Posts Tagged ‘Drame’

Colombie: les enfants morts, blessés, perdus, l’autre drame de Mocoa

avril 4, 2017

 

Les funérailles d’une victime de la coulée de boue au cimetière de Mocoa, le 3 avril 2017 en Colombie / © AFP / LUIS ROBAYO

Yulieth Rosero vient d’enterrer sa soeur mais ne peut s’abandonner au chagrin: elle cherche encore un neveu disparu et prend soin d’un autre blessé dans la coulée de boue qui a ravagé Mocoa, endeuillant la Colombie.

Dans cette ville du sud amazonien, où le débordement de trois rivières a fait au moins 273 morts et 220 disparus tard vendredi soir, un drame dépasse les autres: celui des enfants emportés par le torrent de boue et de rochers, blessés, traumatisés, perdus ou sans abri.

La catastrophe a tué 43 petits. Yulieth prie pour que son neveu, Juan David Rueda, âgé de sept ans, ne s’ajoute pas au bilan.

Elle garde espoir: son nom figurait sur une liste d’enfants transférés dans un hôpital de Neiva, à 320 km de Mocoa. Mais là, elle a perdu sa trace: « On m’a dit qu’il n’y était pas », a-t-elle déclaré à l’AFP.

Selon un porte-parole de la Croix-Rouge colombienne, « il n’y encore pas de chiffres des enfants disparus » dans la tragédie qui a aussi fait 262 blessés.

Yulieth parcourt les rues de Mocoa à moto, avec le papa de l’enfant, demandant aux gens de diffuser sa photo et son histoire.

– Enfants terrifiés la nuit –

« C’est un garçon blond, maigrichon, aux yeux clairs et aux grandes oreilles », décrit-elle pendant qu’une amie prend soin du frère de Juan David, âgé de trois ans.

Un chien sauveteur recherche des victimes de la coulée de boue, le 3 avril 2017 à Mocoa, en Colombie / © AFP / LUIS ROBAYO

Elle n’a interrompu sa quête que pour enterrer lundi sa soeur Deisy, qui n’avait que 26 ans.

« Le petit-frère, William, je l’ai trouvé. Il est vivant. Il est choqué, blessé, n’a plus de vêtements, mais il va bien », assure cette jeune femme brune de 23 ans, à la peau claire.

A l’Institut de technologie, où a été aménagé le plus grand des refuges pour les sinistrés des quelque 45.000 affectés de la zone de Mocoa, il y a des enfants partout.

Le père Omar, prêtre des quartiers les plus affectés, y déplore le manque de « psychologues spécialisés dans les catastrophes ».

« L’Institut colombien du bien-être familial (ICBF) fait un travail titanesque. Il y a des orphelins, beaucoup d’enfants morts », ajoute-t-il néanmoins.

Sur ordre du président Juan Manuel Santos, la directrice de l’ICBF, Cristina Plazas, s’est rendue sur place lundi.

A l’extérieur, sous une grande tente, des animateurs organisent des activités pour les plus petits et viennent en aide aussi aux adultes qui recherchent leurs proches.

Des membres de la Défense civile évacuent le corps d’une victime de la coulée de boue, le 3 avril 2017 à Mocoa, en Colombie / © AFP / LUIS ROBAYO

Les enfants de l’épouse d’Alexander Otero, âgés de trois et sept ans, courent avec d’autres dans le refuge, certains brandissant des ballons de baudruche, d’autres une poupée sauvée de la boue.

– Conditions sanitaires inquiétantes –

« A cette heure, les enfants ont l’air bien, stables mais, la nuit, ils ont peur », dit M. Otero, 41 ans, à propos de ces petits qu’il a élevés.

« Ils sont affectés et terrifiés, demandant quand il va y avoir d’autres éboulements. J’ai traversé la boue et les rochers avec eux, à deux heures et demi du matin », raconte cet homme inquiet de leur équilibre psychologique et qui ne sait « où aller ».

Delsy Chindoy, mère seule de trois enfants de onze, neuf et cinq ans, craint elle pour la santé de sa famille. « Nous sommes correctement nourris. Mais la propreté c’est pas ça. Les toilettes sont dans un état lamentable », décrit cette mère de 37 ans, qui distribue des masques aux enfants pour leur éviter d’attraper des maladies.

En face d’elle, une institutrice de l’école Pie XII de Mocoa refuse de donner son nom mais montre une liste de ses 25 élèves.

« Tous les enseignants, nous cherchons nos enfants pour savoir comment ils vont. Je sais que 15 d’entre eux sont bien et tente de contacter les autres. Mais, comme le téléphone ne fonctionne pas, je suis venue jusqu’ici (…) Quand je suis entrée dans le refuge, j’en ai vu deux et j’ai pleuré de joie », dit-elle.

Un peu plus loin, deux bambins de sept ans discutent devant une des salles de classe transformées en dortoirs. « Ta maison s’est écroulée? », demande le garçon. « Celle de mon papa, non », répond la fillette. « Tu as pris des vêtements? », demande-t-il encore, en montrant un tas de grands sacs de plastique noir remplis de dons.

Romandie.com avec(©AFP / 04 avril 2017 11h36)

Chine : un homme poignarde 10 élèves dans une école puis se suicide

février 29, 2016

Un homme armé d'un couteau a poignardé 10 enfants dans le sud de la Chine avant de se suicider. 

Un homme armé d’un couteau a poignardé 10 enfants dans le sud de la Chine avant de se suicider.  Reuters
Un assaillant a poignardé lundi des élèves dans une cour d’école en Chine, avant de se suicider. Dix enfants ont été blessés.

Le drame s’est produit dans une école de Haikou, capitale de la province insulaire de Hainan (sud).

Les écoliers se mettaient en rangs et s’apprêtaient à rentrer chez eux après la session de cours matinale, lorsque l’homme a surgi, frappant plusieurs enfants avant de s’enfuir, selon un témoin cité par l’agence officielle China News Service.

Une passante, citée par l’agence, a confié avoir aperçu plusieurs élèves au visage ensanglanté et blessés à la tête, et des personnes en train de leur poser des bandages. Au total, six garçons et quatre filles ont été touchés dans cet établissement scolaire de Haikou, deux étant grièvement blessés mais hors de danger. «J’imaginais que mon enfant était en sécurité à l’école. Je ne pensais pas que quelque chose comme cela arriverait», a déclaré au portail d’information Nanhai Online la mère de Liu Qiang, un élève de 7 ans.

L’agresseur, Li Sijun, 45 ans, s’est ensuite suicidé, selon la presse, qui a ajouté que le motif de l’attaque n’était pas connu. La police de Haikou a confirmé les faits et déclaré qu’aucun enfant n’était mort.


Six garçons et quatre filles ont été blessés dans cet établissement scolaire de Haikou, capitale de la province insulaire de Hainan (sud). (Photo : Reuters.)



Le nombre des crimes violents augmente en Chine, où le développement économique a creusé le fossé entre riches et pauvres et exacerbe les frustrations. Des études décrivent par ailleurs une augmentation des pathologies mentales, très mal prises en charge par le système de santé chinois, en grande partie dépourvu des moyens nécessaires.

En 2014, un homme armé d’un couteau avait tué trois élèves et un enseignant et blessé plusieurs autres dans une école primaire qui avait refusé d’inscrire sa fille. L’année précédente, un homme avait tué deux proches avant de poignarder 11 personnes, dont six enfants, devant une école de Shanghai (est). Ces attaques ont poussé les autorités à renforcer la sécurité aux abords des établissements scolaires et entraîné plusieurs appels à mener des études sur les racines de ces actes.

Leparisien.fr

France/Drame familial dans le Loiret : un couple et ses 2 enfants retrouvés morts

février 16, 2016

 

CAPTURE D'ECRAN. C'est dans cette rue Louis-Gurlie, de ce quartier pavillonnaire paisible, à Neuville-aux-Bois (Loiret) que le drame est survenu.
CAPTURE D’ECRAN. C’est dans cette rue Louis-Gurlie, de ce quartier pavillonnaire paisible, à Neuville-aux-Bois (Loiret) que le drame est survenu.
GOOGLE MAPS
Un couple âgé d’une vingtaine d’années et ses deux enfants âgés de 6 ans et 10 mois ont été retrouvés morts dans la nuit de lundi à mardi, à leur domicile de Neuville-aux-Bois (Loiret), à une vingtaine de kilomètres au nord d’Orléans.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la piste du drame familial est privilégiée.

Les deux enfants et leur mère sont morts égorgés avec un couteau retrouvé dans le logement, tandis que le corps du père gisait dans la cave où il s’est semble-t-il suicidé en s’ouvrant la gorge à l’aide d’une scie électrique, selon la même source. L’homme et la femme étaient sans emploi.

Selon la République du Centre, le père de famille aurait appelé les gendarmes pour prévenir qu’il avait «poignardé sa femme» à leur domicile de la rue Louis-Gurlie. En se rendant sur place, les gendarmes ont découvert les corps sans vie des deux parents ainsi que ceux d’une petite fille de 10 mois et d’un garçon de 6 ans.

Leparisien.fr

Drame de migrants en Autriche: les 71 morts, dont 4 enfants, probablement Syriens

août 28, 2015

Vienne – Les 71 migrants dont les corps ont été retrouvés dans un camion abandonné sur une autoroute en Autriche sont probablement Syriens, et quatre enfants figurent parmi eux, a annoncé vendredi la police.

Parmi les 71 personnes, il y avait 59 hommes, huit femmes et quatre enfants, une fillette âgée d’un ou deux ans et trois garçons âgés de 8, 9 ou 10 ans, a déclaré le porte-parole de la police, Hans Peter Doskozil.

Il a précisé qu’un document de voyage syrien avait été retrouvé, et que le groupe était par conséquent probablement constitué de réfugiés syriens. Nous pouvons écarter l’éventualité qu’il s’agisse d’Africains, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Mais nous ne pouvons pas encore dire s’ils sont tous Syriens, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a indiqué que le moment et la raison du décès restaient à déterminer, et qu’il y avait une certaine probabilité que les réfugiés soient morts asphyxiés.

Les corps ont été transportés à Vienne pour y être autopsiés, et les résultats devraient prendre du temps.

Dix premiers cercueils y sont arrivés vendredi vers 10H00 GMT, selon un journaliste de l’AFP. Selon les autorités, les corps pourraient être par la suite inhumés dans l’Etat du Burgenland (est) où ils ont été retrouvés.

Le porte-parole de la police a par ailleurs annoncé que sept personnes avaient été arrêtées en Hongrie, dont un Bulgare d’origine libanaise, qui serait le propriétaire du véhicule.

Deux autres — un Bulgare et un homme porteur de documents hongrois — sont presque certainement les chauffeurs du camion, a précisé le porte-parole. Il a ajouté qu’ils étaient probablement de petits membres d’un gang de trafiquants d’être humains bulgaro-hongrois.

Les quatre autres personnes ont par la suite été relâchées.

Le camion frigorifique de 7,5 tonnes, portant une plaque d’immatriculation hongroise, avait quitté Budapest mercredi et était resté sur une aire de stationnement d’une autoroute non loin de la frontière avec la Hongrie, quelque 24 heures sous le soleil, a indiqué le porte-parole.

Les corps étaient en décomposition lorsqu’ils ont été retrouvés jeudi et des experts d’équipes médico-légales ont travaillé toute la nuit pour les extraire du camion.

La plupart des quelque 140.000 migrants qui sont arrivés en Hongrie, membre de l’UE, cette année, tentent de poursuivre leur voyage à travers l’Autriche vers l’Allemagne ou la Suède, et beaucoup ont recours à des passeurs.

Romandie.com avec(©AFP / 28 août 2015 13h28)

Nabilla et Thomas : la raison qui a fait écla­ter leur dispute la nuit du drame

août 20, 2015
Nabilla et Thomas: avant le drame?

Nabilla et Thomas: avant le drame?

La séquence qui passe mal

Aujourd’­hui, Le Pari­sien révèle dans un article riche en infor­ma­tions « les secrets de l’enquête » sur l’af­faire Nabilla. Dans un docu­ment obtenu par le quoti­dien, la juge d’ins­truc­tion dresse, après six mois d’enquête, le scéna­rio qu’elle a retenu à propos de cette fameuse nuit du 6 au 7 novembre 2014. Alors que la star­lette avait assuré aux enquê­teurs que Thomas s’était poignardé tout seul, dans la confu­sion, au cours d’une dispute, et que ce dernier jurait de son côté que c’était bien elle qui avait porté le coup, c’est une autre hypo­thèse qui a été rete­nue. Les experts ayant jugé impos­sibles, ces deux versions (« Seule la tenue de l’arme dans la paume de la main, pointe vers le bas, était compa­tible avec cette bles­sure », a précisé l’un d’entre eux, cité dans Le Pari­sien), la juge en a trouvé une autre, plus plau­sible.

Dans le docu­ment obtenu par le quoti­dien, on apprend que Nabilla aurait poignardé Thomas au cours d’une dispute parti­cu­liè­re­ment violente. L’ori­gine de cette explo­sion ? Une séquence de l’émis­sion Touche pas à mon poste paro­diant Danse avec les stars, diffu­sée la veille, où Nabilla appa­rais­sait en tenue légère, très sexy. « Elle admet­tait que c’était la cause de la dispute d’ori­gine », explique la juge d’ins­truc­tion. Jaloux (« Il disait qu’elle était trop dénu­dée pour la télé », rapporte la juge), Thomas lui aurait envoyé plusieurs SMS cinglants, cités dans le dossier : « Allô ? Tu crois que ça se fait ? Sans décon­ner, allô. » ; « Tu fais quoi sérieux, on te voit en train d’al­lu­mer Hanouna, en train de danser sur ta chaise en culotte. […] La meuf elle est en maillot de bain sur le plateau… suis dégoûté. »

Une tren­taine de minutes plus tard, selon les infor­ma­tions du Pari­sien, la dispute écla­tait : « Le couple est tumul­tueux depuis toujours, mais cette fois, il en vient aux mains, rapporte le jour­nal. Dans la confu­sion, Nabilla s’em­pare d’un petit couteau de cuisine et poignarde Thomas Vergara à la poitrine. Elle n’avait pas l’in­ten­tion de le tuer. » C’est grâce à ce point que la jeune femme, qui avait été mise en examen pour « tenta­tive d’ho­mi­cide », n’a été renvoyée en correc­tion­nelle que pour « violences volon­taires aggra­vées » : « Le contexte et le dérou­le­ment des faits, le fait que Nabilla Benat­tia ait prévenu le récep­tion­niste puis appelé les pompiers, le pronos­tic vital de Thomas Vergara n’ayant pas été de surcroît engagé, ne prouvent l’in­ten­tion d’ho­mi­cide », explique la magis­trate dans son compte-rendu. Rendez-vous au tribu­nal.

Voici.fr par Mathias Alcaraz

Drames de l’immigration: Merkel bouleversée veut des réponses de l’Europe

avril 20, 2015

Berlin – La chancelière allemande Angela Merkel est bouleversée par les naufrages en Méditerranée qui ont tué des centaines de migrants et souhaite des réponses de l’Europe, a déclaré lundi son porte-parole à Berlin.

La chancelière est bouleversée comme des millions d’Allemands après le nouveau naufrage d’un navire de réfugiés dans lequel nous devons supposer que 900 personnes ou plus ont péri et cela quelques jours seulement après un autre accident dans lequel environ 400 personnes ont péri noyées, a déclaré le porte-parole, Steffen Seibert.

Qualifiant ces drames de tragédie, il estime que les naufrages répétés de navires de réfugiés sont une situation qui n’est pas digne de l’Europe. Un continent préoccupé par l’humanité doit trouver des réponses même quand il n’y a pas de réponses faciles.

L’Union européenne a convoqué en urgence une réunion conjointe des ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères lundi après le nouveau naufrage en Méditerranée survenu dans la nuit de samedi à dimanche.

La réunion débutera à 15H00 (13H00 GMT) à Luxembourg, après la réunion mensuelle des ministres des Affaires étrangères, a indiqué à l’AFP une porte-parole du Conseil européen, qui représente les 28 Etats membres de l’UE.

Pour la chancelière allemande, l’Union européenne doit chercher d’urgence les réponses à deux questions, a expliqué M. Seibert. Que pouvons-nous et devons-nous faire pour que de telles catastrophes ne se répètent pas’ Comment pouvons nous agir en Libye et sur la Libye pour empêcher que la situation de politique intérieure compliquée (dans ce pays) ne laisse la voie complètement libre aux trafiquants d’être humains pour leur business criminel’, a énuméré le porte-parole de Mme Merkel.

Il a souligné que la chancelière avait appelé dès dimanche le Premier ministre italien Matteo Renzi et que les deux dirigeants étaient d’accord pour dire que l’Europe doit désormais agir dans cette direction.

L’Union européenne est régulièrement pointée du doigt pour sa passivité alors que les drames en Méditerranée se multiplient dans un contexte de flux migratoires massifs vers l’Europe.

Chaque jour, entre 500 et 1.000 personnes sont récupérées par les garde-côtes italiens ou des navires marchands. Plus de 11.000 l’ont été en une semaine.

Romandie.com avec(©AFP / 20 avril 2015 12h27)

Crash A320: Recherche de seconde boîte noire, identification des corps et un copilote malade

mars 27, 2015

 

Seyne-les-Alpes (France) – Des dizaines de gendarmes spécialisés et de secouristes poursuivaient les opérations de recherche vendredi pour le quatrième jour consécutif dans les Alpes françaises, sur le lieu du crash de l’A320 de Germanwings, afin de localiser la seconde boîte noire et identifier les 150 victimes.

Pour les enquêteurs, il s’agit à la fois d’identifier au plus vite les corps évacués de la montagne, notamment grâce aux prélèvements ADN effectués sur les familles jeudi après-midi, et de retrouver la boîte noire FDR (Flight Data Recorder), enregistrant toutes les données du vol.

La première boîte noire, celle enregistrant tous les sons et conversations du cockpit, a permis de découvrir que le copilote, seul aux commandes, avait probablement précipité l’appareil volontairement au sol.

Des débris de l’avion, il ne reste pas grand-chose, c’est surtout les restes humains qui sont nombreux à collecter. Les opérations pourraient encore durer deux semaines, a déclaré à l’AFP le lieutenant-colonel Xavier Vialenc, porte-parole de la gendarmerie.

Parmi la quinzaine d’enquêteurs, dix se consacrent aux prélèvements ADN efectués sur la montagne et cinq autres à l’enquête judiciaire.

Le Premier ministre français Manuel Valls a salué vendredi l’extraordinaire travail des services de l’Etat français, gendarmes, sapeur pompiers, services de santé, sécurité civile, bénévoles, élus locaux.

Il a confirmé que le suicide du copilote était la thèse privilégiée par les enquêteurs.

Par principe, il n’y a aucune piste qui peut être écartée. Nous devons attendre la fin de l’enquête. La justice devra la vérité aux familles et aux proches des victimes. Même si hier, le procureur a donné suffisamment d’éléments pour que nous puissions penser que ce geste fou, incompréhensible, horrible, soit à l’origine de ce crash, a ajouté le Premier ministre sur la chaîne iTELE.

Il appartient à la justice, notamment aux enquêteurs allemands et bien sûr à la Lufthansa d’apporter tous les éléments sur le parcours et le profil de ce pilote, a ajouté Manuel Valls alors que des enquêteurs ont effectué jeudi dans la soirée des perquisitions aux deux domiciles du co-pilote Andreas Lubitz.

La plupart des proches des victimes, en majorité allemandes ou espagnoles, avaient quitté vendredi la région du crash.

Mais 7 à 10 personnes sur les 77 Espagnols, membres des familles des victimes venues près du site, ont souhaité rester dans la région, selon le secrétaire d’Etat espagnol à l’Aménagement, Julio Gomez Pomar.

Le copilote a caché être en arrêt maladie le jour du drame

Le jeune copilote de l’Airbus A320 de Germanwings a caché qu’il faisait l’objet d’un arrêt maladie le jour de l’accident, a annoncé vendredi le Parquet de Düsseldorf. L’homme est soupçonné d’avoir provoqué le crash de l’appareil dans les Alpes françaises.

Les enquêteurs ont retrouvé chez lui des formulaires d' »arrêts maladie détaillés, déchirés » et qui concernaient aussi « le jour des faits », a affirmé le Parquet dans un communiqué. La nature de la « maladie » n’a pas été précisée.

Le fait que des certificats d’incapacité de travail, parmi d’autres choses, qui étaient récents et même datés pour le jour des faits appuient l’hypothèse qu’il a caché sa maladie à son employeur et à ses collègues de travail », ont déclaré les procureurs de Düsseldorf.

Des documents découverts lors de perquisitions menées dans son appartement de Düsseldorf et dans la maison familiale de la localité de Montabaur attestent par ailleurs que le copilote suivait un traitement médical. Aucun message relatif à un projet de suicide n’a en revanche été trouvé.

Romandie.com avec(©AFP / 27 mars 2015 11h27)

Prosper Nkonta Mokono à côté de l’Etat-Major

octobre 31, 2012

Il suffit de dresser une typologie des personnalités qui ont été cooptées dans certains cabinets ministériels à l’instar de celui de la défense, de l’Economie et des Finances, de l’Intérieur ou qui ont été chargées de diriger l’Etat-major général des forces armées congolaises (FAC) pour comprendre que l’adage fonctionne : « Dis-moi ton patronyme et je te dirai si tu peux être nommé chef d’Etat-major général  » ou « Dis-moi comment tu t’appelles je te dirai qui tu « hais »  » A ce jour personne ne peut plus douter que Sassou hait les noms à consonnes (entendez Kongo/lari).

Nkonta ne compte pas

Comme les vaches, impavides, regardent passer les trains, les officiers non originaires de la partie septentrionale constatent avec impuissance le poste de chef d’Etat-major leur filer entre les doigts. Le dernier à être victime de l’ostracisme éthno-tribalo-régionaliste de Sassou est le général Prosper Nkonta Mokono. Il n’est pas à sa première brimade en dépit de sa triste illustration lors des évènements d’Ikonongo où il fit le sale boulot. Ce général est passé maitre dans l’art d’avaler les couleuvres.

Le 4 mars

Chef d’Etat-major adjoint(poste taillé sur mesure et naguère occupé par Tsika Kabala), Prosper Nkonta Mokono a été nommé inspecteur général des FAC en lieu et place de Norbert Dabira redoutable affairiste appelé à d’autres fonctions. Juste le temps pour Prosper Nkonta de visiter quelques casernes insalubres avant de faire valoir ses droits à la retraite. L’ennui et l’oisiveté sont garantis. Norbert Dabira en a bien profité pour fructifier ses affaires. Les causes du drame du 4 Mars 2012 sont peut-être à rechercher de ce côté-là aussi.

L’axe Oyo-Olombo-Boundji

Le poste de CEMG, laissé vacant par Richard Mondjo rentré au gouvernement occupé le portefeuille de ministre délégué à la défense, reviendrait de droit à son adjoint. Logiquement, Sassou Ngguesso aurait dû nommer Prosper Nkonta Mokono pour succéder à Richard Mondjo. C’est mal connaître Sassou Nguesso guidé par des instincts grégaires ethniques. C’est évidemment dans l’axe « Oyo-Olombo-Boundji  », le vivier naturel de la Cuvette, que le CEMG a été puisé. Le général Blanchard Guy OkoÏ a donc ainsi coupé des croupières à Prosper Nkonta Mokono. Pour mieux damer le pion à Prosper Nkonta, Blanchard Guy Okoï a été élevé exceptionnellement au grade de général de division avant d’être promu chef d’Etat majour général. Elle est révolue cette époque où Massamba-Débat nommait un ressortissant de Ouesso, Ebadepe, au titre de Chef d’Etat-major, en remplacement d’un ressortissant du sud, Mounsaka !

Etre né quelque part

Le tort de Prosper Nkonta Mokono est d’être natif de Mbanza Mpoudi dans la région du Pool dont le premier et dernier chef d’Etat-major issu de ce coin de la République fut David Mounsaka.

La chanson « Etre né quelque part » de Maxime Leforestier devrait tourner en boucle au Congo-Brazzaville de Sassou Nguesso et faire œuvre d’instruction politique. Car être né quelque part c’est être privé de part de gâteau lorsqu’on n’est pas bien né.

Congopage.com parBenjamin Bilombo Bitadys

Côte d`Ivoire: les légendaires caïmans de Yamoussoukro dévorent leur gardien

août 21, 2012
 
Drame:
© Autre presse par DR
Drame: Le vieux Dicko Toké, gardien du lac aux caïmans de Yamoussokro, dévoré par les sauriens.
Photo : Dicko Toké en pleine exhibition avec les caïmans.

ABIDJAN – Ils font une part de la renommée de la capitale politique ivoirienne, ils ont fait le malheur de leur gardien: les caïmans du lac de Yamoussoukro ont dévoré celui qui leur donnait à manger.

Bien connu des visiteurs de ce haut lieu touristique de Yamoussoukro, village natal du « père de la Nation » Félix Houphouët-Boigny (mort en 1993) transformé par sa volonté en capitale, le sexagénaire Toké Dicko a été emporté lundi par les sauriens alors qu`il faisait une démonstration pour des touristes.

« L`incident est arrivé après qu`un touriste a demandé à M. Dicko de descendre auprès des animaux pour des prises de vue », a raconté à l`AFP le gouverneur de la ville, Augustin Thiam.

Le gardien des caïmans « était considéré comme un membre de la famille », a souligné M. Thiam, qui s`est dit « affligé » par ce drame.

« Le corps du vieux Dicko n`a jusque-là pas été repêché », a expliqué une autre source locale, évoquant une « scène macabre et triste ».

Les autorités ont promis d`agir pour éviter un nouveau drame. « Nous allons prendre des mesures de sécurité, tant vis-à-vis des gardiens que des touristes », a affirmé le gouverneur, envisageant « d`interdire aux gardiens de descendre dans la fosse aux caïmans, même sur incitation des touristes, et de demander aux touristes de ne pas proposer cela aux gardiens ».

« Le maître incontesté des sauriens » de Yamoussoukro, comme l`appelle mardi le quotidien d`Etat Fraternité-Matin, était en train de former, après 36 ans de service, son fils et une autre personne pour qu`ils assurent la relève.

Le lac aux caïmans est, avec la basilique Notre-Dame-de-la-Paix, l`un des sites les plus fréquentés par touristes et visiteurs dans cette ville du centre du pays.

 
AFP
 

L’ex-mari de Whiteney Houston, Bobby Brown, interdit des funérailles

février 16, 2012

Nouveau drame à prévoir lors de la cérémonie d’adieu à Whitney Houston. La famille de la chanteuse refuse que son ex-mari y participe.

C’est un choc pour le chanteur Bobby Brown, l’ex-mari de Whitney Houston et père de leur fille Bobbi Kristina : il pourrait se voir interdire l’accès aux funérailles de la chanteuse.

Ce sont les membres proches de la famille de Whitney qui, selon TMZ, ne souhaitent pas que le chanteur assiste à la cérémonie d’adieu organisée ce samedi dans l’église New Hope de Newark. Pour beaucoup, c’est Bobby qui est à l’origine de la longue descente aux enfers de Whitney Houston.

>>> Décès de Whitney Houston, Bobby Brown s’écroule sur scène

Tous deux se sont rencontrés en 1990. Un vrai coup de foudre pour la chanteuse qui tombe éperdument amoureuse du chanteur bad boy, déjà papa de trois enfants. Leur mariage, célébré le 18 juillet 1992 devant huit cents invités sera fastueux. Malgré la naissance de leur fille unique Bobbi Kristina le 4 mars 1993, leur union ne connaitra pas le même éclat, détruite par leurs problèmes respectifs de drogue et d’alcool. Bobby Brown, violent, sera arrêté en décembre 2003 après un coup de fil de sa femme aux autorités. Il reconnaîtra devant un tribunal lui avoir porté des coups au visage et sur le corps lors d’une violente altercation. Whitney lui pardonnera publiquement, mais leur relation, déjà instable et secouée par plusieurs infidélités du chanteur, ne s’en relèvera pas. Leur divorce est prononcé le 24 avril 2007.

Le chanteur, qui a depuis refait sa vie, gardait de bonnes relations avec son ex-femme. Visiblement moins avec sa famille.

Voici.fr par P.S.B