Posts Tagged ‘Déc`s’

Congo: 4e décès de covid-19

avril 3, 2020

URGENT : Congo-covid-19: un quatrième cas de décès à Brazzaville 🇨🇬.

Il s’agit de monsieur Auguste NAKOUBAYOULA, cadre au Ministère de l’Éducation Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation, en qualité de CEF (Conseiller Économique et Financier).
Il est décédé ce vendredi 3 mars 2020 vers 12h au Centre médico-social SECUREX.

La dépouille de Monsieur Auguste NAKOUBAYOULA, a été vite récupérée et mise dans un cercueil apprêté pour des raisons de sécurité sanitaire comme le montre la vidéo publiée dans Brazzanews.

Les faits : Monsieur Auguste NAKOUBAYOULA fut l’argentier du MEPSA du ministre Collinet MAKOSSO. Il a souffert quelques jours entre domicile et modestes soins médicaux. Il a fini par être conduit à Sécurex, clinique ayant pignon sur rue où l’examen de ses poumons montrera des graves lésions. Il n’a pas pu résister au virus ayant exercé un assaut contraignant sur lui jusqu’à en mourir.

Cette mort soulève une série d’inquiétudes :
1– En sa qualité de financier du ministère, il avait un bureau d’affluence, gérant jusqu’aux besoins de la DEC (quel potentiel-Contacts, surtout que ce type de responsabilité vous oblige à gérer aussi une petite caisse-espèces pour des urgences).
2– Les examens à Sécurex ont du prendre un certain temps. Le personnel de cette clinique, les membres de sa familles, ses autres contacts…
3– Chacune des personne ayant été en contact avec lui, a aussi eu des contacts secondaires, tertiaires etc.

Implication :
1– Collinet MAKOSSO doit mettre tout son ministère en quarantaine, lui-même inclus
Cette quarantaine doit s’étendre aux personnels des services affiliés comme la DEC.
2– Lydia MIKOLO doit communiquer avec transparence sur ce cas et gérer rapidement la chaine de contamination (il va falloir trouver le moyen de violer le confinement en allant prendre les personnes contacts chez elles)
3– La clinique SÉCUREX doit tester tout son personnel au bout d’une période de quarantaine. Et retrouver la liste des gens consultés durant le séjour du disparu dans ses lieux.

 

Photo de BrazzaNews.
Auguste NAKOUBAYOULA
Avec Brazzanews