Posts Tagged ‘Coups de feu’

Des coups de feu tirés à l’ambassade saoudienne à La Haye, pas de blessé

novembre 12, 2020

Plusieurs coups de feu ont été tirés sur l’ambassade de l’Arabie saoudite à La Haye sans faire de blessés, a annoncé la police jeudi 12 novembre. «Juste avant 6H00, nous avons reçu un message disant qu’un coup de feu avait été tiré sur un bâtiment à La Haye. Il n’y a pas eu de blessé», a déclaré la police sur Twitter.

Un certain nombre de douilles de balles ont été découvertes sur les lieux après l’incident, a déclaré la police citée par l’agence de presse néerlandaise ANP. Les médias locaux ont fait mention de vingt impacts de balles dans le bâtiment et ont montré des photos de trous dans les fenêtres. La police n’a pas confirmé le nombre de coups de feu.

Des agents ont bouclé l’accès aux lieux où des équipes médico-légales mènent une enquête, a indiqué la police. Le motif de la fusillade n’est pas connu.

L’incident survient un jour après qu’un attentat à l’explosif a visé à Jeddah en Arabie saoudite une cérémonie commémorant l’anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, en présence de diplomates occidentaux, y compris français et britannique. Cet attentat a fait deux blessés, un employé consulaire grec et un policier saoudien.

Par Le Figaro avec AFP

Canada: coups de feu dans un palais de justice, un policier blessé

mars 28, 2014

OTTAWA – Un policier a été blessé vendredi matin lors d’échanges de coups de feu dans l’enceinte d’un palais de justice de la banlieue de Toronto, la plus grande ville du Canada, a indiqué la police.

Nous pouvons confirmer qu’une personne a été blessée, a indiqué la police sur son compte Twitter en précisant que les forces de l’ordre encerclaient le tribunal de Brampton, à l’ouest de Toronto, l’un des plus importants au Canada.

Nous pensons que quelques autres personnes sont également blessées, a indiqué une porte-parole de la police à la télévision publique CBC, sans autres précisions.

Selon la presse locale, l’auteur des coups de feu aurait été abattu.

Le policier touché a été évacué vers les services hospitaliers.

L’enquête a été confiée à l’Unité des enquêtes spéciales (UES), une unité chargée des investigations sur tout incident grave impliquant des policiers.

Romandie.com avec(©AFP / 28 mars 2014 17h32)

USA: Des coups de feu tirés à l’extérieur du Congrès américain

octobre 3, 2013

Le Capitole a été brièvement bouclé par la police américaine jeudi après que des coups de feu ont été tirés à l’extérieur du bâtiment où siège le Congrès américain à Washington, ont annoncé la police du Capitole et un assistant parlementaire. Plusieurs personnes ont été blessées, dont un policier.

Selon une source sécuritaire citée par la chaîne CNN, la fusillade a éclaté après une poursuite en voiture dans les rues de la capitale américaine. Les coups de feu ont été tirés dans deux rues longeant le Capitole, ont dit des témoins. Un hélicoptère médical a été appelé sur place pour évacuer un blessé, ont précisé la police et l’assistant parlementaire.

La Chambre des représentants et le Sénat étaient en séance, consacrée aux débats sur le budget et la dette, lorsque les tirs ont été entendus.

C’est la deuxième fusillade à Washington en moins de trois semaines, après celle qui avait fait 13 morts, dont son auteur, le 16 septembre au Navy Yard, le centre administratif de la Marine américaine.

Romandie.com

Dans la nuit du vendredi au samedi: Coups de feu au camp d’Agban. Qui a osé ?

octobre 17, 2011

Qu’est ce qui a pu bien se passer au camp de Gendarmerie d’Agban dans la nuit de vendredi 14 à samedi 15 octobre dernier ? C’est la grande question que la grande communauté du renseignement tente d’élucider. Entre temps, la rumeur enfle.

Ce vendredi, en effet, aux environs de 01h30 selon une source bien informée, un inconnu visiblement un gendarme, s’invite avec l’indicatif de l’ex- commandant Abéhi Jean-Noël du Groupe d’escadron blindé (GEB) «Bizon» sur le système radio de la Maréchaussée ivoirienne avec ce discours séditieux: «L’heure de libération de la Côte d’Ivoire et de Laurent Gbagbo a sonné» et demande aux gendarmes de se rallier. Très vite, il est apparu clairement que la voix de l’émetteur n’était pas celle du commandant-déserteur.

Pendant une à cinq minutes, des rafales se font entendre. Panique dans la ville. Les populations sont traumatisées par quatre mois de crise post-électorale sans précédent. «Le camp d’Agban est attaqué en même temps que la RTI».Voici l’information qui a troublé le sommeil des Abidjanais.

Des milliers de familles sont réveillées tard dans la nuit, chacun passe l’information à ses proches. «On se sait jamais! », comme on le dit trivialement à Abidjan.

Qui a tiré? Pour quels motifs? Questions sans réponses au moment du bouclage. Le constat fait par un informateur au camp est qu’il n’y a pas eu de réaction immédiate par le commandement local pour prendre les choses en main comme il est de coutume. Quand les agents commis à la garde soutiennent mordicus qu’ils ne savent pas d’où sont venus les tirs et qui a tiré, de quoi à établir que quelque chose ne tourne pas rond dans cette affaire. Le camp d’Agban a la particularité d’avoir un système d’éveil redouté. En plus de la sentinelle, les miradors sont tenus et des équipes d’intervention sont opérationnelles.

La Brigade de recherche instruit par le commandement supérieur de la Gendarmerie, le général de brigade, Kouassi Gervais a ouvert ses carnets. Le lendemain des coups de feu, c’est-à-dire samedi, une vaste opération de perquisition des habitations a été lancée. Elle a visé les sous-officiers et devrait s’étendre aux officiers. Des armes et des minutions illégalement détenues ont été découvertes. Une vingtaine de gendarmes suspects ont été mis aux arrêts et conduits au camp commando de Koumassi. Le temps que l’enquête livre ses secrets.

Le Patriote par Coulibaly Brahima