Posts Tagged ‘Crise cardiaque’

Côte d’Ivoire : Liste des dignitaires pro-Gbagbo et PDCI morts de crise cardiaque brutale ou d’AVC, sous le régime Ouattara

novembre 4, 2018

Ces personnalités, dignitaires pro-Gbagbo ou dignitaires du PDCI RDA, sont mortes brutalement ou lentement, mais toutes des mêmes symptômes, depuis la chute du Président Laurent Gbagbo et l’arrivée du Président Alassane Ouattara au pouvoir le 11 avril 2011. Elles sont décédées de crise cardiaque et dans des conditions étranges.
D’autres continuent se souffrir suite à un empoisonnement. Nous leur souhaitons prompt rétablissement.

Ci-dessous leur liste (non exhaustive)

1. Ben Soumahoro mort le lundi 11 avril 2016 en exil des suites d’une crise cardiaque.

2. Le président du FPI, Miaka Ouréto, mort le 24 octobre 2015 des suites d’une crise cardiaque.

3. Marcel Gossio, ex-DG du PAA et vice-président du FPI tendance Affi, mort brutalement le dimanche 21 octobre 2018 des suites d’un arrêt cardiaque.

4. Gnan Raymond, ex-maire FPI de Facobly et ex-PCA de la SODETOURLAC, décédé en exil le 6 décembre 2011 à Lomé des suites d’un arrêt cardiaque.

5. Le Général Kassaraté Tiapé Édouard mort le vendredi 13 juillet 2018 des suites d’une insuffisance cardiaque.

6. L’ex-Maire FPI de Cocody, Gomon Diagou, mort le 17 février 2012 suite à un arrêt cardiaque au Ghana.

7. Koua Gnepa Éric, prisonnier politique pro-Gbagbo, décédé le 4 novembre 2015 à la MACA des suites d’un trouble cardiaque et neurologique.

8. Djékouri Aimé dit la Biz, prisonnier politique pro-Gbagbo mort à la MACA le 17 juin 2016 des suites d’une crise cardiaque et d’une hypertension.

9. Kouatchi Assie Jean prisonnier politique pro-Gbagbo, mort enchaîné sur son lit d’hôpital dans la nuit du 19 au 20 mai 2017, suite à un problème cardiaque.

10. L’ex-Ministre de l’Economie et des Finances de Laurent Gbagbo, Bohoun Bouabré, mort dans la nuit du 10 au 11 janvier 2012 suite à une insuffisance rénale en Israël, consécutive à un empoisonnement.

11. Le Ministre PDCI, Dagobert Banzio, 26 août 2017 des suites d’un cancer de la gorge, suite à un empoisonnement.

12. Le Ministre Abouo N’dori Raymond, vice-président du FPI tendance Affi, mort dans le samedi 8 septembre 2018 des suites d’un AVC.

13. Le journaliste Paul Dokui décédé en exil le 6 juin 2018 des suites d’un AVC.

14. Atsé Jean Claude, président du comité national de sauvegarde du PDCI RDA, mort d’un AVC le 28 septembre 2013 à Accra

LES PERSONNALITÉS VIVANTES MAIS SOUFFRANT DE TROUBLES DUS A UN EMPOISONNEMENT

15. Samba David, toujours vivant, prisonnier politique pro-Gbagbo, libéré le 25 juillet 2018 souffre d’une dyspnée cardiaque,
16. ZADI KESSI, cadre du PDCI et ex-PCA de la SODECI, se meurt actuellement suite à un empoisonnement. Il a perdu l’usage des jambes suite à un empoisonnement.
17. Le Général Ouassenan Koné, vice-président du PDCI-RDA, empoisonné récemment et toujours souffrant.

Ivoiresoir.net avec Ivoirebusiness Source : Rezopanacom

Un père fait un malaise cardiaque, il est sauvé par son fils de 5 ans

janvier 8, 2016

enfant-cour-d-ecole-seul-illustration

Kévin-Djéné, 5 ans, est retourné à l’école jeudi car, explique sa mère, « il voulait se changer les idées »AFP/MARTIN BUREAU

Kévin-Djéné, 5 ans, a pris son vélo en pleine nuit pour donner l’alerte. Grâce à lui, les gendarmes et les pompiers ont pu intervenir rapidement au domicile familial et sauver son père.

Un geste héroïque pour son âge. Mercredi soir, Kévin-Djéné, un petit garçon de 5 ans, domicilié en Mayenne, a sauvé la vie de son père, rapporte ce vendredi Ouest-France. Alors que le garçonnet joue tranquillement au domicile familial, son père fait un malaise cardiaque. Aussitôt, Kévin-Djéné décide de prendre son vélo pour prévenir sa mère, laquelle travaille de nuit dans une entreprise de la région. Aux alentours de 22h30, l’enfant est repéré sur une route de campagne par un automobiliste. « Je rentrais de mes activités d’arts plastiques […] C’est là que je découvre Kévin-Djéné en pyjama et en tongs, sous la pluie et frigorifié », se souvient Jean-François Pinot, interrogé par le quotidien régional.

Sans attendre, le petit garçon donne l’alerte expliquant à son interlocuteur que son « père est mort ». Prenant très au sérieux ses déclarations, Jean-François Pinot appelle la gendarmerie qui parvient, en moins d’une demi-heure, à localiser le domicile familial. Et cela malgré les propos confus de l’enfant. « C’est normal à son âge. On n’arrivait pas à déterminer exactement le lieu de son habitation, ni où était sa maman », poursuit Jean-François Pinot.

« Ce petit garçon est incroyable »

Une fois sur place, les gendarmes et les pompiers découvrent le père de Kévin-Djéné, « allongé et inconscient ». L’homme est immédiatement transporté au centre hospitalier voisin. C’est à ce moment là que la mère du petit garçon, Djénéba Godin, est prévenue des événements par son chef d’équipe. « Jean-François a sauvé la vie de mon mari qui est sorti jeudi de l’hôpital, mais aussi celle de mon fils qui s’est retrouvé seul sur la route en pleine nuit », confie, émue, la mère de famille à Ouest-France.

Deux jours après les faits, Jean-François Pinot reste très marqué par cette histoire, notamment par l’attitude héroïque de Kévin-Djéné. « Ce petit garçon est incroyable! Ce qu’il a fait est très intelligent. Sa mère m’a appelé pour me remercier et me dire que son époux était sorti de l’hôpital. J’en ai les larmes aux yeux. »

Lexpress.fr

La chanteuse Patti Page est morte

janvier 4, 2013

Victime d’une crise cardiaque à 85 ans

Patti Page

Patti Page

L’année 2013 s’ouvre avec la disparition de la chanteuse américaine Patti Page.

Agée de 85 ans, elle avait connu le succès dans les années 50 avec la comptine « How much is that doggie in the window » popularisée en France par Line Renaud.

« Malheureusement, elle est décédée hier soir » a déclaré son porte-parole à l’AFP. La chanteuse américaine Patti Page s’est éteinte à l’aube de la nouvelle année, des suites de « graves problème médicaux ». Selon les informations communiquées par ses proches, la star était malade depuis plusieurs années et serait décédée d’une crise cardiaque. En septembre dernier, l’octogénaire avait écrit sur son site qu’elle faisait face à une grave maladie. « Même si je pense que j’ai toujours la voix que Dieu m’a donnée, des déficiences physiques m’empêchent d’utiliser cette voix que j’ai eue pendant tant d’années » avait-elle expliqué. Et d’ajouter « C’est lui seul qui sait ce que l’avenir nous réserve ».

Interprète du tube « How much is that doggie in the window » en 1952, elle doit sa notoriété en France à l’adaptation française chantée par Line Renaud: Le chien dans la vitrine. La chanteuse originaire de Oklahoma a vendu plus de 100 millions d’albums au cours de sa carrière et a remporté un Grammy Award en 1999. De son vrai nom Clara Ann Fowler, elle avait débuté dans la chanson à l’âge de 21 ans en signant un contrat avec la maison de disques Mercury. Elle compte une discographie de 50 albums, dont 19 ont été disques d’or et 14 disques de platine. Selon son porte-parole, Patti Page fut la seule artiste musicale de l’histoire à apparaître dans ses 3 propres émissions de variété. Dans les années 50, elles sont diffusées sur trois grandes chaînes de télévision américaines: NBC (The Patti Page Show), CBS (The Big Record), et ABC (The Patti Page Olds Show).

Agée de 85 ans, la femme aux yeux doux vivait à Encinitas, une ville du sud de la Californie où elle habitait une maison de retraite depuis quelques mois. Elle avait appris le mois denier qu’elle devait recevoir un prix d’honneur aux Grammy awards pour saluer sa carrière. Patti Page « avait hâte d’assister à la cérémonie pour cet hommage » explique son publiciste. Selon le comité Recording Academy qui organise l’événement, la famille de Patti Page recevra le prix à titre posthume de la star. La chanteuse avait « un fils et une fille ainsi qu’une soeur » a indiqué son porte-parole. La cérémonie qui se tiendra à Los Angeles le 10 février prochain rendra aussi hommage au maître du sitar Ravi Shankar, disparu en décembre dernier, qui vivait aussi à Encinitas… et qui devait aussi recevoir un prix pour sa carrière.

Gala.fr par Fanny Abouaf

Cameroun : Théophile Abega n’est plus, Bell et Milla lui rendent hommage

novembre 15, 2012

Théophile Abega est élu meilleur joueur de la CAN en 1984. Théophile Abega est élu meilleur joueur de la CAN en 1984. © DR

Théophile Abega est mort d’une crise cardiaque, à l’âge de 58 ans, jeudi 15 novembre à Yaoundé. Ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun, il a marqué le football africain des années 1970 et 1980. Roger Milla et Joseph Antoine Bell témoignent.

Sacré champion du Cameroun à plusieurs reprises, deux fois vainqueur de l’ancienne formule de la Ligue africaine des champions avec le mythique Canon de Yaoundé, vice-capitaine des Lions au Mondial espagnol de 1982… Théophile Abega est un monument du football africain. Il s’est éteint à Yaoundé, le 15 novembre, victime d’une crise cardiaque.

Théophile Abega vit le couronnement de sa carrière, qui avait commencé en 1973,  lorsqu’il est élu meilleur joueur de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de 1984 en Côte d’Ivoire et, en toute logique, meilleur joueur africain de l’année. Personne n’a oublié son but décisif en finale contre le Nigeria (voir la vidéo ci-dessous).

En 1984, il signe au Toulouse FC, en France, avant de poursuivre et de finir sa carrière professionnelle à Vevey, en Suisse. En 1989, Abega raccroche les crampons et devient président du club de son cœur, le Canon de Yaoundé. Parallèlement, l’idole des stades entame une carrière politique et en 2007, se fait élire maire de la commune du 4e arrondissement de Yaoundé.

Deux anciens Lions témoignent

Roger Milla, ancien attaquant des Lions Indomptables, meilleur joueur africain de tous les temps :

« C’était plus qu’un ami, un frère. Comme footballeur, il restera pour moi sans aucun doute comme le meilleur de notre génération. Sur le plan technique, il était le plus fort. Je me souviens encore du but en finale à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en 1984 contre le Nigeria. J’ai revu les images et écouté le reporter qui crie « Abega-Milla-Abega »…but ! Trop de souvenirs se bousculent dans ma tête. »

Joseph Antoine Bell, ancien gardien de buts des Lions indomptables :

« Je suis triste car je l’ai vu récemment et il ne me semblait pas malade. Ce que je retiens de lui, c’est son immense talent. J’ai rarement vu un joueur qui contrôlait le ballon sans le regarder. Quand je suis arrivé à Marseille, sa réputation m’avait précédé. Tout le monde me parlait de ce joueur évoluant à Toulouse qui jouait sans baisser la tête.

Et puis, quelle élégance dans la conduite de balle… Il avait déjà fait du chemin mais à l’époque, le football n’était pas très médiatisé. Aujourd’hui, les jeunes ne peuvent pas imaginer à quel point les anciens avaient du talent ».

Le résumé de la finale de la CAN de 1984 en Côte d’Ivoire, entre le Cameroun et le Nigeria (3-1) :

Jeuneafrique.com par Georges Dougueli

Mort de Patrick Guillemin : des Simpson à Nestor Burma

août 24, 2011

Une voix s’est éteinte

Mort de Patrick Guillemin : des Simpson à Nestor BurmaPatrick Guillemin, doubleur reconnu que l’on a souvent vu se faire malmener par Nestor Burma, est décédé d’une crise cardiaque le week-end dernier.

Son nom ne vous dira sans doute pas grand chose, son visage et sa voix beaucoup plus. Patrick Guillemin, qui campait l’inspecteur Fabre dans la série Nestor Burma (il était l’adjoint du commissaire Faroux) est mort d’une crise cardiaque le week-end dernier, révèle La gazette du doublage. En vacances au Cap-Ferret, il se préparait à jouer un match de tennis avant de s’effondrer dimanche.

Outre ses rôles pour la télévision, le cinéma (Bambou en 2009 ou Les Bidochon en 1996) et le théâtre (il jouait l’année dernière dans la pièce d’Eric Assous, Le Technicien), Patrick Guillemin était surtout connu pour avoir doublé des personnages de dessins animés. Pendant les neuf premières saisons des Simpson, il donne vie à Ned Flanders, Apu, le révérend Lovejoy, Smithers, Barney et bien d’autres, avant d’être remplacé par Pierre Laurent, le père de Mélanie Laurent. Il a également prêté sa voix à plusieurs Looney Toons, doublant tour à tour Daffy Duck, Grosminet, Sam le pirate, Taz ou encore Pépé le putois.

Patrick Guillemin avait 60 ans.

Voici.fr par M-A.K.

Egypte: Hosni Moubarak refuse de se nourrir et est « extrêmement faible »

juillet 27, 2011

Egypte: Hosni Moubarak refuse de se nourrir et est « extrêmement faible »

L’ancien président égyptien Hosni Moubarak, dont le procès pour le meurtre de manifestants doit s’ouvrir le 3 août, refuse de s’alimenter et est devenu « extrêmement faible », a rapporté mercredi le journal officiel al-Gomhuria.

Hosni Moubarak, 83 ans, est détenu depuis avril à l’hôpital international de Charm el-Cheikh après avoir été victime d’une crise cardiaque lors d’un interrogatoire.

Il est « extrêmement faible », a rapporté al-Gomhuria, qui cite le Dr Mohammed Fathallah, directeur de l’hôpital de Charm el-Cheikh.

« Il refuse de se nourrir et n’ingurgite que quelques liquides et jus de fruits », a-t-il ajouté.

La santé de M. Moubarak, également poursuivi pour corruption, fait l’objet d’informations rares, souvent contradictoires.

Son avocat, Farid el-Dib, a déclaré en juin que son client souffrait d’un cancer de l’estomac et en juillet qu’il était dans un « coma complet », des informations toutefois démenties par l’hôpital et par le ministère de la Santé.

Diverses sources médicales ont assuré qu’il était dépressif, qu’il lui arrivait de perdre connaissance, mais d’autres ont assuré que son état était « stable », sans précisions.

Le président déchu sera jugé en même temps que ses fils Alaa and Gamal, l’homme d’affaires Hussein Salem, actuellement à l’étranger, l’ancien Premier ministre Ahmad Nazif et six des adjoints de ce dernier.

On ignore encore où ce procès va se tenir, mais des sources sécuritaires ont indiqué qu’il était probable qu’il ait lieu à Charm el-Cheikh, une station balnéaire sur la mer Rouge où Hosni Moubarak réside depuis qu’il a été chassé du pouvoir le 11 février.

Jeuneafrique.com avec AFP