Posts Tagged ‘Dominique Ouattara’

Côte d’Ivoire: Condoléances de Mme Dominique Ouattara à la famille de Jean-Michel Moulod, Député-maire de Grand-Bassam

octobre 24, 2011

En visite à Bamako/Mme Dominique Ouattara aux Ivoiriennes du Mali : « Nous avons besoin de vous, venez ajouter votre pierre à l’édifice »

octobre 10, 2011

En marge du forum des Premières Dames d’Afrique de l’Ouest et du Centre, Madame Dominique Ouattara a rencontré, le vendredi 7 octobre 2011, au Radisson Blue hôtel de Bamako, les Ivoiriennes vivant au Mali. Lors des échanges, la Première Dame de Côte d’Ivoire a invité ses sœurs à mettre un terme à leur exil. Puis, elle a offert 6 millions de Fcfa à ses concitoyennes. C’était en présence de Madame Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et de SEM Samuel Ouattara, ambassadeur de Côte d’Ivoire au Mali.

Dominique Ouattara, l’épouse du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a eu les mots pour apaiser ses sœurs réfugiées au Mali du fait des violences postélectorales. Elle leur a traduit le sentiment qui est le sien, celui de les voir revenir dans leur pays, la Côte d’Ivoire, pour participer à l’œuvre de reconstruction nationale. « Vous êtes venues pour la plupart pendant la crise parce que vous deviez subvenir aux besoins de vos familles et de vos foyers. Et vous vous battez tous les jours. Vous vous battez chacune dans son domaine (…)

Le moment est venu que vous rentriez au pays. Je sais que vous êtes bien accueillies au Mali. Vous êtes dans un pays ami. Un pays frère. Vous êtes ici comme en Côte d’Ivoire. Mais, nous avons vraiment besoin de vous chères sœurs. On voudrait que vous veniez ajouter votre pierre à l’édifice. Et que vous veniez nous aider », a souhaité Mme Dominique Ouattara.

Poursuivant, elle a suggéré aux Ivoiriennes vivant au Mali, de se faire connaître en s’inscrivant dans le répertoire de compétences des femmes, mis en place le 5 octobre dernier en Côte d’Ivoire, afin de bénéficier des opportunités d’emplois. « Qu’il s’agisse de la Côte d’Ivoire ou de la diaspora.

Et à ce sujet, nous allons essayer de déceler les plus compétentes pour le travail qui sera offert. N’hésitez donc pas à vous faire connaître. Allez déposer vos dossiers à la Présidence, car vous pouvez postuler pour les postes qui seront offerts », leur a-t-elle dit.

La ministre Raymonde Goudou Coffie a profité de l’occasion pour réitérer l’appel de Mme Ouattara. « La Côte d’Ivoire ne peut pas renaître sans vous. Il faut absolument que vous rentriez au pays».

L’Intelligent d’Abidjan par Olivier Dion

Journée nationale de la solidarité nationale: Dominique Ouattara fait des dons d’une valeur de 100 millions de FCFA

septembre 17, 2011

C’est la commune martyre d’Abobo qui a abrité la cérémonie officielle de la 6ème édition de la Journée nationale de la solidarité. Célébrée en principe tous les ans, à la date du 25 août, cette année, après la déclaration faite à la Nation, et pour tenir compte du calendrier du gouvernement, c’est hier vendredi 16 septembre que le ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité a souhaité que sur toute l’étendue du territoire national, des actions éclatées de solidarité soient menées.

C’est dans cet élan que la Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, marraine de la cérémonie, a offert à 1526 personnes démunies, dont des handicapés et 500 enfants de 5 à 12 ans, issus des 13 communes du district d’Abidjan, des dons en nature d’une valeur de plus de 100 millions Fcfa. Ce sont 2000 sacs de riz, 200 cartons d’huile, 150 cartons de sardine, 150 cartons de petits pois, 300 cartons de biscuits, 1000 sachets de Tampico, 150 cartons de savons, 200 cartons de javel, 200 seaux et 10 tricycles pour handicapés.

Dans son allocution, la Première Dame a adressé ses félicitations et ses encouragements au ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité, Gilbert Kafana Koné qui ne ménage aucun effort pour faire briller la flamme de la solidarité en Côte d’Ivoire. « Pour la réconciliation nationale, je vous invite à ouvrir vos cœurs et à agir pour votre prochain. Agissons afin d’aplanir les disparités entre les couches sociales. Chaque individu, quelle que soit sa condition sociale, doit être pris en compte dans le tissu socio-économique pour un développement équilibré de l’ensemble de la population.

Le sentiment de solidarité de chaque Ivoirien doit aller bien au-delà des limites de sa famille, de ses amis, de sa religion, ou de sa culture. C’est ainsi que nous pourrons participer à l’éclosion d’une société plus juste, gage d’une réconciliation vraie », a-t-elle indiqué, devant une foule compacte venue assister à cette cérémonie de dons. Une visite des stands d’exposition, des humanitaires du système des Nations unies et des Ong internationales faite par la première Dame a mis fin à cette cérémonie.

Rappelons que c’est la deuxième fois que l’épouse du président de la République Alassane Ouattara arrive dans la commune d’Abobo avec les mains chargées de dons. Elle a fait parler son cœur à l’égard des victimes des pluies diluviennes de cette commune du mois de juillet dernier.

Le Mnadat par ADAYE KOUAKOU

Don aux familles des femmes martyres: Madame Ouattara offre des vivres pour le mois de jeûne

août 17, 2011

A l’occasion du jeûne musulman, Mme Dominique Ouattara, première dame, a décidé d’apporter son soutien aux familles des sept femmes tombées, le 03 mars dernier sous les balles des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pro-Gbagbo, au plus fort de la crise post-électorale. Ce sont donc sept (07) familles de la commune martyre d’Abobo qui ont reçu, le lundi 15 Août 2011, des vivres de la première dame Mme Dominique Ouattara.

Pour l’occasion, absente du pays, elle s’est fait représenter par les sœurs cadettes de son époux, Mme Rhokia Ouattara et Sita Keita. Ces dernières étaient accompagnées par une forte délégation des membres du cabinet de la première dame.

Autre symbole. La remise de ces dons a coïncidé, comme par hasard, avec la célébration de la fête de l’Assomption symbolisant la montée de la vierge Marie au ciel, au terme de sa vie terrestre. Ce sont, au total, 49 sacs de riz, 14 sacs de sucre de 25 kg, 21 cartons de lait, 14 cartons pâtes alimentaires qui ont été offerts aux différentes familles qui ont répondu à l’appel des organisateurs.

Après avoir reçu les dons, le porte-parole des parents des femmes martyres, Bamba Mamadou, a traduit sa reconnaissance à l’endroit de la première dame, Mme Dominique Ouattara. Il a soutenu que la dame au cœur d’or ne ménage aucun effort pour les populations d’Abobo. «Nous n’avons pas de mots pour remercier la première dame. Ces dons nous disent que nous ne sommes pas seuls », a-t-il fait remarquer. Poursuivant, il a soutenu que le meurtre des sept femmes d’Abobo, le 03 Mars dernier, a été l’étincelle qui a déclenché le processus de libération du pays de l’emprise de l’ancien président Laurent Gbagbo et de ses hommes. «Nos filles qui sont décédées le 03 Mars dernier, ont déclenché le processus de libération de la Côte d’Ivoire », a-t-il soutenu, avant d’ajouter : « Elles ne sont pas mortes. Elles nous ont juste devancé pour veiller sur le mandat du président Alassane Ouattara ».

Des dons ont également été offerts aux Cheicks Fofana Bouacary, au Cheik Sonta à Abobo PK18, Adama Koné, à l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI), à l’Association des jeunes musulmans de Côte d’Ivoire (AJEMCI), à l’organisation des établissements d’enseignement confessionnel islamique et à plusieurs mosquées du District d’Abidjan ainsi qu’à des ONG musulmanes.

Le Mandat par GT.

Deuil national: Madame Dominique Ouattara, les membres du gouvernement et les parents des victimes ont organisé des prières pour le repos de l’âme de leurs disparus

août 9, 2011

Accident du bus de la Sotra: Mme Dominique Ouattara et le Président du Conseil économique et social Zadi Kessi au chevet des blessés

août 7, 2011

Femoua 2011: Dominique Ouattara comble Anoumabo

juin 25, 2011

Si les amoureux de bonne musique et de spectacles grandioses ont été ravis de la cérémonie d’ouverture du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo(Femua). Les populations de ce village n’ont pas boudé leur satisfaction de recevoir la Première dame.

Marraine de la cérémonie d’inauguration de l’école primaire que Magic System a construite pour les enfants d’Anoumabo, l’épouse du chef de l’Etat a comblé les habitants de ce quartier. A travers sa fondation Children of Africa, elle a offert dix lits d’hospitalisation, dix matelas, dix potences, deux tables et deux chariots d’accouchement, deux stéthoscopes, deux tensiomètres, deux chainses roulantes,… du matériel médical d’une valeur de cinq millions de Fcfa, à leur hôpital.

A sa suite, l’ex-Première dame du Gabon, Patience Dabany, a fait un don de 20 millions de Fcfa. Ces gestes sociaux, d’une haute portée humanitaire, s’inscrivent dans la suite logique que les initiateurs du Femua, le groupe Magic System, veulent imposer au déroulement de cette réjouissance populaire.

Aucun des intervenants n’a manqué de saluer la forte implication de Magic System dans le développement d’Anoumabo dont ils sont issus. Si pour le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, Magic System a «bien compris que le succès ne doit pas exclure la générosité et le don» aux plus démunis, Kandia Camara, ministre de l’Education nationale, a, de son côté, jugé le geste des gaous magiciens comme «l’illustration de leur grande disponibilité à servir la communauté».

Avant de procéder à l’inauguration de l’école primaire, Dominique Ouattara a salué la tenue de la 4ème édition du Femua et affirmé qu’il marque «le retour de la Côte d’Ivoire sur la scène culturelle et la volonté de la jeunesse de renouer avec l’excellence». Elle a terminé en félicitant «tous les acteurs qui, par leurs idées, leur engagement et leur foi, ont permis la réalisation de cette école et qui feront d’Anoumabo le centre de la culture pendant trois jours».

M’Bah Aboubakar