Posts Tagged ‘David Julius’

Le prix Nobel de médecine remis à deux chercheurs pour la découverte de récepteurs

octobre 4, 2021

STOCKHOLM — Deux scientifiques basés aux États-Unis ont reçu lundi le prix Nobel de médecine pour leur découverte des récepteurs qui permettent aux humains de ressentir la température et le toucher.

© Fournis par La Presse Canadienne

David Julius et Ardem Patapoutian ont concentré leurs travaux dans le domaine de la somatosensation, c’est-à-dire la capacité d’organes spécialisés tels que les yeux, les oreilles et la peau à voir, entendre et sentir.

«Cela dévoile vraiment l’un des secrets de la nature», a déclaré Thomas Perlmann, secrétaire général du comité Nobel, en annonçant les lauréats. «C’est en fait quelque chose qui est crucial pour notre survie, c’est donc une découverte très importante et profonde.»

Le comité a expliqué que M. Julius, 65 ans, utilisait la capsaïcine, le composant actif des piments chilis, pour identifier les capteurs nerveux qui permettent à la peau de réagir à la chaleur.

M. Patapoutian a trouvé des capteurs sensibles à la pression dans les cellules qui répondent à la stimulation mécanique, a ajouté le comité.

Le couple avait partagé le prestigieux prix Kavli pour les neurosciences l’année dernière.

«Imaginez que vous marchez pieds nus dans un champ un matin d’été», a illustré Patrik Ernfors du comité Nobel. «Vous pouvez sentir la chaleur du soleil, la fraîcheur de la rosée du matin, une brise d’été caressante et la texture fine des brins d’herbe sous vos pieds. Ces impressions de température, de toucher et de mouvement sont des sensations reposant sur la somatosensation.

«Ces informations circulent en permanence depuis la peau et d’autres tissus profonds et nous relient au monde externe et interne. C’est également essentiel pour les tâches que nous effectuons sans effort et sans trop y penser», a ajouté M. Ernfors.

M. Perlmann a déclaré qu’il avait réussi à parler aux deux gagnants avant l’annonce.

«Je (…) n’ai eu que quelques minutes pour leur parler, mais ils étaient incroyablement heureux», a-t-il raconté. «Et pour autant que je sache, ils étaient très surpris et un peu sous le choc, peut-être.»

Le prix avait été décerné l’an dernier à trois scientifiques qui avaient découvert le virus de l’hépatite C qui ravage le foie, une percée qui a conduit à des remèdes contre la maladie mortelle et à des tests pour empêcher le fléau de se propager dans les banques de sang.

Le prix prestigieux est accompagné d’une médaille d’or et de 10 millions de couronnes suédoises (plus de 1,14 million $ US). L’argent du prix provient d’un legs laissé par son créateur, l’inventeur suédois Alfred Nobel, décédé en 1895.

Le prix est le premier à être décerné cette année. Les autres prix récompenseront des travaux exceptionnels dans les domaines de la physique, de la chimie, de la littérature, de la paix et de l’économie.

By The Associated Press