Posts Tagged ‘Danemark’

Deux explosions sous-marines enregistrées avant les fuites de Nord Stream 1 et 2

septembre 27, 2022
Une explosion dans la mer vue du ciel.

Une vue de l’explosion survenue à Nord Stream 2 au large de l’île danoise de Bornholm, dans la mer Baltique. Photo: Ministère de la Défense du Danemark

Deux explosions sous-marines « très probablement dues à des détonations » ont été enregistrées à proximité des sites des fuites des gazoducs Nord Stream 1 et 2 peu avant leur détection, a annoncé mardi un institut sismique suédois.

Une première émission massive d’énergie d’une magnitude de 1,9 a été enregistrée dans la nuit de dimanche à lundi à 2 h 03, heure locale, au sud-est de l’île danoise de Bornholm, puis une autre de magnitude 2,3 à 19 h 04 lundi soir au nord-est de l’île, a expliqué à l’AFP Peter Schmidt, du Réseau national sismique suédois.

« Nous l’interprétons comme provenant avec la plus grande probabilité d’une forme de détonation. »— Une citation de  Peter Schmidt, du Réseau national sismique suédois

L’Institut indépendant de séismologie norvégien (NORSAR) a confirmé dans la foulée avoir lui aussi enregistré une petite explosion tôt lundi matin et une autre plus puissante lundi soir, qu’il suspecte d’être délibérées.

C’est une explosion d’importance. Il est tentant de penser que c’était le fait de quelqu’un qui savait ce qu’il faisait, a déclaré à l’AFP sa directrice, Anne Strømmen Lycke.

Avec des émissions d’énergie aussi importantes, il n’y a pas grand-chose d’autre qu’une explosion qui peut l’avoir provoquée, a souligné de son côté M. Schmidt. Les secousses ont été très soudaines, note le sismologue de l’université suédoise d’Uppsala.

Visibles du ciel

Les trois grandes fuites identifiées depuis lundi au large de l’île danoise de Bornholm sont visibles à la surface avec des bouillonnements allant de 200 mètres jusqu’à 1 kilomètre de diamètre, selon des images de l’armée danoise.

Les fuites inexpliquées sont le résultat d’une attaque terroriste planifiée par Moscou contre l’Union européenne, a affirmé mardi l’Ukraine, alors que les soupçons de sabotage se multiplient.

Objets de bras de fer géopolitiques ces derniers mois, les deux pipelines exploités par un consortium dépendant du géant russe Gazprom ne sont pas opérationnels à cause des conséquences de la guerre en Ukraine. Mais tous les deux étaient encore remplis de gaz.

Le Kremlin s’est dit extrêmement préoccupé, estimant qu’il ne fallait exclure aucune hypothèse, y compris celle d’un sabotage. Pour la première ministre danoise Mette Frederiksen, il est difficile d’imaginer que c’est accidentel et un sabotage ne doit pas être exclu.

Volodymyr Zelensky (à gauche) et Mette Frederiksen (à droite), lors d'une conférence de presse.

Selon la première ministre danoise Mette Frederiksen, qui s’était rendue en Ukraine le printemps dernier, il est difficile de penser qu’il s’agit d’un accident. Photo : AFP via Getty Images/Genya Savilov

Un accident « pas ordinaire »

L’exploitant des pipelines, le consortium Nord Stream, a dit ne pas avoir pu voir ni évaluer les dégâts, mais a reconnu le caractère exceptionnel de la situation.

« Un incident durant lequel trois tuyaux connaissent simultanément des difficultés le même jour n’est pas ordinaire. »— Une citation de  Un porte-parole du consortium NordStream

Des responsables militaires alertent régulièrement sur le risque de saboter des installations civiles sous-marines essentielles, comme des câbles de télécommunications, des liaisons électriques ou d’hydrocarbures.

Malgré l’incertitude sur la cause des fuites, Copenhague a immédiatement placé en état d’alerte orange ses infrastructures énergétiques, le deuxième niveau de vigilance le plus élevé.

Les fuites de gazoducs sont extrêmement rares et nous voyons donc une raison d’augmenter le niveau de vigilance à la suite des incidents auxquels nous avons assisté au cours des dernières 24 heures, a expliqué le directeur de l’Agence danoise de l’énergie, Kristoffer Böttzauw, promettant une surveillance approfondie des infrastructures critiques du Danemark.

Sécurité accrue des installations

Des mesures concrètes pour augmenter la sécurité des usines et des installations vont devoir être mises en place par les entreprises du secteur, notamment en ce qui concerne l’accès, la surveillance et la bonne tenue des installations.

Un ouvrier marche près de valves et de tuyaux à l'extérieur.

L’Allemagne a augmenté d’un cran la surveillance de ses infrastructures énergétiques, les fuites liées aux gazoducs étant extrêmement rares. Photo : Reuters/Hannibal HAanschke

Après l’annonce lundi soir par le consortium exploitant d’une baisse de pression subite sur Nord Stream 1, le ministre danois du Climat et de l’Énergie, Dan Jørgensen, et les autorités maritimes suédoises ont confirmé mardi matin deux autres fuites en plus de celle affectant Nord Stream 2.

Toutes trois sont localisées au large de l’île danoise de Bornholm, située entre la côte sud de la Suède et la Pologne.

Construit en parallèle au gazoduc Nord Stream 1, le pipeline Nord Stream 2 était destiné à doubler la capacité d’importation de gaz russe en Allemagne. Mais sa mise en service imminente a été suspendue, en représailles à l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Gazprom a progressivement réduit les volumes de gaz livrés par Nord Stream 1 jusqu’à la fermeture complète du gazoduc à la fin du mois d’août, accusant les sanctions occidentales d’avoir retardé les réparations nécessaires du pipeline.

Les autorités allemandes n’ont quant à elles pas encore réagi. Mais selon une source proche du gouvernement allemand, citée par le quotidien allemand Taggesspiegeltout parle contre une coïncidence et en faveur d’une attaque ciblée.

Navigation interdite à proximité

La navigation a été interdite dans un rayon de 5 milles nautiques (environ 9 kilomètres) autour des trois fuites, ainsi que leur survol dans un rayon d’un kilomètre.

Selon les autorités, les incidents sont sans conséquence pour la sécurité ou la santé des résidents des îles danoises voisines de Bornholm et de Christiansø.

L’impact environnemental devrait lui être local et limité, selon les premières évaluations.

Avec ses homologues polonais et norvégien, la première ministre danoise inaugurait justement mardi le Baltic Pipe, un gazoduc reliant la Pologne à la Norvège et passant à travers le Danemark.

Radio-Canada par Agence France-Presse

Le Danemark annonce une fuite de gaz en mer Baltique près de Nord Stream 2

septembre 26, 2022

La fuite de gaz «est dangereuse pour le trafic maritime», a indiqué l’autorité maritime danoise dans un avis aux navires.

Le gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l’Allemagne mais n’a pas été mis en service, est victime d’une fuite de gaz en mer Baltique, ont annoncé lundi l’opérateur du pipeline et les autorités danoises.

Après l’annonce par l’autorité danoise du trafic maritime d’une fuite de gaz détectée sur le tracé de Nord Stream 2, son opérateur a confirmé dans un communiqué adressé à l’AFP que la fuite touchait bien le gazoduc sous-marin, majoritairement détenu par le géant russe Gazprom.

Repérée à une vingtaine de kilomètres au sud-est de l’île danoise de Bornholm, juste à l’extérieur des eaux territoriales danoises, la fuite «est dangereuse pour le trafic maritime», indique l’autorité maritime danoise dans un avis aux navires. «La navigation est interdite dans un rayon de cinq milles nautiques (environ 9 kilomètres, ndlr) autour de la position signalée», précise l’autorité.

«Baisse de pression»

Selon des sources officieuses de l’AFP, une interdiction de survol a aussi été décrétée pour les avions au-dessus de la zone. Juste avant l’annonce de cet incident côté danois, le ministère allemand de l’Économie avait fait savoir qu’il enquêtait sur une «baisse de pression» imprévue et rapide dans le gazoduc Nord Stream 2.

Cette baisse de pression avait été repérée au cours de la nuit de lundi à mardi, selon l’opérateur du gazoduc, «et les autorités maritimes de l’Allemagne, du Danemark, de la Suède et de la Russie ont été notifiées immédiatement». «Grâce à cette coopération avec les autorités maritimes, le lieu de l’incident a été identifié dans la zone économique exclusive danoise au sud-est de Bornholm», écrit Nord Stream 2.

Bien que son ouverture ait été annulée en début d’année en représailles à l’invasion russe de l’Ukraine, le pipeline avait été «préparé techniquement» et «rempli de gaz», a expliqué lundi à l’AFP Ulrich Lissek, porte-parole de la société Nord Stream 2. Ce pipeline controversé devait renforcer les capacités d’exportations de gaz russe directement vers l’Allemagne, en supplément du premier gazoduc Nord Stream. Ce dernier a été complètement arrêté début septembre par Gazprom.

Par Le Figaro avec AFP

Jonas Vingegaard sacré vainqueur du Tour de France

juillet 24, 2022
Il est sur le vélo avec un verre de champagne.

Jonas Vingegaard célèbre sa victoire avec un verre de champagne. Photo : Pool/AFP via Getty Images/Thomas Samson

Le Danois Jonas Vingegaard a décroché la victoire au Tour de France à l’issue de la 21e et dernière étape courue dimanche sur les Champs-Élysées. Du coup, le détenteur du maillot jaune signe son premier sacre à la Grande Boucle.

Le Belge Jasper Philipsen s’est imposé en clôture de rideau du Tour de France après avoir survolé le sprint.

Âgé de 25 ans, Vingegaard a inscrit son nom au palmarès, un an après sa 2e place derrière Tadej Pogacar.

Cette fois, les rôles sont inversés. Le Danois a battu le Slovène, double tenant du titre, qui s’est incliné au terme des quelque 3350 kilomètres du parcours.

Le Gallois Geraint Thomas, vainqueur en 2018 et 2e l’année suivante, a accédé pour la troisième fois au podium, à 36 ans. Le Français David Gaudu s’est classé au 4e rang.

Dans les 115,6 kilomètres de la dernière étape, transformée comme à l’habitude en défilé jusqu’à l’entrée sur le circuit final, l’équipe Jumbo-Visma a célébré son triomphe quasi-total.

Vingegaard a endossé les maillots jaune et à pois de meilleur grimpeur, tandis que le Belge Wout van Aert a revêtu le vert du classement par points.

La formation néerlandaise, qui avait subi une déconvenue inattendue en 2020 lors de la défaite du Slovène Primoz Roglic face à Pogacar, a fait main basse sur six étapes, dont trois pour van Aert.

On se souviendra de ces trois semaines, de la façon dont on a couru, s’est félicité van Aert. Il y avait beaucoup de stress, mais on a réussi à le gérer. L’équipe a été si forte!

Sur les Champs-Élysées, van Aert s’est abstenu de disputer le sprint qu’il avait remporté en 2021.

Déjà vainqueur de la 15e étape à Carcassonne, Philipsen a nettement devancé le Néerlandais Dylan Groenewegen et le Norvégien Alexander Kristoff.

« Si vous me demandez laquelle de mes deux victoires dans ce Tour je préfère, c’est bien évidemment cette ultime étape des Champs-Élysées. C’est un rêve qui devient réalité ce soir. Je ne peux pas être plus fier, davantage comblé et heureux. »— Une citation de  Jasper Philipsen, cycliste belge

Les Canadiens Antoine Duchesne et Hugo Houle ont respectivement terminé aux 86e et 88e échelons lors de la course ultime.

Détenteur de deux podiums et d’une victoire historique, Houle a conclu 24e au classement général, soit le meilleur résultat de son équipe, Israel-Premier-Tech. Duchesne a quant à lui fini 62e au cumulatif.

En début de journée, l’Ontarien Michael Woods a été forcé de renoncer à la dernière manche en raison d’un résultat positif au coronavirus. Le Québécois Guillaume Boivin n’a pas non plus été en mesure de disputer la 21e étape puisqu’il ne se sentait pas bien.

Par Radio-Canada avec Agence France-Presse

Danemark: Trois morts dans une fusillade à Copenhague, un suspect arrêté

juillet 3, 2022
Des véhicules d'urgence devant le centre commercial où a eu lieu la fusillade.

Le bilan de la fusillade est passé à trois morts et trois blessés graves. Photo : Reuters/Annegret HilseI

Trois personnes ont été tuées et trois autres ont été grièvement blessées lors d’une fusillade dimanche dans un grand centre commercial de Copenhague. Une personne a été arrêtée en rapport avec cette affaire, selon la police.

Au dire du chef de la police, Soren Thomassen, un homme dans la quarantaine et deux individus plus jeunes ont ainsi péri sous les balles du tireur.

Le suspect est un homme de nationalité danoise âgé de 22 ans.

Le jeune homme a été arrêté peu après l’arrivée des policiers. Selon des témoins, il était armé d’un imposant fusil.

De telles fusillades sont rares au Danemark. M. Thomassen a déclaré qu’il était trop tôt pour émettre des hypothèses sur les motifs du tireur, mais qu’il ne pouvait pas exclure un acte de terrorisme.

En revanche, aucune indication ne porte à croire que d’autres tireurs étaient présents.

La direction du principal hôpital de Copenhague, Rigshospitalet, a déclaré à l’agence de presse Reuters que l’établissement avait reçu un petit groupe de patients pour des soins et que du personnel supplémentaire, notamment des chirurgiens et des infirmières, avait été appelé en renfort.

Les coups de feu ont été tirés en fin d’après-midi à l’intérieur du centre commercial Fields, le plus grand au pays, situé entre le centre-ville et l’aéroport de la capitale.

Des passants fuient un centre commercial danois.

Plusieurs personnes ont fui le centre commercial après avoir entendu les coups de feu. Photo : Reuters/Ritzau Scanpix/Olafur Steinar Gestsson

Selon des témoins interrogés par des médias locaux, le suspect a tenté de piéger des victimes, par exemple en affirmant que son arme était fausse afin de les inciter à se rapprocher.

Des renforts policiers ont été dépêchés aux abords de cette vaste galerie marchande. Des images des lieux montraient des ambulanciers embarquer un blessé sur un brancard et des mères consoler leurs enfants dans leurs bras.

C’est de la pure terreur. C’est affreux, a déclaré Hans Christian Stoltz, un consultant en informatique de 53 ans. On peut se demander comment une personne peut faire ça à d’autres êtres humains.

Chaos sur place

Lorsque les premiers coups de feu ont retenti, plus d’une centaine de personnes se sont ruées à l’extérieur de la galerie commerciale, selon des témoins cités par les médias danois.

D’autres ont été contraintes de se cacher à l’intérieur.

Tout à coup, nous avons entendu des coups de feu, j’ai entendu dix tirs et nous avons couru aussi vite que nous l’avons pu pour nous réfugier aux toilettes, a expliqué une femme à la chaîne de télévision DR.

Nous sommes sur place, des coups de feu ont été tirés et plusieurs personnes ont été touchées, a annoncé la police peu après sur Twitter.

Les autorités ont appelé les personnes qui se trouvaient potentiellement dans le bâtiment à attendre l’arrivée des secours à l’intérieur et à tous les autres à se tenir loin du secteur.

Deux femmes en pleurs s'enlacent.

Deux femmes en pleurs s’enlacent à l’extérieur du centre commercial Fields, à Copenhague. Photo: AFP/Olafur Steinar Gestsson

Des routes autour du centre commercial ont été bloquées dans un vaste périmètre de sécurité et la circulation du métro a été interrompue.

Activités annulées

De nombreux visiteurs du centre commercial devaient se rendre plus tard en soirée dans une salle voisine pour un concert de la vedette britannique Harry Styles, mais le spectacle a été annulé.

Peu de temps après les tirs, le palais royal a déclaré qu’une réception avec le prince héritier Frederik liée au Tour de France n’aurait pas lieu. Les trois premières étapes de la course cycliste se sont tenues au Danemark cette année. La réception devait se dérouler sur le yacht royal amarré à Sønderborg, la ville où s’est terminée la troisième étape.

La direction du Tour de France a exprimé sa compassion à tout le peuple danois après la fusillade.

Le Tour est particulièrement choqué et attristé par le drame qui vient de frapper Copenhague, a déclaré en début de soirée la société organisatrice ASO.

Le dernier attentat à Copenhague remonte aux 14 et 15 février 2015, lorsqu’une série de fusillades à motivation islamiste avait fait deux morts et cinq blessés.

Par Radio-Canada avec les informations de Agence France-Presse et Reuters

Violation de l’espace aérien : le Danemark convoque l’ambassadeur russe

mai 1, 2022

L’incident s’est produit vendredi 29 avril au soir lorsqu’un avion de reconnaissance russe s’est introduit dans l’espace aérien danois à l’est de Bornholm.

Le Danemark convoque l'ambassadeur russe pour une violation de son espace aerien.
Le Danemark convoque l’ambassadeur russe pour une violation de son espace aérien. © OLAFUR STEINAR GESTSSON / RITZAU SCANPIX / EPA

Copenhague a dénoncé la violation de l’espace aérien danois par un avion de reconnaissance russe et a convoqué l’ambassadeur de Russie au sujet de cet incident, a indiqué, dimanche, le chef de la diplomatie danoise. « L’ambassadeur russe est convoqué au ministère des Affaires étrangères demain. Une nouvelle violation russe de l’espace aérien danois. C’est totalement inacceptable et particulièrement inquiétant dans la situation actuelle », a écrit Jeppe Kofod sur Twitter.

L’incident s’est produit vendredi soir lorsqu’un avion de reconnaissance russe s’est introduit dans l’espace aérien danois à l’est de Bornholm (île danoise de la Baltique), avant de pénétrer dans l’espace aérien suédois, cette dernière partie de l’épisode ayant été rendue publique par la défense suédoise samedi. « Il s’agit d’un avion de reconnaissance qui s’est trouvé dans notre espace aérien un moment très court. Deux F-16 danois sont immédiatement intervenus », a indiqué à l’AFP un attaché de presse de la Défense danoise, Henrik Mortensen.

L’avion russe a ensuite quitté l’espace aérien danois. Ce type d’incident « arrive rarement », a ajouté M. Mortensen. Contrairement à la Suède où un débat sur la question est en cours, le Danemark est membre de l’Otan.

Par Le Point avec AFP

Le Canada et plusieurs pays européens ferment leur espace aérien à la Russie

février 27, 2022

Le Canada, l’Allemagne, la Belgique, la Finlande et le Danemark ferment leur espace aérien aux avions russes. Photo : Reuters/Maxim Shemetov

Le ciel se rétrécit pour la Russie. Le Canada, l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique, la Finlande et le Danemark ont annoncé dimanche la fermeture de leur espace aérien aux compagnies russes en représailles à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

En vigueur immédiatement, l’espace aérien canadien est fermé à tous les exploitants d’aéronefs russes, a indiqué à 9 h (HNE) sur Twitter le ministre canadien des Transports, Omar Alghabra. Nous tiendrons la Russie responsable de ses attaques non provoquées contre l’Ukraine.

Cette interdiction vise les avions et les exploitants d’avions russes pour trois mois, mais ne concerne pas d’éventuels vols humanitaires, a précisé le ministère des Transports, qui emboîte le pas à d’autres pays européens, dont la Finlande, qui a une frontière de plus de 1300 kilomètres avec la Russie.

Avec les nombreux pays ayant déjà fermé ou annoncé la fermeture de leur espace aérien comme la Pologne, la République tchèque et la Bulgarie, la Russie se retrouve avec une importante zone de non-survol en Europe, qui l’obligera à effectuer d’importants détours.

L’interdiction d’accès à l’espace aérien canadien ajoute son lot de complications. La principale compagnie aérienne russe, Aeroflot, franchit plusieurs fois par jour le ciel au-dessus du Canada pour ses vols aux États-Unis.

En revanche, Moscou a commencé à interdire le survol de son territoire à plusieurs pays.

Ces mesures viennent s’ajouter aux sanctions entreprises contre Moscou, dont l’exclusion de nombreuses banques russes de la plateforme interbancaire SWIFT.

Ce réseau interbancaire SWIFT a annoncé tard samedi se préparer à mettre en œuvre dans les prochains jours les nouvelles mesures décidées par les puissances occidentales.

Avec les informations de Agence France-Presse, Reuters et La Presse canadienne

Omicron : face à une hausse record des cas, le Danemark va fermer cinémas, théâtres et salles de concert

décembre 17, 2021

Lors des dernières vingt-quatre heures, le pays scandinave a enregistré plus de 11 000 cas, un record absolu.

Vaccination d’un enfant de 11 ans, à Amagar (Danemark), le 28 novembre 2021.
Vaccination d’un enfant de 11 ans, à Amagar (Danemark), le 28 novembre 2021. OLAFUR STEINAR GESTSSON / AFP

Le Danemark a annoncé, vendredi 17 décembre, la fermeture des cinémas, des théâtres et des salles de concert et une nouvelle limitation de la vie nocturne pour tenter de freiner la flambée de cas de Covid-19 et du nouveau variant Omicron. Le pays scandinave a enregistré un nouveau record absolu de plus de 11 000 cas lors des dernières vingt-quatre heures, dont un nouveau sommet de plus de 2 500 du variant Omicron, a annoncé le gouvernement lors d’une conférence de presse.

« Les théâtres, les cinémas, les salles de concerts vont devoir fermer », a déclaré la première ministre, Mette Frederiksen, lors d’une conférence de presse. « Nous avons besoin de limiter notre activité. Nous devons tous limiter nos contacts sociaux », a-t-elle appelé.

Le Danemark, en pointe en matière de séquençage, est un des pays à avoir détecté le plus de cas d’Omicron sur son sol, et les autorités s’attendent à ce qu’il devienne majoritaire dans les prochains jours. Les mesures annoncées vendredi doivent encore être approuvées par le Parlement. Danemark : où en est l’épidémie de Covid-197 226 cas et 10 morts en moyenne chaque jour pendant la semaine du vendredi 10 au jeudi 16 décembre 2021.77,6 % de la population complètement vaccinée (au 14 décembre 2021, source JHU). Ouverture de la vaccination à la population générale déc. 20fév.avriljuinaoûtoct.déc.

Fermeture des bars et restaurants à 23 heures

« Notre objectif reste de garder la société aussi ouverte que possible », a affirmé Mme Frederiksen, excluant des confinements comme celui décidé au printemps 2020 « car nous avons des vaccins ». Le gouvernement va également demander la fermeture d’autres lieux de rassemblement, comme les parcs d’attractions, les centres de congrès ou les musées.

Si les vacances de Noël ont déjà été étendues pour contrer la flambée des cas, l’exécutif prévoit toujours le retour à l’école lors de la rentrée du 5 janvier. La vie nocturne, déjà rabotée la semaine dernière, va être encore raccourcie, avec une fermeture des bars et restaurants à 23 heures, et l’interdiction de servir de l’alcool après 22 heures.

Près d’un mois après son identification, le variant Omicron apparaît très contagieux et semble échapper en partie aux vaccins, avec toutefois une inconnue sur la gravité des infections qu’il entraîne.Lire aussi  Covid-19 : « Hausse préoccupante » des cas du variant Omicron au Danemark, nouvelle manifestation anti-restrictions en Belgique

Par Le Monde avec AFP

Vaccin d’AstraZeneca: le Canada ne suivra pas l’exemple du Danemark pour l’instant

avril 14, 2021

OTTAWA — Le Canada ne suivra pas, pour l’instant, la voie du Danemark qui a abandonné le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 en raison de très rares cas de caillots sanguins.

 

© Fournis par La Presse Canadienne

Pour le moment, Santé Canada a simplement mis à jour les mises en garde sur l’étiquette du vaccin d’AstraZeneca et Covishield afin d’informer les Canadiens et les professionnels de la santé des effets secondaires possibles, 

En conférence de presse, le Dr Marc Berthiaume dit que Santé Canada n’a pas trouvé de facteurs de risques particuliers, comme l’âge ou le sexe, pour ces caillots sanguins très rares. Par conséquent, son utilisation n’est pas restreinte à certaines populations selon le régulateur fédéral. 

Santé Canada considère toujours que le risque de ces caillots sanguins est très faible et que les avantages du vaccin l’emportent sur ses inconvénients potentiels.

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) examinera les données accessibles et déterminera s’il y a lieu ou non de modifier sa recommandation de ne pas administrer le vaccin aux personnes de moins de 55 ans.

Rappelons qu’un premier cas de thrombocytopénie avec thrombose est survenu au Québec à la suite de l’administration du vaccin d’AstraZeneca. Il s’agit du seul cas recensé au Canada jusqu’à maintenant. 

Le Danemark est devenu mercredi le premier pays européen à abandonner l’utilisation du vaccin. 

Il y a eu de très rares cas de caillots sanguins associés à un faible taux de plaquettes à la suite de l’administration du vaccin AstraZeneca. Selon l’autorité de réglementation britannique, la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency, une personne sur 250 000 a signalé cet effet secondaire. 

Avec Catherine Lévesque, La Presse Canadienne

Coronavirus: Le Danemark prolonge la suspension du vaccin d’AstraZeneca

mars 25, 2021

CORONAVIRUS: LE DANEMARK PROLONGE LA SUSPENSION DU VACCIN D'ASTRAZENECA

© Reuters/DADO RUVIC CORONAVIRUS: LE DANEMARK PROLONGE LA SUSPENSION DU VACCIN D’ASTRAZENECA

COPENHAGUE (Reuters) – Le Danemark a décidé de prolonger de trois semaines la suspension des injections du vaccin contre le COVID-19 développé par AstraZeneca, a annoncé jeudi l’autorité sanitaire du pays.

Soupçonné de provoquer de graves effets indésirables, dont des troubles de la coagulation, ce vaccin avait été suspendu dans plusieurs pays européens pendant quelques jours la semaine dernière mais la plupart d’entre eux ont repris les injections.

Le Danemark avait été l’un premiers pays européens à suspendre temporairement l’usage du vaccin du laboratoire anglo-suédois il y a deux semaines après le signalement d’un petit nombre de cas de caillots sanguins rares enregistrés dans le pays et ailleurs.

L’agence sanitaire danoise, qui a décidé de la première suspension, indique continuer d’analyser deux cas suspects d’effets secondaires après l’injection du vaccin d’AstraZeneca. Son directeur souligne que des doutes persistent sur ce vaccin malgré l’avis favorable à nouveau rendu jeudi dernier par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’EMA recommandent l’usage du vaccin d’AstraZeneca, estimant que les avantages l’emportent largement sur les risques.

Avec (Nikolaj Skydsgaard; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Covid-19 : le Danemark remonte les SDF dans l’accès prioritaire au vaccin

janvier 19, 2021

Le Danemark a annoncé mardi 19 janvier remonter les sans-abri dans l’ordre prioritaire d’accès au vaccin contre le Covid-19, après des appels en ce sens d’associations et d’élus en raison du risque particulier pour cette population fragile.

La stratégie vaccinale danoise, déployée depuis le 27 décembre et actuellement la plus rapide de l’UE, compte douze groupes, dont les cinq premiers peuvent actuellement se voir proposer le vaccin, selon la région dans laquelle ils résident. «Les sans-abri et les personnes socialement défavorisées particulièrement à risque sont vaccinés dans la catégorie 5», a indiqué le ministère des Affaires sociales et de l’Intérieur dans un communiqué. Ceux n’entrant pas dans cette catégorie «seront également prioritaires par rapport à la population en général», précise-t-il.

La décision fait suite à des appels d’associations et d’élus face au risque de contamination accrue des personnes à la rue. Le pays nordique recense environ 6500 sans abris sur son sol, selon les services sociaux. «Il y a un besoin urgent de prioriser les plus vulnérables, les gens de la rue, ceux qui ont le plus grand et le plus complexe besoin d’aide. Vaccins et aides – maintenant», avait réclamé sur Facebook l’association Gadejuristen, qui vient en aide aux plus démunis. Près de 3% de la population danoise a désormais reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 et 0,05% une seconde, ce qui place le Danemark en tête des pays de l’Union européenne.

Par Le Figaro avec AFP