Posts Tagged ‘Dame’

Humour : La dame à la boite de lait

octobre 3, 2010

Une dame souffrant de toux grasse monte dans un autocar avec un sachet bleu, à portée de la main.

Un passager assis, à ses cotés, s’aperçoit que la dame effectue durant le trajet, un mouvement incessant, – exécuté discrètement dans sa boite de lait Nestlé aux oiseaux. Elle y enferme ses crachats feignant de faire croire qu’elle boit du lait.

N’ayant pas payé son billet, en montant, la dame va se déplacer pour s’acquitter de son obligation consistant à payer son ticket de transport; le bon monsieur pendant que la dame se rend auprès du contrôleur, par un geste rapide, saisit la boite et boit d’un trait le contenu qui lui procure un goût désagréable. Sentant avoir ingurgité un mauvais liquide, il place subitement sa main gauche à sa bouche.

La dame à son retour, pour reprendre sa place et avant de s’asseoir, constate que sa boite est renversée dans le sachet alors qu’elle ne l’était pas auparavant. Le monsieur regarde la femme avec un air furieux, le visage, sans expression, sa main condamnée à tenir en respect sa bouche. Dès que la femme finit par s’asseoir; le monsieur se lève précipitamment pour demander au chauffeur d’immobiliser l’autocar afin qu’il descende un instant.

Franchissant le pas de la portière, il vomit d’un trait désespéré le contenu de sa bouche. Il y introduit pour plus de sûreté son index au fond de la bouche pour sortir efficacement le mauvais liquide. Des cris forts de crachats éclatent comme une crevaison de pneu. Spectacle ahurissant et drôle pour les autres passagers. Un autre monsieur, assis juste à coté, dans la rangée parallèle, informe le monde des curieux du bus, l’avoir vu boire intelligemment – d’un trait avide – dans la boite de la dame.

En remontant dans l’autobus, tous ses yeux sont rouges, le nez en buée de morve, les regards des autres passagers accrochés sur lui pendant que ses pas longent, sans force, le plancher avant de regagner sa place.

D’un air confus à la mine défaite, au visage de papier mâché, la bonne dame, propriétaire de la boite lui demande l’objet de son malaise.

Pris dans un rictus de colère, le monsieur lui pousse un cri de mécontentement : c’est à cause de toi que j’ai failli mourir.

– La femme rétorque : que t’ai-je fait?

– Le monsieur répond : tu ne sais pas ce que tu as fait ? Et il ajoute : ta boite-la !

– Et la bonne dame de répondre : qu’est-ce que tu es allé chercher dans ma boite?

– Ça t’apprendra avec ta curiosité insatiable de regarder dans les affaires des femmes.

Bernard NKOUNKOU