Posts Tagged ‘don bosco’

Congo/Diocèse de Pointe-Noire : Ordination épiscopale et intronisation de Mgr Miguel Olaverri

avril 27, 2013
Mgr Miguel Olaverri.

Le diocèse de Pointe-Noire s’apprête à vivre, dimanche 28 avril 2013, l’un des grands moments de son histoire, avec l’ordination épiscopale de Mgr Miguel Angel Olaverri Arroniz et la prise de possession canonique de son siège épiscopal, mettant ainsi un terme à la parenthèse d’administration apostolique qu’il a assurée, après sa nomination, le 31 mars 2011, à la suite de la déposition de Mgr Jean-Claude Makaya-Loemba, par le Pape émérite Benoît XVI. Il est le deuxième évêque missionnaire d’origine européenne, après Mgr Jean-Baptiste Fauret (Cssp) à diriger le diocèse de Pointe-Noire, depuis son érection, le 14 septembre 1955, sur les cendres du vicariat apostolique de Loango.

Nommé évêque du diocèse de Pointe-Noire, par le Pape Benoît XVI, quelques jours avant sa renonciation, Mgr Miguel Angel Olaverri Arroniz (Sdb, 65 ans) est le septième évêque de ce diocèse, après NN.SS Jean-Baptiste Fauret (1955-1975), Godefroy Emile Mpwati (premier évêque congolais de Pointe-Noire) (1975-1986), Ernest Kombo (comme administrateur apostolique, alors qu’il était évêque de Nkayi) (1986-1988), Georges Firmin Singha (1988-1994), Bernard Nsayi (comme administrateur apostolique, alors qu’il était évêque de Nkayi) (1994-1995) et Jean-Claude Makaya-Loemba (1995-2011).
Né à Pamplona, en Espagne, le 9 mai 1948, d’une famille qui a des racines profondément chrétiennes, Mgr Miguel Angel Olaverri Arròniz est prêtre, depuis 36 ans, dans la congrégation des salésiens de Don Bosco. Deuxième de trois enfants (un frère aîné et une sœur cadette), il entre dans la société salésienne de Saint Jean Bosco, à l’âge de 18 ans. Après le lycée, il fait ses études de philosophie, à Valence et de théologie, à Barcelone. Le 16 août 1966, il fait sa première profession religieuse comme salésien de Don Bosco et le 21 juin 1973, la profession perpétuelle à Barcelone, avant d’être ordonné prêtre, le 5 juin 1976.

Père Miguel est envoyé comme missionnaire en Afrique et c’est le Gabon, en Afrique centrale, qui est son premier pays de mission, dès août 1976. Pendant un an, il y exerce le ministère dans la forêt équatoriale, près de la communauté salésienne de Sindara, dans le diocèse de Mouila. Pas pour longtemps, car, à partir de 1977, il est affecté au Congo-Brazzaville qui semble son vrai pays de destination, puisqu’il ne sera plus envoyé ailleurs. En plus de sa mission, il est professeur de langue espagnole et de lettres au Lycée Technique du «1er Mai» et au Lycée «Savorgnan De Brazza», comme fonctionnaire de l’Etat congolais.

Dans la période 1977-1993, il exerce son ministère pastoral à la paroisse Saint Charles Lwanga de Makélékélé, au Foyer Abraham de Bacongo et voit naître l’école professionnelle de la «Cité Don Bosco», accomplissant, en même temps, plusieurs charges pastorales diocésaines comme la direction du bureau archidiocésain et national pour les communications sociales et la responsabilité de la commission diocésaine de la pastorale des jeunes.

En 1993, il est élu supérieur de la province salésienne de l’Afrique tropicale équatoriale, dont le siège est à Yaoundé (Cameroun), où il exerce cette charge, durant deux mandats, jusqu’en 2004. En septembre 2004, le père Miguel est nommé curé de la paroisse Saint Jean Bosco ainsi que supérieur de la communauté salésienne de Pointe-Noire. Prêtre dynamique, il collabore à la direction de la catéchèse, il est responsable de la pastorale des jeunes, chargé de la communication sociale et doyen du secteur «C» de la ville de Pointe-Noire et il est membre du conseil épiscopal du diocèse, de 2005 à 2011, jusqu’à sa nomination, le 31 mars 2011, comme administrateur apostolique du diocèse de Pointe-Noire. Alors qu’il assume cette charge, c’est sur lui que le Pape émérite Benoît XVI jette son dévolu, pour trouver le septième évêque du diocèse de Pointe-Noire, devenant ainsi le troisième évêque d’origine européenne de la Conférence épiscopale du Congo, qui l’a désigné comme responsable de Caritas-Congo, de la commission Justice et Paix, de la pastorale des migrants et des réfugiés, ainsi que président de la Commission épiscopale des moyens de communication sociale.

Lasemaineafricaine.com par Joël NSONI

Le faux prêtre africain qui fâche l’Église belge

mars 14, 2013

 L'oeil de Glez : un jour, un dessin. L’oeil de Glez : un jour, un dessin. © Glez/J.A.

L’Afrique n’a pas eu son pape. Mais une paroisse belge a eu son prêtre africain. Ou plutôt un faux prêtre. Escroquerie à la soutane…

À l’heure où l’Église catholique s’est choisi un nouveau pasteur, un Africain s’est inventé une fausse carrière ecclésiastique. Dans le courant du mois de février, Hans Hervé Sima Maembo se présente à Mons. Il affirme qu’il est prêtre de la congrégation des Salésiens de Don Bosco, réside dans une famille africaine de croyants et parvient à concélébrer quelques messes. Mais des incohérences dans ses propos attirent la curiosité du vicaire général de Tournai. Après vérification, l’abbé Olivier Frohlich se rend compte que le soit-disant prêtre de passage n’est qu’un imposteur.

Le présumé Gabonais quittera finalement Mons, sans aucune poursuite judiciaire, puisqu’il n’a commis comme fait répréhensible que la célébration abusive d’une prière au sein de l’Eglise catholique. Les diocèses environnants et le nonce apostolique ouvrent désormais l’œil…

>> Voir tous les dessins de Glez

Jeuneafrique.com par Damien Glez

Fiche biographique de HABIZENA Jean-Bosco

mars 19, 2012

Nom : HABIZENA Jean-Bosco

Nationalité :

Naissance : 22/11/1981

Age : 29

Club actuel : Renaissance F.C

Poste : Attaquant

Taille : 5 pieds10

Poids : 149 livres

Pied : Droit

En commençant dans l’équipe de première division nommée A.S Mont-Carmel de Goma en République Démocratique du Congo de 1999 à 2003, Jean-Bosco s’est tournée vers le basket-ball où il devient capitaine du B.C Don Bosco de 2004 à 2007. Il renoue avec le football (soccer)dès son arrivé au Canada en intégrant le soccer universitaire où il évolue avec l’équipe de l’université de Sherbrooke nommée le vert et or de 2008 à2010. Al’automne 2009, il participe à la demi-finale de la ligue universitaire contre l’université de Montréal où il se blesse en seconde période au mollet droit et dû quitter le terrain sur une civière. Depuis 2009 à aujourd’hui il évolue avec le club dela Renaissancedans l’Association de Sport Académie de Trois-Rivières(ASATR).

Réalisant une ascension fulgurante et des victoires dans le championnat dela Mauricieet de Lanaudière en 2009 puis celui de Métro-Québec en 2010 enfin dela Ligaf2 de Montréal en 2011, il se distingue au Parc Kent pour participer, après une bonne saison, àla Coupede la ligue de Montréal.

Joueur talentueux, véloce, mordant et percutant avec une pointe redoutable et sûr peut changer le cours d’un match. Il s’est attiré la sympathie du public au parc Kent lors des matches contre le Cameroun et le Congo en donnant des passes décisives. Avec sa vision d’aigle, il sait lire le jeu sur le terrain et peut faire marquer n’importe quel attaquant. Lui-même étant un attaquant très doué devant le but.

Jean-Bosco est une perle rare qui conserve des qualités intrinsèques de vedette en puissance. A chaque match, il donne toujours des prestations alléchantes.

Anecdotes  de Jean-Bosco

Joueur de grand calibre, esthète du jeu de pied, vif et déroutant sachant faire profiter au groupe son énergie de bon allier pour le bonheur de tous.

Équipes dans lesquelles, Jean-Bosco a joué

2010-2011 : Renaissance F.c de trois-Rivières, vainqueur de la Coupe Or de la Ligaf2 de Montréal

2008-2010 : Vert et Or de l’université de Sherbrooke

Points forts

Rapide, dribbleur, physique et percutant, Jean-Bosco est une véritable dynamo sur le terrain. Il associe engagement et envie sur le terrain.

Points faibles

Manque parfois de violence contre son adversaire dans le contact brutal mais se relève chaque fois qu’il tombe et n’abandonne jamais le jeu et sa course du ballon rond.

Joueur associé à Jean-Bosco

Ex : Messi,