Posts Tagged ‘david bennett’

États-Unis: Le premier patient greffé avec un cœur de porc est décédé

mars 9, 2022

Son état avait commencé à se détériorer il y a plusieurs jours. Il s’est éteint deux mois après son opération.

L’opération, réalisée le 7 janvier, avait soulevé de grands espoirs.
L’opération, réalisée le 7 janvier, avait soulevé de grands espoirs.AFP

Le premier patient au monde à avoir reçu une greffe de cœur d’un porc génétiquement modifié est décédé deux mois après son opération, a annoncé mercredi l’hôpital où il était pris en charge.

David Bennett, 57 ans, est décédé mardi, après que son état «a commencé à se détériorer il y a plusieurs jours», a déclaré dans un communiqué l’hôpital de l’Université du Maryland. «Lorsqu’il est devenu clair qu’il ne se remettrait pas, des soins palliatifs lui ont été prodigués.»

L’opération, réalisée le 7 janvier, avait soulevé de grands espoirs, car de telles xénogreffes – d’un animal à un humain – pourraient potentiellement permettre de remédier à la pénurie de dons d’organes. «Le cœur a très bien fonctionné durant plusieurs semaines, sans aucun signe de rejet», a déclaré l’hôpital. Après l’opération, «le patient a pu passer du temps avec sa famille et participer à des activités de physiothérapie pour l’aider à reprendre des forces».

«Jusqu’à la fin»

Les chercheurs considèrent ainsi l’expérience comme un succès. «Nous avons obtenu des informations de grande valeur, et appris qu’un cœur de porc génétiquement modifié peut correctement fonctionner à l’intérieur d’un corps humain», a déclaré Muhammad Mohiuddin, directeur scientifique du programme de xénotransplantations de cet hôpital. «Nous restons optimistes et prévoyons de continuer notre travail lors de futurs essais cliniques.»

Le porc dont provient le cœur greffé avait été génétiquement modifié afin d’éviter un rejet immédiat, qui n’a effectivement pas eu lieu. Sans cette greffe, David Bennett était condamné. «C’était soit la mort, soit cette greffe. Je veux vivre», avait-il déclaré la veille de l’opération.

«Jusqu’à la fin, mon père voulait continuer à se battre pour préserver sa vie et passer plus de temps avec sa famille», a déclaré dans un communiqué son fils, David Bennett Jr. «Nous avons pu passer de précieuses semaines ensemble lorsqu’il se remettait de son opération, des semaines que nous n’aurions pas eues sans cet effort miraculeux».

Avec Le Matin.ch par (AFP)

Un diamant rose sans équivalent sera vendu aux enchères à Genève

septembre 25, 2013

La vente aux enchères organisée par Sotheby’s le 13 novembre prochain à Genève promet d’être exceptionnelle. « Le Pink Star », un diamant rose de 59,6 carats, sera proposé au plus offrant ce jour-là. La valeur de cette pierre est estimée à plus de 60 millions de francs.

Sotheby’s a présenté mercredi le « Pink Star » aux médias. Selon David Bennett, le président du département de haute joaillerie pour l’Europe de la maison de vente aux enchères, « aucune collection royale, aucun musée ni collectionneur privé ne possède de diamant rose d’une telle taille et d’une telle couleur ».

Le « Pink Star » est de couleur « fancy vivid pink », soit le rose le plus intense qu’on puisse trouver pour un diamant. Il possède aussi le plus haut degré de pureté. Des gemmes de même couleur pesant 5 carats sont déjà « d’une extrême rareté », a relevé Sotheby’s. Avec 59,6 carats, le « Pink Star » bat tous les records dans ce domaine.

Sa vente devrait atteindre des sommets. Le « Pink Star » fait deux fois la taille du « Graff Pink », un diamant rose de 24,78 carats qui a été adjugé 45,4 millions de francs chez Sotheby’s Genève en 2010. Ce montant constitue jusqu’à présent un record pour tout diamant et bijou jamais vendus aux enchères.

Découvert en 1999

Le « Pink Star » est extrait d’un diamant brut de 132,5 carats découvert par De Beers en Afrique en 1999. La société Steinmetz Diamonds a mis deux ans pour le tailler et le polir. La pierre a été dévoilée à Monaco en 2003, avant d’être vendue en 2007, et d’être baptisée « Pink Star ».

Le diamant a figuré en 2003 à Washington dans l’exposition « Splendor of Diamonds » de la Smithsonian Institution aux côtés de sept des plus importants diamants du monde. Il a aussi tenu la vedette en 2005-2006 de l’exposition « Diamonds » du Musée d’histoire naturelle de Londres.

Romandie.com