Posts Tagged ‘ecole de police’

Côte d’Ivoire: tirs à l’école de police à Abidjan

juillet 19, 2017

Abidjan – Des tirs réguliers étaient entendus mercredi soir en provenance de l’école de police de Cocody, un des quartiers centraux d’Abidjan, et des hommes armés de fusils ont pointé leurs armes sur les voitures qui passaient, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Ils nous ont +réquisitionnés+ notre véhicule, ils pointaient leurs armes. Ils arrêtent les voitures et les taxis et ils prennent les véhicules », a affirmé un employé d’une société de gardiennage à quelques dizaines de mètres de l’école.

« Ce sont des policiers cagoulés avec des gilets pare-balles », a témoigné un chauffeur de taxi, Dirassouba Adama, qui s’est fait braquer son véhicule. « Ils ont tiré en l’air et tiré à côté du véhicule, ils m’ont dit de descendre et de partir, et je suis parti. Ils ont donc pris ma voiture. Il y a au moins dix véhicule à l’intérieur » (de l’école de police).

« Ils ont dit: ce pays c’est foutaise, on revendique nos droits », a ajouté ce chauffeur de taxi.

Ces incidents surviennent quelques heures après un remaniement ministériel annoncé mercredi midi, et la nomination d’un nouveau ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, un proche du président Alassane Ouattara.

M. Bakayoko s’est fixé comme priorité de restaurer la « discipline » dans l’armée alors que la Côte d’Ivoire a connu plusieurs mutineries depuis le début de l’année.

Les derniers incidents dans l’armée remontent au week-end dernier. Trois soldats avaient été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans des tirs dans un camp militaire de Korhogo, grande ville du Nord.

La Côte d’Ivoire accueille à partir de vendredi la huitième édition des Jeux de la Francophonie, qui doivent rassembler à Abidjan 4.000 jeunes athlètes et artistes de 53 pays, ainsi que de nombreuses personnalités internationales.

Romandie.com avec(©AFP / 20 juillet 2017 00h47)                                            

Congo/Brazzaville : L’avenue des Brésiliens débaptisée ’’Avenue de l’UA’’

mai 26, 2013

 

Appelée auparavant «Avenue des Brésiliens», l’avenue qui part de l’esplanade du Centre national de radio et de télévision (CNRTV) à Nkombo, dans le 9ème arrondissement (Djiri), jusqu’au rond-point dit Jérôme Abessé, à hauteur de l’Ecole de police à Moukondo, dans le 7ème arrondissement (Mfilou), s’appellera désormais «Avenue de l’Union Africaine (UA).


Brazzaville : L’avenue des Brésiliens débaptisée ’’Avenue de l’UA’’
La cérémonie de débaptisation de cette avenue a eu lieu le 25 mai, à l’occasion de la célébration des 50 ans de l’organisation panafricaine, au départ dénommée Organisation de l’Unité Africaine (OUA), avant de devenir l’UA, depuis le 9 juillet 2002. C’est le ministre d’Etat, directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Firmin Ayessa, qui a dévoilé la plaque portant la nouvelle appellation de cette artère.Dans la capitale congolaise, il y a déjà une avenue débaptisée «Avenue de l’OUA». Il s’agit de celle qui part de la Place de la République (ex-rond-point du CCF) jusqu’au rond-point du Djoué, dans l’arrondissement n’°1, Makélékélé. Mais, compte tenu du changement d’appellation de l’organisation panafricaine, le gouvernement congolais avait saisi le conseil municipal de Brazzaville pour qu’il débaptise l’avenue de l’OUA en avenue de l’UA. Ceci devrait se faire avant le 25 mai 2013, date de la célébration du 50ème anniversaire de l’Organisation panafricaine.

Mais, le conseil municipal de Brazzaville a estimé que pour des raisons d’ordre historique et pédagogique, mais aussi pour pérenniser l’action de l’organisation panafricaine dans la mémoire collective, il était plutôt nécessaire d’attribuer la dénomination de l’UA à une autre avenue de la ville.

Et, son choix a été porté sur l’avenue dite des Brésiliens, qui n’était pas encore officiellement dénommée. Ainsi, lors de sa session ordinaire du 2 au 15 mai 2013, le conseil municipal de Brazzaville avait adopté la délibération portant débaptisation de cette artère en «Avenue de l’UA».

C’est une avenue de 5.825 mètres linéaires dont les travaux ont été exécutés par la société brésilienne Andrade Gutierrez S.A. Depuis qu’elle a été ouverte à la circulation, elle fait la joie des populations riveraines. Elle a facilité la tâche des populations des quartiers nord de la ville qui, pour aller vers les quartiers sud, ne sont plus contraintes de passer par les arrondissements n°6 (Talangaï) et n°5 (Ouenzé), comme dans le temps, et vice-versa.

Congo-site.com par Gaspard Lenckonov