice.

La cour pénale internationale qui a diligenté au mois de juin dernier, une mission d`évaluation en Côte d`Ivoire, se verra à n`en point douter, compétente pour traiter ces infractions graves. Et le couple Gbagbo qui, pour bon nombre de personnes, est à l`origine du chaos postélectoral, aura à s`expliquer aussi sur les crimes de sang devant l`instance juridictionnelle internationale. Il ne serait donc pas étonnant que dans les semaines ou mois à venir la CPI convoque devant elle M. et Mme Gbagbo.

Selon des indiscrétions, des magistrats compétents s`y attellent déjà. Et si la CPI lance les convocations ou un mandat d`amener, elle se donnera les moyens de faire comparaitre les mis en cause. Les exemples ne manquent pas avec d`anciens dictateurs. Ainsi, que ce soit les infractions économiques comme les crimes de sang, le président Gbagbo et son épouse sont dans le starting-block pour un marathon judiciaire qui retiendra toutes les attentions.

La justice ivoirienne et la cour pénale internationale se positionnent comme complémentaires et tenteront de les rattraper et de clouer les malfaisants quel que soit le temps que cela pourra prendre.

Paul Koffi