Posts Tagged ‘Düsseldorf’

Allemagne: attaque à la hache dans une gare, au moins 5 blessés (police)

mars 9, 2017

Düsseldorf (Allemagne) – Plusieurs agresseurs armés de haches ont blessé jeudi soir cinq personnes à la gare de Düsseldorf dans l’ouest de l’Allemagne, a indiqué la police locale à l’AFP.

Deux suspects ont été arrêtés, selon un porte-parole de la police qui n’exclut pas que d’autres suspects soient en fuite. Il n’a fourni aucun détail sur l’identité des suspects arrêtés ni sur leurs motivations.

« Des voyageurs ont été blessés à la hache par des assaillants », a-t-il indiqué, ajoutant ne pas savoir « exactement » combien d’agresseurs ont participé à l’attaque.

Les blessés ne « sont pas en danger de mort », a précisé le porte-parole.

Le trafic a été entièrement interrompu dans la gare de Düsseldorf. Des hélicoptères et un important dispositif policier ont été déployés aux environs du lieu de l’attaque, a rapporté le site du quotidien Bild.

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive en raison de la menace jihadiste pesant sur l’Allemagne, particulièrement depuis l’attentat au camion-bélier en décembre à Berlin (12 morts) revendiqué par le groupe Etat islamique.

La mouvance jihadiste a connu ces deux dernières années un essor croissant dans le pays.

Les services de renseignement intérieur estiment à environ 10.000 le nombre d’islamistes radicaux dans le pays dont 1.600 soupçonnés de pouvoir passer à la violence.

Outre l’attaque au camion-bélier sur le marché de Noël de la capitale, l’EI a revendiqué en 2016 un meurtre à Hambourg, un attentat à la bombe (15 blessés) et une attaque à la hache (5 blessés).

Romandie.com avec(©AFP / 09 mars 2017 23h00)

Allemagne: une querelle autour du ramadan à l’origine d’un incendie de foyer de réfugiés

juin 9, 2016

Berlin – Une querelle autour de l’heure des repas durant la période du ramadan est très vraisemblablement à l’origine d’un incendie qui a entièrement détruit mardi un foyer d’accueil de réfugiés à Düsseldorf, ont indiqué jeudi les autorités de la ville.

Au vu des éléments dont nous disposons actuellement, l’insatisfaction chez certains réfugiés, y compris en liaison avec le ramadan, a dégénéré, a indiqué la mairie de cette métropole de l’ouest de l’Allemagne, dans un communiqué.

Le hall de 6.000 m2 qui accueillait 282 jeunes hommes, habituellement utilisé pour la tenue de salons professionnels, a été entièrement détruit par les flammes et 28 personnes ont été légèrement intoxiquées par les fumées. Les réfugiés privés de logement ont été répartis dans d’autres foyers de Düsseldorf.

En cette période de ramadan, il y avait un groupe (de migrants) qui souhaitait observer strictement le jeûne et un autre qui voulait que l’on en reste aux horaires et aux quantités habituelles, il y a eu à ce propos à plusieurs reprises des disputes et des altercations avec les agents de la Croix rouge allemande, a expliqué de son côté Ralf Herrenbrück, porte-parole du parquet de Düsseldorf, à la chaîne de télévision publique régionale WDR.

C’est allé suffisamment loin pour que, dans un cas, des menaces soient proférées et qu’il soit dit que quelque chose allait se passer si les choses ne changeaient pas et cette menace a visiblement été mise à exécution, a-t-il ajouté.

Les enquêteurs soupçonnent en particulier deux habitants du foyer, tous deux âgés de 26 ans et originaires d’Afrique du nord. Souhaitant que les repas continuent à être servis normalement, l’un d’eux aurait aspergé son matelas d’un liquide inflammable.

Selon le quotidien Bild, ces deux suspects sont originaires du Maroc. Ils se trouvent désormais en détention provisoire et auraient dans un premier temps affirmé être Syriens.

Selon la mairie, des querelles avaient éclaté ces derniers temps à plusieurs reprises entre réfugiés contraints à l’inactivité dans le centre par les délais très importants d’examen de leurs demandes d’asile et par des conditions de logement parfois précaires.

Le centre en question était un abri provisoire.

Nous ne tolèrerons pas qu’il y ait dans les centres d’accueil des disputes au sujet des convictions religieuses ou de l’origine ethnique, nous devons intervenir de manière conséquente, a réagi le maire de Düsseldorf, Thomas Geisel.

L’Allemagne a accueilli en 2015 le chiffre record de plus d’un millions de réfugiés, fuyant notamment la guerre civile en Syrie. Le flux a nettement reculé en 2016.

Romandie.com avec(©AFP / 09 juin 2016 17h04)