Posts Tagged ‘de marque’

Le Salon international du livre de Québec du 11 au 15 avril 2012

avril 10, 2012

Salon international du livre de Québec : Édition 2012

Québec, fils aîné de la France en Amérique du nord, appelé Nouvelle  France, a l’honneur d’accueillir, au cœur du vieux Québec, au Centre des Congrès, le Salon international du livre, du 11 au 15 avril 2012.

Chaque année un thème est greffé à la matrice du Salon autour duquel va s’activer et se concentrer les principales activités : « Lire sans frontières ». La lecture est, à la fois, une activité de l’esprit et un moment  de détente de grande importance sans distinction de frontière d’âge et de géographie vitale, concernant les jeunes de la proximité nationale et les auteurs vivant au-delà du Québec.

Aujourd’hui, la lecture ne doit pas être l’apanage uniquement des vieux. Elle doit occuper une grande place dans la vie de la couche juvénile afin de veiller à cet outil premier ayant accosté la main et suscité la curiosité de l’apprenant depuis sa base élémentaire. Car chaque page d’un livre ouvert ajoute un supplément d’âme propice à la connaissance et à la culture. La lecture doit retrouver ses lettres de noblesse auprès des enfants, sans heurter les progrès des autres supports du livre tout en évitant de créer un complexe dans l’acquisition du savoir.

Cette année encore, il sera présidé par l’écrivain Dany Laferrière, qui en dix ans, se voit couronné 3 ans  de salon international du livre de Québec. Convenances protocolaires obligent, des invités de marque sont attendus, comme l’auteur, compositeur et interprète Daniel Lavoie, l’auteure des livres de jeunesse Johanne Mercier, la journaliste Denise Bombardier, le médecin et poète Jean Désy ainsi que les bédéistes Dalaf et Dubuc.

Il conviendra de signaler la présence de Micheline Duff , l’auteure du récent roman: « Pour les sans-voix » T1-La jeunesse en feu, publié aux éditions Québec Amérique.

Lieu de rencontre et de muse déclamatoire et oratoire, il est un espace de diversité où se côtoiera de nombreux écrivains d’horizons variés.

Le Salon du livre international émet un point d’honneur à la littérature catalane, née dans le même berceau de la langue romane que le français. Elle a connu de grands noms qui ont enrichi la littérature universelle. Dans cet élan d’invite, l’on aura aussi la présence des Caribéens, d’Haïtiens, d’Africains.

Le grand rendez-vous du livre réunira pour l’édition 2012, 1000  auteurs et 813 éditeurs dont chacun viendra exposer sa marque de fabrique de la création littéraire.

Autant d’activités littéraires sont prévues au Salon international du livre de Québec allant des ateliers, de séances de dédicaces, en passant par les conférences jusqu’aux visites scolaires et à la remise des prix de la création littéraire.

L’édition 2012 du Salon international du livre de Québec est à votre  portée. Donnez-lui la chance de sa réussite pour prouver encore notre affection au livre – par la sympathie – tout en consolidant, à la fois, son plein essor et son confort vital dans la relation triangulaire entre les auteurs, les éditeurs et les lecteurs.

Bernard NKOUNKOU

Eva Longoria a eu un accident de voiture

mars 20, 2012

Comme aux autos tamponneuses !

Décidément, Eva Longoria n’a rien de l’as du volant. La Desperate Housewife a encore embouti une de ses voitures.

BMW, Bentley, Audi… On ne compte pas les voitures de marque qu’Eva Longoria possède. On vous voit venir, messieurs. Vous pensez que l’interprète de Gabrielle Solis est une fan d’autos et vous vous voyez déjà passer des soirées entières à feuilleter les magazines de tuning avec Eva à vos côtés en nuisette, vous extasiant devant les derniers pots d’échappement ou les pompes à eau. Eh bien, désolée de vous décevoir, mais il y a une autre raison à cette impressionnante collection. C’est que dès qu’Eva Longoria prend le volant, il y a une chance sur deux pour qu’elle finisse par emboutir son véhicule.

Le mois dernier, en sortant de chez le coiffeur, elle est rentrée dans le pare-choc d’une voiture arrêtée à un feu rouge. La raison ? Elle était davantage préoccupée à regarder son brushing dans le rétroviseur que la route devant elle. Le week-end dernier, rebelote. Alors qu’elle souhaitait sortir du parking, la barrière de sécurité ne s’est pas levée, a révélé TMZ. Astucieuse, Eva s’est dit qu’elle allait emprunter une autre sortie. Et en reculant, badaboum. La comédienne n’a pas vu la BMW qui attendait derrière elle. Sa voiture n’était guère abîmée mais on ne peut pas en dire autant de la voiture de ce pauvre particulier. Une fois encore, elle aura laissé les coordonnées de son assurance pour régler le problème. Ah, les femmes au volant…

Voici.fr par M-A.K